20 chiffres sur un détail important pour écrire un article de blog - Arobasenet.com
Rechercher :


20 chiffres sur un détail important pour écrire un article de blog

L’importance et l’efficacité du blog ne sont plus à démontrer pour réussir dans le marketing internet. Sans le blog, vous n’aurez pratiquement rien à promouvoir sur les réseaux sociaux.

20 chiffres sur un détail important pour écrire un article de blog

Et vous n'aurez pas de poids avec vos prospects et les clients, vous aurez moins de pages pour intégrer ces précieux appels à l'action (call-to-action) qui génèrent des prospects entrants.

Ecrire un article de blog, c’est un peu comme conduire. Vous pouvez étudier le code de la route (ou lire des articles vous disant comment écrire un billet de blog) pendant des mois, mais rien ne peut vous préparer à la chose réellement si vous ne vous mettez pas derrière le volant pour rouler sur la route ouverte.

Vous savez que vous devez commencer à bloguer pour faire croître votre entreprise, mais vous ne savez pas comment faire. Alors, avant de vous livrer ces 20 chiffres dans une infographie, voici quelques conseils simples à suivre pour rédiger votre article de blog.

Comment écrire un bon article de blog ?


  1. Comprenez votre auditoire :

    Avant de commencer à écrire, vous devez avoir une idée claire de votre public cible. Que veulent-ils savoir ? Qu'est-ce qui résonnera avec eux ?

    Considérez ce que vous savez au sujet de votre persona acheteur et de ses centres d’intérêt.

  2. Commencez par un sujet et un titre :

    Avant même d'écrire quoi que ce soit, vous devez choisir un sujet pour votre billet de blog.



    Le sujet peut être assez général pour commencer. Par exemple, si vous êtes un électricien, vous pourriez commencer à penser que vous voulez écrire sur les fusibles qui sautent.

    Ensuite, vous pourriez venir avec quelques titres de travail différents. En d'autres termes, des itérations ou différentes façons d'aborder ce sujet pour vous aider à concentrer votre écriture.

    Par exemple, vous pouvez décider de restreindre votre sujet à des sous-thématiques précises. Un titre de travail est spécifique et guidera votre article afin que vous puissiez commencer à écrire.

  3. Ecrivez une introduction captivante :

    Tout d'abord, attirer l'attention du lecteur. Si vous perdez le lecteur dans les premiers paragraphes, ou même les premières phrases de l'introduction, il risque d’arrêter de vous lire avant même de découvrir votre information qui est pourtant intéressante.

    Vous pouvez faire votre intro de plusieurs façons : raconter une histoire ou une plaisanterie, être empathique, ou saisir le lecteur avec un fait ou une statistique intéressante.

    Ensuite, décrire le but du post et expliquer comment il va résoudre un problème que le lecteur a peut-être. Cela donnera au lecteur une raison de continuer à lire et lui donnera une connexion à la façon dont cet article va l’aider à améliorer son travail ou sa vie.

  4. Organisez votre contenu :

    Parfois, les articles de blog peuvent avoir une quantité impressionnante d'informations pour le lecteur et l'auteur. L'astuce est d'organiser (architecture et formatage du texte) l'information afin que les lecteurs ne soient pas intimidés par la longueur ou la quantité de contenu.

    L'organisation peut prendre plusieurs formes : sections, listes, conseils, tout ce qui est le plus approprié. Mais il doit être organisé !

    Pour terminer cette étape, tout ce que vous avez vraiment besoin de faire est de décrire votre message. De cette façon, avant de commencer à écrire, vous savez quels points vous voulez couvrir, et le meilleur ordre dans lequel vous allez le faire.

  5. Rédigez !

    L'étape suivante, certainement pas la dernière, est en fait l'écriture du contenu lui-même.

    Maintenant que vous avez votre contour ou modèle, vous êtes prêt à remplir les blancs. Utilisez votre contour comme un guide et assurez-vous de développer sur tous vos points au besoin.

    Écrivez sur ce que vous savez déjà, et si nécessaire, faîtes des recherches supplémentaires pour recueillir plus d'informations, des exemples et des données pour étayer vos points, en fournissant une attribution appropriée lors de l'incorporation des sources externes.

    Si vous trouvez que vous avez du mal à enchaîner des phrases ensemble, vous n'êtes pas le seul. Trouver votre "inspiration" peut être vraiment difficile pour beaucoup de gens. Mais, dîtes-vous bien que vous êtes capables de franchir cet obstacle de l’inspiration.

  6. Éditez et corrigez votre message, et fixez votre formatage :

    L’écriture du post n’est pas terminé mais vous êtes tout proche. Le processus d'édition est un élément important du blogging (à ne pas négliger).

    Demandez à un collègue de copier, éditer et relire votre message, et envisager d'endosser le rôle de correcteur.

    Lorsque vous êtes prêts à vérifier votre formatage, gardez les conseils suivants à l'esprit.

    Assurez-vous de choisir une image visuellement attrayante et pertinente pour votre article. Comme les réseaux sociaux traitent le contenu avec des images plus en évidence, les visuels sont maintenant plus responsables que jamais du succès de votre contenu dans les médias sociaux.

    En fait, il a été démontré que le contenu avec des images pertinentes reçoit 94% plus de vues que le contenu sans images pertinentes.

    Apparence visuelle :

    Personne n'aime un billet de blog laid. Et ce n'est pas seulement des photos qui rendent un post visuellement attrayant. C’est aussi le formatage et l'architecture du contenu aussi.

