Google va rendre les pages Web aussi rapides que les pages AMP - Arobasenet.com
Rechercher :


Google va rendre les pages Web aussi rapides que les pages AMP

Les pages mobiles accélérées de Google ou pages AMP ont un problème principal : elles ne fonctionnent que sur certaines plates-formes mobiles. Principalement sur Google, Twitter, Pinterest, Bing et Baidu.

Google promet de rendre les pages Web aussi rapides que les pages AMP

Ce qui rend sa technologie de chargement rapide inexistante ailleurs. Mais, cela pourrait bien changer dans un avenir indéterminé.

Car, Google vient de lancer une campagne pour transformer la technologie dérivée d'AMP en un standard Web. Il vise à nettoyer et affiner ces technologies (qui comprennent le pré-rendu, le support hors ligne et le verrouillage des fonctionnalités) afin qu'elles soient utiles pratiquement partout.

Les pages Web qui répondraient aux critères pourraient être traitées de la même manière que les pages AMP dans les résultats de recherche de Google et le carrousel des news (A la une) d'Android.

Google vient donc de déclarer dans un post :

Depuis plus de deux ans, AMP a été un format de premier plan pour la création constante d'excellentes expériences utilisateur sur le Web, et Google continue d'investir fortement en elle comme notre chemin bien éclairé à la réalisation d'un user-first Web.

Nous avons longtemps cru que l'objectif d'un user-first Web peut être construit à bien des égards, mais, jusqu'à ce que nous commencions à travailler sur l'AMP, en sachant exactement ce que cela signifiait et comment il pourrait être vérifié, cela a été un défi.

Sur la base de ce que nous avons appris de l’AMP, nous nous sentons maintenant prêts à prendre la prochaine étape et travailler pour supporter plus de contenu non-AMP à se charger instantanément dans des sections de Google Search conçues pour cela, comme le carrousel “A la une”.

Ce contenu devra suivre un ensemble de standards Web futurs et répondre à un ensemble de critères objectifs de performance et d'expérience utilisateur pour être éligible.

Pour ma part, je dirais que ce projet de Google d’emmener l’AMP sur le Web a commencé depuis quelques temps déjà.

Google l’avait subtilement évoqué en Octobre 2016 et laissait déjà entendre que l’AMP n’était pas uniquement destinée au mobile et qu’il était appelée à devenir un standard du Web et du mobile.

Bref, il n’y a pour l’instant aucun calendrier ou même un nom pour cette technologie à venir. Google devra probablement passer par plusieurs organismes de normalisation (pas seulement le World Wide Web Consortium), et ces processus ont tendance à prendre des années.

Ce délai dans la standardisation n’empêcherait pas Google d’utiliser ce projet Web dans son propre navigateur Chrome, comme il l’a fait pour l’AMP avant que d’autres acteurs du Net ne le rejoignent.

Ce qu’il faut donc comprendre de ce projet commencé certainement en 2016, c’est que Google a toujours voulu transformer la technologie AMP en quelque chose de standardisé.

Souvenez-vous, AMP a été créée en partie parce que Google voulait une solution basée sur le Web et s’affichant instantanément, plutôt que de laisser des applications et des formats d'articles propriétaires (tels que les Facebook Instant Articles et Apple News) prendre le relais pendant le processus de création des standards.

Google a conclu son post d’annonce en disant ceci :

Nous prenons ce que nous avons appris de l'AMP, et travaillons sur des standards Web qui permettront le chargement instantané pour le contenu Web non-AMP. Nous espérons que ce travail débloquera également l'intégration d’un AMP-Like qui alimente des fonctionnalités de Google Search comme le carrousel “A la une”.

En attendant, AMP sera le chemin bien éclairé de Google pour créer de grandes expériences d'utilisateur sur le Web. Ce sera juste l'un des nombreux choix, mais ce sera celui que nous recommandons.

Nous allons continuer à investir fortement dans l'AMP. Un exemple clé de la façon dont nous continuons à innover sur l'expérience utilisateur sur le Web sont les Stories AMP et nous espérons fournir des idées sur les futurs standards Web de cette même façon.

Et l'annonce ne signale pas une halte à travailler sur l'AMP. Il s’agit plutôt d’ “intégrations profondes” entre sa technologie de recherche et le contenu, plus d’e-commerce avancé et d'autres mises à niveau.

Cependant, il est évident que la Google traite l'AMP plus comme incubateur pour la nouvelle technologie qu'un outil pour le contrôle.



Bien qu'il veuille certainement donner à ses propres pages la meilleure expérience possible, il sait que l'amélioration du Web plus largement aidera finalement sa propre cause.

Plus rapide et plus flexible sera le Web, plus il est probable que vous allez utiliser le Web (et donc afficher et voir des publicités AdWords ou AdSense, par exemple) au lieu de vous tourner vers les applications mobiles qui vous coupent du reste de l'Internet.

Indépendamment de ce que pensent les ingénieurs de Google, en dehors de Mountain View, AMP est beaucoup plus fortement associée avec Google qu’avec le Web, même si elle a été adoptée par Bing, Twitter, Baidu, et d'autres.

Bref, si ce projet aboutissait, et il n’y a pas de raison, presque n'importe quelle page Web pourrait être distribuée aussi facilement et chargée aussi rapidement que celles qui sont supportées par AMP.