Facebook annonce une 2ème mise à jour pour prioriser les Pages fiables - Arobasenet.com




Facebook annonce une 2ème mise à jour pour prioriser les Pages fiables

Facebook a récemment annoncé des changements dans la façon dont il envisage de gérer le fil d'actualité qui est la porte d'entrée du service pour ses 2 milliards d’utilisateurs actifs mensuels.

Facebook va aussi prioriser les sources de contenu fiables

En d’autres termes, Facebook indiquait que les utilisateurs verront plus de contenu des amis et de la famille, et pratiquement rien des marques et des éditeurs ayant une Page Facebook.

Le nouvel algorithme va également favoriser le contenu qui attire beaucoup de commentaires par rapport aux posts qui sont populaires, mais ne suscitent pourtant pas de commentaires.

Dans un post d’il y a quelques jours, Mark Zuckerberg a déclaré que les Pages gérées par des entreprises ou des marques ou des grands médias sont susceptibles d’avoir une portée beaucoup réduite en 2018.

Facebook propose ainsi un plan pour mettre l'accent sur des interactions plus “significatives” sur la plate-forme. Les posts étant considérés comme significatifs et pertinents quand ils génèrent beaucoup de commentaires, de Likes et de partages.

Les analystes de chez Facebook auraient constaté que lorsque les gens commentent activement les messages, ils ont tendance à se sentir mieux dans l'utilisation des réseaux sociaux et sont contents d’eux-mêmes en général.

Ce que Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook, avait expliqué en ces termes :



Lorsque nous déploierons cela, vous verrez moins de contenu public tel que les posts (vidéos comprises, ndlr) des entreprises, des marques et des médias. Et le contenu public que vous verrez le plus sera tenu aux mêmes exigences. Il devrait encourager les interactions significatives entre les gens.

Maintenant, je veux être clair : en faisant ces changements, je pense que le temps que les gens passent sur Facebook et quelques statistiques d'engagement vont baisser. Mais je pense aussi que le temps que vous passez sur Facebook sera plus bénéfique. Et si nous faisons la bonne offre, je crois que ce sera bon pour notre communauté et notre entreprise sur le long terme aussi.

Seulement, voilà.

Pendant ce temps, les entreprises, les célébrités, les médias ont été plus que jamais nombreux à compter sur Facebook pour atteindre leurs audiences et attirer du trafic vers leurs sites Web. Beaucoup d'éditeurs ont changé leurs stratégies numériques pour rester en conformité et en bons termes avec l'algorithme de Facebook.

C’est ainsi, par exemple, qu’ils se sont rués vers la vidéo quand Facebook a dit qu'il voulait plus de ce type de contenu et ont expérimenté Facebook Instant Articles quand ces Articles à chargement rapide ont été introduits pour remédier à la lenteur des pages courantes en dehors du réseau social.

L'année dernière, Facebook a créé Facebook Journalism Project, le projet du journalisme sur Facebook, pour parler aux entreprises de médias sur la façon de mieux utiliser le réseau social et trouver des moyens pour eux de gagner de l'argent pour leurs efforts.

Auparavant, Facebook avait, depuis des années, lancé les Pages Facebook pour les entreprises et les marques et les avait encouragées à créer des communautés de fans. C’est ainsi que de nombreuses entreprises et marques se sont investies (en temps et en argent) dans cette aventure et ont aujourd’hui, pour certaines Pages, des dizaines de milliers, voire des centaines de milliers de fans.

Alors, comment leur expliquer aujourd’hui que tout ce travail fourni ne servira plus à rien, puisque leurs contenus (news et vidéos) ne seront pratiquement plus visibles (ou assez) dans le fil d’actualité de leurs fans ? Enfin, plus pour tous finalement...

Mark Zuckerberg fait-il machine arrière ?


Une semaine après son annonce qui a fait l’effet d’une bombe auprès des entreprises et médias qui ont beaucoup investi sur Facebook, Mark Zuckerberg publie un nouveau post concernant ce même sujet.

Mais, cette fois, il semble mettre beaucoup d’eau dans son vin avec cette deuxième mise à jour du fil d’actualité.

En effet, le PDG de Facebook déclare désormais que Facebook va classer les articles de news, et donc des Pages Facebook, en fonction de la façon dont il détermine qu’ils sont "dignes de confiance", c’est à dire des sources fiables de contenu.

