Chrome commence réellement à bloquer les annonces intrusives - Arobasenet.com
Rechercher :


Chrome commence réellement à bloquer les annonces intrusives

Au mois de Juin 2017, Google a annoncé que Chrome commencerait à filtrer des annonces sur les sites qui diffusent de la publicité intrusive. Et en Décembre de 2017, Google a informé les webmasters que le blocage de ce type de publicité allait entré en vigueur le 15 Février 2018.

Chrome commence réellement à bloquer les annonces intrusives

En effet, la publicité agressive est devenue un énorme problème pour les utilisateurs navigant à travers le Web.

Des pop-ups publicitaires aux interstitiels et aux annonces prestitielles, en passant par la vidéo en autoplay avec le son activé par défaut, sans oublier les annonces trompeuses, la navigation sur le Web est devenue un tant soit peu encombrée.

Alors, comment Chrome détermine-t-il si un site devrait avoir des annonces filtrées ou bloquées ?

D'un point de vue du seuil, si 7,5% de toutes les pages vues sur un site violent les standards de la Coalition for Better Ads (Coalition pour de meilleures annonces) dans les 2 premiers mois du programme (donc à partir du 15 Février 2018), alors le site sera considéré comme en violation des normes.

Puis 5% dans les 4 mois suivants, puis 2,5% après.

Mais, depuis le 15 Février, personne ne constatait de blocage de pubs. Tout en admettant cependant que les sites visés ont eu le temps de se conformer aux recommandation de la Coalition pour de meilleures annonces pour éviter tout blocage.

Mais, début Mars, le navigateur Chrome a été réellement mis à jour avec la Version stable 64.0.3282.186 qui inclut maintenant le filtre anti-publicité intrusive. Sa propagation a été réalisée de façon progressive à tous les ordinateurs et mobiles Android utilisant Chrome.

Pour s’en rendre compte, il suffit de visiter une page Web et :

  1. Afficher les informations à propos du site en cliquant sur le label “sécurisé” ou “non sécurisé” ou “i” tout à gauche du champ d’adresse.

  2. Vous cliquez, comme le montre l’image ci-dessous, sur le lien “Paramètres du site”.



  3. A la section “Annonces”, concernant le site visité, vous verrez indiqué “Bloquer” par défaut, pour le cas où ce site a tendance à afficher des annonces intrusives. Ainsi, toute publicité de ce site, comme sur tous les sites, sera filtrée par défaut.



  4. Vous pouvez toutefois autorisées toutes les publicités de ce site visité à s’afficher en basculant “Annonces” sur “Autoriser”.



Une fois de plus, si un site viole les standards de la Coalition for Better Ads, toutes les annonces seront bloquées sur le site. Une notification apparaît dans la fenêtre du navigateur expliquant que des annonces sont bloquées.

Si vous cliquez sur cette notification, Chrome vous présente un message sur les annonces intrusives, avec la possibilité de laisser dès maintenant les annonces s'afficher sur ce site.



Pourquoi les utilisateurs le feraient-ils ? Au moins, cette option existe.


A vrai dire, j’ai navigué sur des dizaines de sites, notamment les plus susceptibles d’afficher des publicités intrusives, pour voir comment Google Chrome les bloquait dans la pratique. Et je n’en ai pas trouvées. Ce qui ne veut pas dire qu'il n'en existe plus.

Comme dit plus haut, la publicité intrusive, telle que définie par la Coalition for Better Ads, ne concernait qu’une infime minorité de sites. Ces derniers ont sans doute mis à jour leurs sites pour respecter les recommandations de la Coalition, dont Google fait partie.

Rappelons que Chrome a plus de 50% de part du marché des navigateurs et, avec un filtre de pub activé par défaut, on peut déjà se poser la question de savoir si cela va convaincre les utilisateurs de bloqueurs d’annonces de ne plus les utiliser ?

C’est bien ce qui sera intéressant de savoir dans les mois à venir.