Header Ads





Voici ce que Google+ s'apprête à lancer

Je sais que cela pourrait prêter à sourire. Mais, Google+ vit toujours et c’est un produit Google, quoi que vous en pensez.
Voici ce que Google+ s'apprête à lancer

Et tant que Google ne vous présente pas un acte de décès officiel de son réseau social Google+, je vous recommande de compter avec.

En attendant d’aller prier sur la tombe de Google+, pour ceux qui l’espèrent, Google prépare de nouvelles améliorations significatives des fonctionnalités de Google Plus, de la mise en forme du texte (titre compris) à l’attachement de fichiers Drive en passant par la liste à puces.


Titre des posts


Si vous parcourez longuement les posts sur Google+, vous remarquerez que la plupart des gens ont adopté la pratique de l'écriture de leurs titres en gras pour leur donner un peu plus de visibilité.

Ce que s’est d’ailleurs dépêché de faire Facebook qui met désormais les titres des posts et updates en gras. Depuis aujourd’hui 5 Mai.

En ce qui concerne Google, il va séparer le titre des posts Google+ du corps du texte en lui attribuant prochainement un champ de titre dédié. Et ce, afin que les auteurs n'aient plus à le formater en gras ou en italique pour le rendre visuellement distinct des autres.

Toutefois, les titres seront optionnels. Donc, vous n'avez pas besoin d'en ajouter un si vous ne le souhaitez pas. Mais, ils seront limités à 140 caractères. Voici ce qu'on trouve dans le code source :

via Androidpolice.com

Quant à la façon dont le titre va s’afficher, il n'y a pas beaucoup de choses à faire encore, mais le style actuellement en cours d'utilisation semble simplement marquer le texte en gras.

Dans tous les cas, les posts Google+ afficheront des titres plus visuelles, séparés du reste du texte.


Pièces jointes et aperçus


Il y a déjà eu plusieurs versions, et Google+ a gagné quelques nouvelles lignes de texte qui font référence à l'ajout de fichiers à partir de Google Drive.

Toutefois, 2 nouvelles lignes ont été ajoutées avec la dernière mise à jour à venir qui sont beaucoup plus spécifiques, mais confirment que Google+ prendra en charge les pièces jointes directement à partir de votre stockage Cloud de Drive.

Évidemment, nous pouvons déjà créer des messages Google+ avec des liens vers Google Drive. Donc, qu’est-ce qui différencie l’option à venir de l’actuelle ?

Réponse simple : les pièces jointes de Google Drive intégreront un aperçu du fichier ajouté au post Google+.

Quiconque, avec la permission de voir le document, sera en mesure de voir le nom du fichier joint, plus un aperçu miniature (extrait) de son contenu. Voici que montre le code source :



Il est important de noter que les gens peuvent avoir l'autorisation sur Google+ pour voir un post avec une pièce jointe de Drive, mais ils peuvent aussi ne pas avoir l'autorisation d'accéder au fichier sur Google Drive.

Et comme le souligne le texte, ces personnes seront toujours en mesure de voir le titre et l'aperçu image, même si elles ne peuvent pas accéder au fichier.


Édition de texte enrichi


Jusqu’à maintenant, la mise en forme des textes sur Google+ était limitée à juste * Bold *, _italic_, et ~ barré ~. Google+ va en offrir beaucoup d’autres.

  1. Outils de mise en forme de base :

    Il semble que Google+ va enfin développer des options pour la mise en forme du texte.

    Les nouvelles ressources décrivent une barre d'outils avec 9 paramètres différents qui peuvent être utilisés pour colorer, façonner, décorer ou ajuster la position du texte.

    Voici la liste des paramètres dans l'ordre, ils seront affichés dans la barre d'outils, suivis par les icônes des premiers boutons.

    • Gras

    • Italique

    • Souligner

    • Barrer

    • Couleur du texte

    • Couleur d'arrière-plan du texte

    • Liste à puces

    • Alignement du texte

    • Polices


    Je pense qu’à ce niveau, il reprend à peu près la barre d’outils de l’éditeur de texte de Blogger qui est celle-ci :



    Avec ces options de mise en page, les utilisateurs n’auront bientôt (le 28 Juin prochain, date du 7ème anniversaire de Google+ ?) plus besoin d’utiliser des astérisques, des tildes et des soulignements autour de sections de texte pour le formatage.

  2. Couleur du texte et couleur d'arrière-plan :

    La couleur du texte et la couleur d'arrière-plan viennent ensuite dans la barre d'outils.

    Ceux-ci semblent être exactement comme ce à quoi vous vous attendez, mais je trouve surprenant que Google permette aux utilisateurs de changer l'arrière-plan. Il n'est pas clair si c'est juste pour l'arrière-plan d'une ligne ou si la fonction s'applique à l'ensemble du post.

    Après tout, Facebook permet aussi de changer l’arrière-plan des statuts.

    Google proposera une icône sur laquelle vous cliquerez pour ouvrir une petite fenêtre en pop-up pour choisir vos couleurs.

  3. Alignement :

    À venir avec un style de sélecteur similaire, vous serez également en mesure de choisir votre alignement à partir d'une liste de : à gauche, au centre, ou à droite.

    Rien n’indique si ce paramètre va aligner tout le texte d'un message ou juste des paragraphes simples.

  4. Liste à puces :

    L'élément suivant est assez simple, c'est juste une liste à puces.

    Il n’y a pas grand-chose à dire là-dessus, mis à part que c'est certainement l'une des fonctionnalités les plus nécessaires et bienvenue.

  5. Polices :

    Le bouton final de la barre d'outils à venir vous permettra de modifier la police de votre texte.

    Mais, ce ne sera certainement pas une liste exhaustive des polices comme vous pourriez voir dans un éditeur classique. Google n'a qu'une liste de 3 choix normalisés : default, Serif et Condensed.

    Mais, il y aurait d’autres polices qu’on pourrait choisir.

  6. Fermeture des commentaires :

    Il faut le reconnaître, les problèmes de spam sur Google+ n'ont fait que décourager les messages et les commentaires.

    Par conséquent, offrir la possibilité de fermer les commentaires après une certaine durée de vie des posts est aussi une bonne chose.

Bref, certains diront que ce ne sont pas des changements majeurs qui arrivent, mais cela aide à redonner vie à une plateforme telle que Google+ qui a toujours de nombreux utilisateurs, même si les interactivités et engagements tendent à s’estomper.

Il est toutefois impossible de ne pas demander si c'est trop peu et trop tard. Mais on peut aussi se demander pourquoi maintenant ? Pourquoi après tout ce temps ?

Et est-ce suffisant pour que les inscrits reviennent, et que de nouveaux membres arrivent, pendant que Facebook se trouve encore englué dans ses problèmes sur les données personnelles ?

L’avenir nous le dira…




Aucun commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.