Google Search Console cherche comment regrouper les propriétés - Arobasenet.com




Google Search Console cherche comment regrouper les propriétés

Comme déjà annoncé en Mars 2016, John Mueller de chez Google a à nouveau confirmé que la Search Console pourrait consolider toutes vos propriétés dans une seule propriété pour éviter d'avoir besoin de vérifier chacune d’elles.

Google Search Console cherche comment regrouper les propriétés





Ou plus précisément, John Mueller révèle à nouveau que Google est à la recherche d’une solution de simplification du processus d'ajout de propriétés multiples à la Search Console.

En d'autres termes, au lieu d'avoir à vérifier le www, non-www, http, HTTPS, Apps, répertoires, etc pour l’ensemble de vos propriétés dans la Search Consol, Google pourrait juste auto-regrouper et peut-être vous donner des filtres dans les rapports pour filtrer les problèmes basés sur ces différents protocoles.

Qu'est-ce qu'une propriété dans la Search Console ?


D’après Google :

Une propriété de la Search Console représente un site ou une application que vous possédez.

Vous pouvez agir sur votre propriété, et notamment demander une nouvelle exploration de cette dernière ou consulter les données de la recherche Google liées à votre propriété, comme les erreurs d'exploration ou les statistiques de la recherche Google.

La validation associe un utilisateur spécifique à une propriété donnée. Chaque propriété de la Search Console doit avoir au moins un propriétaire confirmé.

Comme le précise aussi Google, sachez que vous pouvez ajouter n'importe quel site ou n'importe quelle application comme propriété dans la Search Console, mais, avant d'avoir confirmé que vous en êtes bien le propriétaire ou qu'un propriétaire vous accorde des droits à cet égard, vous ne pouvez pas l'utiliser dans la Search Console.

Actuellement, les propriétaires de site sont tenus d'ajouter plusieurs versions du même nom de domaine séparément. Cela signifie ajouter individuellement les versions www, non-www, http et HTTPS et vérifier chacune d'entre elles, sans oublier les applications.

Un processus simplifié impliquerait d'ajouter juste la racine d'un site Web à la Search Console (par exemple: arobasenet.com), et puis Google ajouterait automatiquement toutes les différentes versions à la même liste, sans aucune intervention manuelle du webmaster.


Même si John Mueller confirme qu’il est encore aujourd’hui nécessaire de confirmer manuellement chaque validation, il confirme à nouveau que Google est toujours à la recherche de moyens de rendre le processus plus facile.

Google se dit même prêt et ouvert à toute idée de webmasters sur la façon de le faire.

La réponse complète de John Mueller, retranscrite par Seroundtable, est la suivante :

Nous sommes actuellement à la recherche de moyens pour faciliter un peu plus ce processus.

Donc, nous allons probablement demander autour de nous, je ne sais pas, sur Twitter ou ailleurs, pour savoir quelles idées vous avez là-dessus.

Soit vous ajoutez juste la racine de votre site Web et puis nous incluons automatiquement les www, non-www, http et https dans la même liste. De sorte que vous avez toutes les données au même endroit.

Peut-être il serait même judicieux d'inclure des sous-domaines là-bas. Je ne sais pas, nous aimerions probablement obtenir vos commentaires sur ce sujet. Donc probablement nous allons demander à recueillir plus de conseils de votre côté à cet égard.

Mais pour le moment, si vous voulez vous assurer que vous avez toutes les données, je vous recommande certainement d'ajouter toutes ces variations, même si cela est un peu fastidieux.

Aucun commentaire