6 Conseils pour performer avec le texte du RGPD - Arobasenet.com
Rechercher :


6 Conseils pour performer avec le texte du RGPD

S’il y a un mot qu’on retrouve sur les lèvres de nombreux propriétaires d'entreprises ayant actuellement une présence en ligne, c’est RGPD pour la Réglementation Générale sur la Protection des Données qui va entrer en vigueur le vendredi 25 Mai 2018.

6 Conseils pour performer avec le texte du RGPD

Cette nouvelle réglementation européenne signifie une révision de la protection des données et de la vie privée, en introduisant des règles et des exigences plus strictes sur la façon dont les entreprises peuvent légalement stocker et traiter les données personnelles de leurs utilisateurs.

Ce qui va inéluctablement impacter sur le marketing numérique et les taux de conversion des sites internet.

En effet, si votre entreprise s'appuie sur les données des clients pour effectuer ses activités de communication marketing, il y a quelques changements que vous pourriez avoir à mettre en œuvre pour vous assurer que le contenu de votre site et les méthodes de collecte de données sont compatibles avec le RGPD.

Voici 6 conseils d'optimisation des taux de conversion qui expliquent plus…

Donnez aux clients le contrôle de leurs données


À la lumière du RGPD, l'un des moyens les plus efficaces que peut utiliser votre entreprise pour exceller dans les taux de conversions est de donner aux consommateurs le pouvoir sur leurs données personnelles.



Et il y a une façon transparente de le faire sans risquer un taux de conversion en chute libre...

La solution ? Offrez toujours aux utilisateurs la possibilité de partager leurs données avec vous selon leur propre volonté.

Ça semble facile, non ? Malheureusement, trop de marques sont coupables d’inonder leurs clients avec des notifications d'abonnement, qui découragent rapidement toute intention d'achat qu'ils avaient pourtant.

La clé pour déverrouiller des taux de conversions importants est de réduire la peur des utilisateurs de l'engagement des données et ne demander que les informations dont vous avez juste besoin, et non ce que vous pourriez avoir besoin.

Par exemple, si vous n'avez besoin que de leur nom et email, ne poussez pas jusqu’à demander en plus leur numéro de téléphone, adresse postale, nom d'animal familier et garniture de pizza préférée. C’est parfois un peu exagéré pour un simple abonnement à une newsletter.

Minimiser l'information est une facette clé du RGPD, et le moins est certainement plus quand il s'agit de la capture de données précieuses.

Offrez aux consommateurs la possibilité de se désinscrire


Il est fort possible que vous n’allez pas apprécier de lire cela, mais en vérité, cela va rassurer vos clients et renforcer votre taux de conversion sur le long terme.

Aucune marque n'aime l'idée de voir ses clients quitter sa base de données marketing.

Mais, si vous attirez les acheteurs potentiels pour vous fournir leurs informations personnelles avec un leurre, sans leur donner de moyen simple de se désinscrire, vous êtes susceptibles de perdre de toute façon ces clients un jour et vos emails seront probablement redirigés vers la corbeille de leur messagerie.

En fait, la meilleure chance de convertir les visites en ventes est de donner aux utilisateurs l'option “Se désabonner ici”. Cela ne les empêchera pas d’accepter de recevoir vos communications. Plutôt, cela leur donne la possibilité de prendre le contrôle de ce qu'ils reçoivent et ne reçoivent pas de votre marque.

Qu'y a-t-il de si mauvais ?

Définissez clairement vos options de consentement


Lorsque vos clients prennent le temps de s'abonner à votre newsletter ou créent un compte sur votre site Web, il n'est pas seulement injuste de les tromper dans les opt-ins par défaut pour les communications marketing, en vertu de la nouvelle législation RGPD.

Cela est désormais considéré comme une violation. Et les violations signifient... potentiellement de lourdes amendes.

Pour optimiser votre expérience en ligne pour les utilisateurs consentants, vos formulaires d'inscription doivent présenter chaque choix opt-in (case d’acceptation à cocher) d'une façon directe.

Cela signifie qu'il ne doit plus y avoir de cases pré-cochées par défaut, de groupements ou de déclarations générales de consentement !

Au lieu de cela, il devrait y avoir une phrase facile à comprendre pour chaque opt-in (case à cocher pour accepter) séparée, de sorte que les utilisateurs sont à 100% informés sur ce qu’ils acceptent.

Cela contribuera à créer un taux de conversion sain sur votre site, parce que le langage convivial, et non technique, est plus efficace pour renforcer la fidélité et la confiance des clients.

Quid de la façon et l'endroit où vous recueillez des données


Nous avons mentionné précédemment que vous ne devriez demander que les données dont vous avez vraiment besoin. Mais, vous pouvez être plus inventifs dans les endroits où vous demandez cette information.

Le Live Chat est un excellent exemple d'un collecteur de données sous-utilisé, dont vous pourriez en faire bon usage.

Offrir un chat en pop-up montre non seulement au consommateur que vous vous souciez de l'aider dans sa transaction, mais cela leur donne également le choix d'accepter ou de refuser.

De plus, les champs avant de commencer le chat, au début d'une conversation, sont des moyens pour extraire les données dont votre entreprise a besoin pour suivre et cibler les utilisateurs. Si cela se fait de façon correcte et transparente, et avec le consentement du consommateur qui indique son nom avant de poser sa question.

Ainsi, en prenant le petit pas de personnaliser les points d'entrée des données sur vos formulaires de pré-Chat, vous serez en mesure d'engager les acheteurs virtuels sur un niveau plus personnalisé.



Ce qui rend la conclusion de la vente plus que probable.

Apprenez de vos visiteurs en ligne


Certes, on peut considérer que le RGPD est dans ses débuts, mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas mettre en œuvre quelques tests de site simples pour savoir quelles mises en page et combinaisons de mots fonctionnent mieux pour vos formulaires sur place.

Lancez une sélection de tests A/B avec différents libellés d'inscription, présentations d'offres, champs de données, etc. pour vraiment comprendre l'expérience que vos utilisateurs veulent.

Avec la fin des cases à cocher par défaut et un langage plus clair, les formulaires opt-in ont le danger d’avoir beaucoup à dire pour être compréhensibles et, en même temps, garder l'attention du visiteur.

Ainsi, découvrez quel test a livré le taux de conversion le plus élevé et adoptez-le définitivement en conséquence. Et assurez-vous de le changer à tout moment si les résultats que vous voulez ne sont pas vraiment atteints.

Utilisez judicieusement vos données consenties


Une fois que vous recueillez des détails personnels des clients, vous gagnez leur confiance.

C'est pourquoi l'utilisation de ces données sensibles est importante si vous voulez une conversion positive et la rétention.

Qu’il s’agisse de présenter aux utilisateurs des offres sur votre site ou de leur envoyer une lettre d’information hebdomadaire de vos meilleures offres, assurez-vous que votre communication est ciblée et conforme à leurs préférences.

Exécutez des rapports granulaires pour analyser le comportement de navigation et les engagements de page pour différents segments de votre trafic en ligne, pour vraiment vous concentrer sur quel contenu fait réagir les clients.

C'est qu'alors que vous serez en mesure de réduire les opt-outs ou désabonnements et les sorties de site sans engagement.

Vendre vos produits plus intelligemment signifie également que vous n'aurez pas une base de données débordant d'acheteurs qui n'ont aucun désir d'interagir avec votre marque. CQFD.

Pour le reste, même avec l’arrivée du RGPD, pas de panique. Restez zen et poursuivez vos objectifs. Tout se passera bien.

Via