Comment Facebook compte-t-il simplifier Messenger en 2018 ? - Arobasenet.com



Comment Facebook compte-t-il simplifier Messenger en 2018 ?

David Marcus, responsable de Facebook Messenger, a annoncé que l'un des voeux de Facebook est de simplifier l’application de chat en 2018. Messenger ayant depuis toujours servi de laboratoire de tests pour les fonctionnalités à venir de Facebook, il s’en trouve désormais très encombré.

Comment Facebook compte-t-il simplifier Messenger en 2018 ?

Aujourd'hui, Facebook a donc publié un aperçu de ses priorités en ce qui concerne Messenger, et une chose est claire : la simplification de l’appli Messenger est à l’ordre du jour.

Au cours des dernières années, la société a développé de nombreuses nouvelles fonctionnalités qui sont restées dans Messenger, et maintenant le tout ressemble à un véritable fouillis. D’où le besoin de rationaliser tout cela.

L'objectif final pour Facebook est de se débarrasser des fonctionnalités inutiles, et donc qui n’ont aucun intérêt particulier pour la majorité des utilisateurs.

C’est ainsi qu’en Novembre dernier, il avait finalement décidé de fusionner la fonctionnalité Messenger Day avec les Facebook Stories.



Et maintenant, il va continuer à faire de Messenger un endroit où l’on peut passer du temps d’une manière plus agréable, en mettant en avant ce dont les utilisateurs ont le plus besoin pour communiquer.

Pour ce faire, Facebook Messenger envisage, entre autres, de :

  1. Prioriser les fonctionnalités de messagerie visuelles améliorées,

  2. S’investir davantage dans la vidéo en temps réel,

  3. Améliorer les GIF, les autocollants et les options d'image dans Messenger.

  4. Supprimer ou rendre moins visibles les extensions ou onglets des jeux, des bots, des recettes, de partage d’emplacement ou de chansons Spotify, etc...

En outre, le réseau social essaie d'améliorer les conversations de groupe dans leur ensemble. Par exemple, essayer d'ajouter quelqu'un à un chat existant ou lancer une conversation vidéo en direct avec plusieurs personnes, tout comme le permet son appli Bonfire.

Facebook compte aussi mettre également davantage l'accent sur les entreprises et marques qui utilisent Messenger pour atteindre leurs utilisateurs, que ce soit en l'utilisant pour le service clientèle ou le marketing (publicité ?).

Il sera donc intéressant de voir comment Facebook va effectivement équilibrer une simplification de son application Messenger avec toutes ces nouvelles choses qu'il veut ajouter, tout en retirant celles qui ne servent pas vraiment actuellement.

Car, si ces fonctionnalités et autres extensions agacent souvent les utilisateurs, ou parfois les détournent de l’application au point de cesser de répondre sur Messenger, leur disparition pourrait aussi créer une spirale descendante.

Toutefois, tout comme Facebook envisage de le faire dans le fil d’actualité, il souhaite recentrer Messenger sur son coeur de métier, à savoir la communication avec les amis et les proches. A la différence que cette communication sera beaucoup plus visuelle à l’avenir.

Aucun commentaire