Twitter compte attirer les éditeurs déçus par Facebook - Arobasenet.com


Twitter compte attirer les éditeurs déçus par Facebook

Twitter envisage de déployer un site Web dans les deux prochaines semaines pour apprendre aux petits éditeurs comment produire du contenu, y compris les vidéos en direct et sur demande, pour Twitter et gagner de l'argent à partir du contenu.

Twitter compte attirer les éditeurs déçus par Facebook

Twitter justifie ainsi cette initiative qui consiste à prendre en main les petits éditeurs :

Ce site est essentiellement comme avoir une équipe de partenaires à l'échelle.

Plus Facebook réduit la visibilité du contenu organique des éditeurs, marques et entreprises, en changeant continuellement l’algorithme du News Feedplus ces derniers sont disposés à recourir à Twitter comme alternative.



L'initiative est semblable à la façon dont les plates-formes introduisent des outils d'achat d'annonces en libre-service pour accueillir les petits annonceurs.

Twitter ne peut pas travailler avec tous les éditeurs, du moins pas directement.

Son équipe de 100 personnes en charge des partenariats avec les éditeurs est occupée avec les milliers de grands éditeurs avec lesquels Twitter travaille pour produire des vidéos et des spectacles originaux pour la plate-forme, et pour vendre des publicités dans ce contenu.

Le nouveau site permettra à Twitter de soutenir les plus petits éditeurs à qui il ne peut pas dédier les gestionnaires des partenaires.

Le site de Twitter mettra en avant le contenu similaire, y compris les études de cas de son travail avec les grands éditeurs et des guides pas à pas (How to Guides) détaillant comment utiliser ses outils étape par étape.

Aussi, tout comme le site Facebook for Media, Twitter prévoit de publier des messages sur les nouvelles fonctionnalités qui sont pertinentes pour les éditeurs.

Cependant, le nouveau site de Twitter ne répondra pas à toutes les questions que se posent les éditeurs.

Il semble encore plus sûr de dire que Twitter va profiter de l'occasion pour fournir aux éditeurs quelque chose que Facebook ne propose pas. Twitter permet déjà aux éditeurs de se charger de la vente d'annonces dans les vidéos qu'ils publient sur Twitter.

Et tandis que Facebook donne aux éditeurs 55% des revenus des annonces générés à partir de leurs vidéos, Twitter leur offre 70%.

Et le nombre de vues de ces vidéos de Twitter est en constante augmentation, de même que l'intérêt des annonceurs dans l'achat d'annonces sur Twitter.

De plus, Twitter compte bientôt mettre en place un réseau de sites affiliés qui pourront gagner des revenus publicitaires sur leurs sites en embarquant leur fil d’actualité dans leurs propres pages de contenu.

Tout comme le fait Google avec sa plate-forme d’éditeurs AdSense.

Source

Aucun commentaire