Funding Choices contre les bloqueurs de publicité - Arobasenet.com

Funding Choices contre les bloqueurs de publicité

Aujourd'hui, la majorité de l'Internet est soutenue par la publicité numérique. Mais les mauvaises expériences d'annonce avec le son activé par défaut ou qui vous obligent à attendre 10 secondes avant que vous obteniez à la page, pénalisent les éditeurs qui publient le contenu, les applis et les services que tout le monde utilise chaque jour.

Google Funding Choices aide les éditeurs confrontés aux bloqueurs de pub

Lorsque les gens rencontrent des publicités gênantes, puis décident de bloquer toutes les annonces, il coupe les recettes pour les sites qu'ils trouvent pourtant utiles.

Beaucoup de ces personnes n'ont pas l'intention de pénaliser les sites qu'elles aiment quand elles installent un bloqueur de publicité, mais quand elles le font, elles bloquent toutes les annonces sur chaque site qu'elles consultent.

Tel est le contstat de Google.

C’est ainsi que l'année dernière, Google avait annoncé “Funding Choices” pour aider les éditeurs de contenu ayant de bonnes expériences publicitaires à récupérer les revenus perdus en raison du blocage de la publicité.

D’après Google, bien que “Funding Choices” est toujours en version bêta, des millions d'utilisateurs mensuels de bloqueurs de publicité choisissent maintenant de voir des annonces sur les sites Web de l'éditeur, ou “de mettre ces sites en liste blanche”, après avoir vu un message de Funding Choices ou Choix de financement.

En fait, au cours du dernier mois, toujours selon Google, plus de 4,5 millions visiteurs de sites à qui il a été demandé d’autoriser les annonces ont dit “Oui”, créant ainsi plus de 90 millions de pages publicitaires supplémentaires vues pour ces sites.



C’est pourquoi, à partir du mois de Mai 2018, Google va élargir les choix de financement (Funding Choices) à 31 pays supplémentaires (pour l’instant disponible en Australie, Allemagne, Grande-Bretagne, Nouvelle-Zélande et États-Unis). Dont la France.




Ce qui donne aux éditeurs la possibilité de demander aux visiteurs de ces pays de choisir entre “Autoriser des annonces sur un site” et “Acheter un abonnement pour supprimer les annonces sur le Web” via Google contributor.



Google Contributor étant un abonnement pour la suppression des annonces sur le Web, qui vous permet de financer les sites que vous consultez.

En outre, Google vient de lancer un test qui permet aux éditeurs d'utiliser leurs propres services d'abonnement exclusifs dans les choix de financement ou Funding Choices.

Bref, Funding Choices est une solution visant à aider les éditeurs à récupérer les revenus que les utilisateurs qui bloquent les annonces les empêchent de gagner.

Elle dispose pour ce faire d'une fonction de détection (qui identifie les utilisateurs ayant recours à un bloqueur d'annonces qui accèdent à la page d'un éditeur), d'un écran de message configurable qui indique aux utilisateurs de désactiver leur système de blocage ou d'acheter un abonnement pour la suppression des annonces via Google Contributor (qui permet aux utilisateurs de profiter d'une expérience sans annonce) et d'une fonction de création de rapports.

Comment fonctionne Funding Choices


La fonction Funding Choices ou choix de financement donne aux éditeurs un moyen d'avoir une conversation avec leurs visiteurs du site grâce à des messages personnalisés qu'ils peuvent utiliser pour exprimer comment le blocage de l'annonce influe sur leur activité et leur contenu.

Lorsqu'un visiteur arrive sur un site via un bloqueur d'annonces, les Funding Choices permettent au site d'afficher l'un des 3 types de messages à cet utilisateur :

  1. Un message qu'on peut ignorer et qui ne bloque pas l'accès au contenu :


    Images via Google


  2. Un message qu'on peut ignorer mais qui compte et limite le nombre de pages vues accessibles à la personne par mois, comme déterminé par le propriétaire du site, avant que le contenu ne soit bloqué.




  3. Un message qui bloque en permanence l'accès au contenu tant que le visiteur ne choisit pas d'autoriser des annonces sur le site (en l'ajoutant à la liste blanche de son Adblocker), ou de payer pour accéder au contenu avec le service d'abonnement du propriétaire du site ou un laissez-passer qui supprime toutes les annonces sur ce site via Google contributor.




En moyenne, les éditeurs de contenu (sites de news et blogueurs) qui utilisent les choix de financement (Funding Choices) voient 16% des visiteurs autoriser des publicités sur leurs sites avec certains taux atteignant les 37% pour certains sites.

Les bloqueurs de publicités ou adblockers conçus pour supprimer toutes les publicités de tous les sites font qu'il est difficile pour les éditeurs ayant pas de bonnes expériences publicitaires de maintenir des entreprises durables.

Google dit que le but des Funding Choices est d'aider les éditeurs à être rémunérés pour leur travail en réduisant l'impact du blocage de la publicité sur eux.

Comment fonctionne Google Contributor


Il faut rappeler que le principe de Google Contributor, c’est d’apporter une alternative participative aux bloqueurs de publicités : l’utilisateur habituel d’un site paie une certaine somme très modique par mois pour accéder aux contenus de ce site qui n’affichera plus de publicités AdSense ou autres.

Voici comment Contributor fonctionne :

  1. Lorsque vous ajoutez un site Web à votre abonnement Contributor, les annonces sont supprimées à chaque fois que vous accédez à ce site en étant connecté à votre compte Google par le biais de votre navigateur ou de votre appareil.

  2. Chaque site fixe son propre prix indépendamment. Par conséquent, chaque site possède son propre tarif fixe par page pour la suppression des annonces. Ce prix peut correspondre au montant des revenus publicitaires qui auraient dû être perçus par le site. En savoir plus sur la tarification.

  3. Vous pouvez appliquer à tout moment votre abonnement pour la suppression des annonces à d'autres sites participants.

  4. Lorsque vous vous inscrivez à Contributor de Google pour acheter un abonnement, vous avez l'occasion d'examiner et/ou de corriger le détail des achats avant de passer la commande finale.

  5. Vous pouvez désactiver votre compte Contributor à tout moment. Google vous remboursera alors la valeur résiduelle du solde de votre abonnement.

Ainsi, par exemple, vous chargez votre abonnement avec un montant de 5 euros.

Chaque fois que vous consultez une page sans annonce, des frais par page sont déduits de votre abonnement afin de payer les créateurs du site Web (après qu'une petite somme a été retenue par Google pour couvrir les coûts de fonctionnement du service).

Le prix par page est défini par le créateur du site. Si un créateur de site modifie ce prix par page, vous en serez averti à l'avance. La mise à jour de Contributor est aisée : vous pouvez modifier vos paramètres, ou ajouter ou supprimer des sites de votre abonnement à tout moment.