Header Ads





Facebook : Un bouton pour voter pour ou contre un commentaire ?

Comment Facebook peut-il promouvoir une interaction significative entre les utilisateurs, comme il l’avait annoncé ? En laissant les utilisateurs utiliser le bouton “downvote” pour désapprouver des commentaires inappropriés pour les masquer.

Facebook permet de voter pour ou contre un commentaire

Facebook testait depuis un certain temps un bouton “Downvote” et un bouton “Upvote” sur un ensemble limité de commentaires de posts publics des Pages.

Mais ce que Facebook fait avec des signaux sur des commentaires problématiques pourrait soulever de nouvelles questions sur la censure, et son rôle en tant qu'éditeur de news et entreprise de média, dixit Techcrunch.

Plus tôt cette année, Facebook avait confirmé qu'il expérimentait le style de vote de Reddit pour les commentaires en ajoutant des boutons “Upvote” (pour) et “Downvote” (contre) sur les publications publiques, dans le but d'améliorer la qualité du discours sur la plate-forme.

Maintenant, il semble que la fonctionnalité se déploie à un plus grand nombre d'utilisateurs.

Un porte-parole Facebook a dit à TechCrunch que la motivation derrière le bouton “Downvote” est de créer un moyen pour les gens de fournir un signal à Facebook qu'un commentaire est inapproprié, incivile, ou trompeur.



Lorsque les utilisateurs cliquent sur le bouton “Upvote”, ils manifestent leur approbation et indiquent ainsi la pertinence du commentaire.

Par contre, lorsqu’ils tapent sur le bouton “Downvote”, ils manifestent leur désapprobation, masquent alors le commentaire et voient le système leur afficher des options de signalement supplémentaires pour justifier le masquage avec des mots ou qualificatifs tels que “offensant”, “gênant”, “violent”“trompeur” ou encore “hors sujet”, et bien d’autres.

Image via Techcrunch


Ces options de justification pourraient aider Facebook à comprendre si le commentaire est répréhensible, une forme de "fausses nouvelles", ou tout simplement “hors de propos”.

Facebook a déjà un bouton “Masquer” pour les commentaires, mais il est généralement caché derrière la flèche déroulante sur les commentaires plutôt que immédiatement visible et cliquable comme l’est le bouton “Downvote”.

.
Avec son bouton Downvote, Facebook compte beaucoup sur ses utilisateurs. Il veut qu’ils l’utilisent pour marquer ce que Facebook appelle “mauvais commentaire”, qu'il définit comme ayant "de mauvaises intentions ou est irrespectueux."

Selon Facebook, il s'agit d'une fonction qui n'affecte pas le classement du commentaire, du post ou de la Page. Elle est conçue comme un moyen d'envoyer des commentaires (retours) à Facebook, pas le commentaire, et il n'y aura pas de compteur public visible de combien de downvotes (votes contre ou de désapprobation) un commentaire obtient.

Alors que le "vote pour" a un compteur.

Précisons que le bouton downvote apparaît uniquement sur les publications publiques des Pages Facebook, et non sur les messages des groupes, des personnalités publiques ou des profils des utilisateurs.

D’autre part, contrairement aux réactions actuelles (J’aime, J’adore…), les votes restent anonymes. Qu’ils soient des votes pour ou des votes contre.

Le bouton downvote semble lier à la récente poussée de Facebook pour améliorer le bien-être de ses utilisateurs en hiérarchisant le contenu du fil d’actualité qui génère des interactions significatives au lieu de la navigation passive.

Facebook classe déjà les commentaires par pertinence sur la base des Likes et des réponses. Mais le bouton “downvote” pourrait permettre à Facebook de savoir (être informé) si les commentaires répréhensibles montent en puissance sur un post et si la discussion devient violente ou houleuse ou négativement animée.

Cette fonctionnalité n’est pour l’instant pas déployée globalement. Ce ne serait que partie remise.

D’après Thenextweb, la majorité des gens qui ont obtenu l'accès au nouveau système de vote et de downvote est basée en Australie et en Nouvelle-Zélande, après le test aux Etats-Unis.





Aucun commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.