En d’autres termes, Facebook annonce maintenant que son fil d'actualité donnera bientôt (dès la semaine prochaine aux Etats-Unis) la priorité aux articles de médias dignes de confiance. La jauge qui permettra à Facebook de considérer les sources de news comme étant de haute qualité et fiables viendra en partie d'une enquête auprès des utilisateurs de Facebook.

Et ce, afin de déterminer quels médias les utilisateurs trouvent plus fiables.

Les informations locales en cours de test et les news des grands médias que les utilisateurs de Facebook considèrent comme instructives seront également prioritaires.

Zuckerberg a ajouté qu'il s'attend à une baisse de 20% de la quantité de news que les profils verront.

Cette dernière annonce marque ainsi la deuxième mise à jour majeure du fil d’actualité depuis la semaine précédente au cours de laquelle Zuckerberg avait annoncé que le réseau social accorderait exclusivement la priorité aux messages de la famille et des amis par rapport à ceux des éditeurs.

Maintenant, Facebook dit qu'il va se tourner vers les lecteurs pour déterminer, en donnant des notes aux médias et aux marques dans un sondage, quelles sources sont considérées comme dignes de confiance et celles qui ne le sont pas.

En d’autres termes :



La semaine dernière, j'ai annoncé un changement majeur pour encourager les interactions sociales significatives avec la famille et les amis par rapport à la la consommation passive. En conséquence, vous verrez moins de contenu public, y compris des news, des vidéos et des posts de marques.

Après ce changement, nous nous attendons à ce que les news représentent environ 4% du fil d’actualité, contre environ 5% aujourd'hui. C'est un grand changement, mais les news seront toujours un moyen critique pour les gens de commencer les conversations sur des sujets importants.

Aujourd'hui, je partage notre deuxième grande mise à jour de cette année : pour nous assurer que les news que vous voyez, alors qu’il y en aura globalement moins, seront de haute qualité. J'ai demandé à nos équipes de s'assurer que nous priorisons les news qui sont dignes de confiance (fiables, ndlr), informatives et locales.

Et nous commençons dès la semaine prochaine avec les sources fiables.

Il y a trop de sensationnalisme, de désinformation et de polarisation dans le monde aujourd'hui. Les médias sociaux permettent aux gens de diffuser l'information plus rapidement que jamais, et si nous ne nous attaquons pas spécifiquement à ces problèmes, nous finissons par les amplifier.

C'est pourquoi il est important que le fil d’actualité favorise les news de grande qualité qui contribue à bâtir un sentiment de terrain d'entente.

Donc en gros, les posts partagés par les grands médias et autres sources dites fiables seront plus que jamais aussi prioritaires dans le fil d’actualité, au même titre que les messages des amis et de la famille.

Plus loin dans son post, Mark Zuckerberg écrit que Facebook va sonder les utilisateurs pour déterminer quelles sources de news ils considèrent comme dignes de confiance et celles qui ne le méritent pas :

A cette fin, Facebook va interroger les utilisateurs sur le degré de confiance qu’inspire une source de news donnée, et ensuite utiliser les données agrégées pour classer la fiabilité de l'éditeur.

Les personnes qui ne connaissent pas une source de news n'auront aucune influence sur l’appréciation d’un éditeur donné.

Facebook annonce maintenant que son fil d'actualité donnera bientôt (dès la semaine prochaine) la priorité aux articles de médias dignes de confiance.

Récapitulatifs des mises à jour du fil d’actualité Facebook


  1. Les utilisateurs verront beaucoup plus de contenu des amis et de la famille par rapport aux Pages Facebook

  2. Le nouvel algorithme de Facebook va également favoriser le contenu qui attire beaucoup de commentaires par rapport aux posts qui ne suscitent pas de commentaires.

  3. Facebook va mettre l'accent sur les interactions les plus “significatives” sur la plate-forme.

  4. Les informations locales et les news des grands médias que les utilisateurs de Facebook considèrent comme instructives et informatives seront également prioritaires.

  5. Les utilisateurs vont eux-mêmes noter la fiabilité des sources de news. Et les notes obtenues serviront à leurs classements dans le fil d’actualité

Bref, vous l’aurez compris, cette deuxième mise à jour du fil d’actualité de Facebook va réintégrer les contenus des éditeurs fiables ayant une Page Facebook.

Et ce, tout en combattant les fake news et autres pratiques telles que le clickbait ou encore l'engagement-bait, avec l’aide des utilisateurs qui permettront de faire un tri plus pertinent en amont entre les différentes sources de contenu pour en réduire le nombre au fil du temps.

Aucun commentaire