Header Ads





La collecte des données personnelles par Facebook est jugée illégale

Le verdict, d'un tribunal régional de Berlin, vient de tomber et confirme la volonté de l’Allemagne de scruter le traitement des données personnelles sensibles qui permet aux grandes entreprises technologiques de micro-cibler la publicité en ligne.

La collecte des données personnelles par Facebook est jugée illégale

La Fédération allemande des organisations de consommateurs a déclaré que les paramètres par défaut de Facebook et certaines de ses conditions d’utilisation étaient en violation du droit de la consommation.

Et que la Cour avait trouvé que des parties du consentement à l'utilisation des données étaient invalides.

En effet, d’après Reuters, la décision, rendue par un tribunal régional de Berlin, stipule que Facebook n'a pas obtenu le consentement de ses utilisateurs pour collecter des données utilisées pour le ciblage dans sa propre plate-forme publicitaire.

Selon Heiko Duenkel, responsable de la politique en matière de contentieux pour l’organisation des consommateurs :

Facebook cache les paramètres par défaut qui ne sont pas respectueux de la vie privée dans son centre de confidentialité et ne fournit pas suffisamment d'informations à ce sujet lorsque les utilisateurs s'inscrivent.

Cela ne répond pas à l'exigence du consentement en toute connaissance de cause.

Facebook, qui bien sûr n’est pas d’accord avec cette décision de justice qui pourrait faire jurisprudence en Europe, prévoit de faire appel.

Les représentants de Facebook ont émis cette déclaration à la suite de la décision :

Nous travaillons dur pour nous assurer que nos lignes directrices sont claires et faciles à comprendre, et que les services offerts par Facebook sont en pleine conformité avec la Loi.

En attendant, Facebook devra mettre à jour ses lignes directrices sur la protection des données et ses modalités d’utilisation afin qu'elles respectent les nouvelles règles de l'Union européenne qui doivent entrer en vigueur en Juin 2018.

Facebook, qui compte plus de 2 milliards d'utilisateurs dans le monde entier, fait déjà l'objet d'un examen minutieux des autorités allemandes de la concurrence sur la gestion des données personnelles de ses utilisateurs.

L'Allemagne maintient donc toujours sa pression sur Facebook en ce qui concerne le traitement des données privées des Allemands.




Aucun commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.