    Dans un article de blog correctement formaté et visuellement attrayant, vous remarquerez que l'en-tête et les sous-en-têtes sont utilisés pour briser de grands blocs de texte. Et ces en-têtes sont stylisés uniformément.

  7. Optimisez pour le référencement sur la page :

    Après avoir fini d'écrire, revenez en arrière et optimisez votre post pour la recherche internet.



    Ne soyez pas obsédés par le nombre de mots-clés à inclure. S'il ya des occasions d'intégrer des mots-clés que vous visez, même si cela n'aura pas d'impact sur l’ expérience du lecteur, faîtes-le.

    Si vous pouvez rendre votre URL plus courte avec des mots-clés intégrés, allez-y. Mais ne sur-utilisez pas les mots-clés, ne suroptimisez pas votre contenu (lisez les 11 erreurs d’optimisation).

    Voici un petit rappel de ce que vous pouvez et devriez rechercher :

    • Balise meta description :

      Les meta descriptions sont les descriptions généralement affichées sous le titre de page de l’article sur les pages de résultats de recherche de Google. Elles fournissent aux internautes un bref résumé du post avant de cliquer dessus.

      Elles sont désormais d'une longueur de 320 caractères. Alors que les meta descriptions ne sont plus un facteur dans l'algorithme de classement de Google, elles donnent aux internautes un instantané de ce qu'ils obtiendront en lisant l’article et peuvent aider à améliorer votre taux de clics dans les résultats de recherche.

    • Titre et Headers de la page :

      La plupart des logiciels de blogging utilise votre titre de post (balise title qui est affichée dans la barre de titre du navigateur ou dans l'onglet de la page) plutôt que votre titre de page (en H1), qui est l'élément le plus important du SEO On-page. Bien entendu, ce titre de la page inclura naturellement des mots-clés/phrases qui intéressent votre public cible.

      Ne compliquez pas trop votre titre en essayant d'adapter les mots-clés là où ils n'apparaissent pas naturellement. Cela dit, s'il y a des possibilités claires d'ajouter des mots-clés que vous visez à votre titre d’article et Headers (titres de page et paragraphes), n'hésitez pas.

      Aussi, essayez de garder vos titres de pages courts, si vous les utilisez aussi comme balises title, idéalement, moins de 65 caractères, de sorte qu'ils ne soient pas tronqués dans les résultats des moteurs de recherche. Sachez que la balise title et le titre de l'article peuvent être différents même s'ils parlent du même sujet.


Importance du contenu long


C'est une question commune et récurrente dans les blogs, et il y a une tonne de conseils là-dessus qui indiquent entre 275 à 2500 mots.

Ce n'est évidemment pas une fourchette très utile. D’où l’intérêt de l’infographie ci-dessous pour fournir un aperçu plus spécifique des résultats d'études différents, pour aider à apporter une réponse plus définitive à la question.

L’infographie ci-dessous décrit une gamme de points de données et de considérations, de ce que vous devriez être en mesure de déterminer comme longueur idéale pour répondre à vos objectifs de contenu.

Importance du contenu long
Infographie via CoSchedule.com


  • D’après le rapport de Convert Kit’s State of Blogging, la grande majorité des blogueurs utilisent WordPress pour publier leur contenu.

  • 69% des blogueurs pros écrivent des articles qui ont plus de 1.000 mots.

  • Selon CopyPress, le contenu de forme longue surpasse le contenu de forme courte d'environ 40,54%.

  • Pour l'’étude d’Orbit Media, le nombre moyen de mots d’un post est de 1.142.

  • En 2017, 6 fois plus de blogueurs ont rédigé des articles de plus de 2.000 mots par rapport à 2014.

  • Environ moins de 12% de blogueurs ont écrit des posts courts (500 mots ou moins) en 2017 par rapport à 2014.

  • HubSpot trouve que ses articles les plus performants dans la recherche organique ont entre 2.250 et 2.500 mots.

  • CoSchedule trouve que les posts d’environ 2.500 mots se classent mieux.

  • Buffer suggère que les articles de blog devraient avoir en moyenne 1.600 mots.

  • Moz recommande aux blogueurs de regarder leurs propres données (stats) pour voir quelle taille de contenu leurs lecteurs préfèrent.

  • Snap Agency trouve que les blogueurs qui publient de façon hebdomadaire ont 66% de chance qu’un acheteur potentiel visite leur site Web.

  • Si vous voulez plus de commentaires sur votre post de blog, il devrait être d’environ 275 mots.

  • Si vous recherchez plus de partages sociaux, rédigez un post compris entre 600 et 1.500 mots.

  • Si vous voulez que votre article de blog se classe très bien sur Google Search, il doit comprendre au minimum 2.500 mots.

  • D’après Search Engine Journal, vos paragraphes devront être clairs et courts. 3 phrases au maximum.

  • CoSchedule estime qu’il est plus facile d’engager les lecteurs avec des phrases courtes. 25 mots maximum.
  • D’après Search Engine Land, la plupart des blogueurs qui publient de façon hebdomadaire écrivent des articles ayant une longueur comprise entre 500 et 1.000 mots.

  • CoSchedule a trouvé que ses meilleurs posts ont une image tous les 200 mots.

Tout ceci, pour vous dire que finalement, la longueur de l’article de blog à toute son importance en termes de performance.