Comment empêcher Google de suivre et enregistrer vos déplacements ? - Arobasenet.com




Comment empêcher Google de suivre et enregistrer vos déplacements ?

Si vous utilisez un téléphone Android ou avez l’Appli Google installée sur votre iPhone, le géant de la recherche internet est presque constamment en train de suivre (tracking) votre emplacement en permanence.

Comment empêcher Google de suivre et enregistrer vos déplacements ?

Et ce, même si vous avez désactivé cette possibilité de tracking de votre localisation. Car, Google veut savoir où vous êtes et où vous allez, à tout moment. Même quand vous lui dîtes de ne pas le faire.



Une enquête de l’agence Associated Press (AP) a constaté que de nombreux services Google sur les appareils Android et les iPhones stockaient vos données de localisation, même si vous avez utilisé un paramètre de confidentialité qui dit qu'il empêchera Google de le faire.

Rappelons ici que Google avait déployé en Juin dernier un nouveau design pour la page du Compte Google des utilisateurs Android afin de faciliter l’accès aux données personnelles et offrir plus de transparence et de contrôle dans leur compte Google. Et pourtant...

La plupart du temps, Google prend les devants pour demander la permission d'utiliser vos informations de localisation. Une application comme Google Maps vous rappellera, par exemple, d'autoriser l'accès à l'emplacement si vous l'utilisez pour naviguer.

Si vous acceptez de le laisser enregistrer votre emplacement au fil du temps, Google Maps affichera cet historique pour vous dans un “fil” qui mappe vos mouvements quotidiens.

Google dit que désactiver la fonction empêchera l'entreprise de se rappeler où vous avez été. Et la page d’aide de Google le confirme en ces termes :

Grâce à l'historique des positions, vous bénéficiez de recommandations et de résultats plus pertinents dans les produits Google. Par exemple, vous pouvez obtenir des recommandations en fonction des lieux où vous vous êtes rendu avec les appareils sur lesquels vous étiez connecté ou avoir accès à des prévisions de circulation pour votre trajet domicile-travail quotidien.

C'est vous qui gérez ce qui est enregistré dans l'historique des positions. Vous pouvez même supprimer cet historique quand bon vous semble.

Et plus loin, Google ajoute :

Vous pouvez désactiver l'historique des positions à tout moment.

Quand l'historique des positions est désactivé, les lieux où vous vous rendez ne sont plus enregistrés. Si vous le désactivez au niveau de votre compte Google, il est désactivé sur tous les appareils associés à ce dernier.

Vous pouvez également désactiver les services de localisation pour un appareil.



En théorie seulement, selon l’Associated Press. Car, même avec l'historique des positions en mode pause, certaines applications Google stockent toujours automatiquement les données des positions en temps réel sans demander votre avis. Même s’il est possible, bien que laborieux, de le supprimer.

Google dit qu'il est parfaitement clair à ce sujet, selon les propos ci-dessous d’un porte-parole à l’Associated Press :

Il existe un certain nombre de façons différentes selon lesquelles Google peut utiliser la position pour améliorer l'expérience des gens, y compris: l'historique des positions, l'activité sur le Web et les applications, et par l'intermédiaire des services de localisation de niveau périphérique.

Nous fournissons des détails clairs sur ces outils de confidentialité, et des contrôles robustes afin que les gens puissent les activer ou les désactiver, et supprimer leurs historiques à tout moment.

Quand l’enquête de l’Associated Press contredit Google


L'histoire commence avec une chercheuse diplômée de l'UC Berkeley, K. Shankari, qui a mené une expérience avec son appareil Android pour voir si ses déplacements continuaient à être suivis et enregistrés par Google alors qu’elle avait désactivé l’historique des positions.

Dans un blog en Mai dernier, faisant un retour sur son expérience, elle a dit qu'à un moment donné, Google l’a incité à évaluer une visite en magasin, alors que Google est censé ne pas savoir ses positions puisqu’elle avait désactivé la fonction.

Par la suite, c’est l’Associated Press qui a suivi (tracking) les déplacements d'un autre chercheur avec des paramètres similaires sur son téléphone, et a constaté que Google était en mesure de suivre ses traces autour de New York.

Comme prévu, Google prétend qu'il est clairement expliqué quand il rassemble des données sur les utilisateurs mobiles. Mais, dans ce cas, pourquoi ne rendrait-il pas plus facile pour les utilisateurs de désactiver toutes sortes de suivi de localisation avec un seul interrupteur.

Comment bloquer le tracking de vos positions ?


Ce qu’il faut savoir, c’est que la désactivation de l’historique des positions arrête seulement une partie de ce suivi (tracking) de Google.

Pour désactiver complètement (un doux euphémisme, vous comprendrez plus loin) le suivi, vous devez vous rendre à la page “Activité sur le Web et les applications”, en procédant comme suit :



Dans votre mobile, cliquez sur l'icône "Paramètres" -> "Google" -> "Compte Google" -> onglet “Données et personnalisation” -> "Activité sur le Web et les applications".

Et là, vous basculez le bouton bleu pour “suspendre l’historique de votre activité sur le Web et les applications”.

Le paramètre est défini par défaut sur “ON”. Et il n'est pas clair si cela va effacer rétroactivement toutes les données de localisation que Google a déjà recueillies sur vous.

D’ailleurs, Google précise bien qu’il s’agit d’une mise en veille :

La mise en veille du paramètre “Activité sur le Web et les applications” peut limiter ou désactiver la personnalisation de l’expérience utilisateur sur les services Google.

Par exemple, vous ne verrez peut-être plus des résultats de recherche plus pertinents ou des recommandations sur les lieux qui vous intéressent.

Même si ce paramètre est mis en veille, nous pouvons utiliser temporairement des informations liées à vos recherches récentes afin d’améliorer la qualité de la session de recherche active.

Sans doute aussi, Google apporte cette précision parce que certaines de ses applications, dont surtout Google Maps, ont besoin de votre position pour bien fonctionner. Ce qui veut dire qu’à un moment donné, vous serez obligés d’autoriser à nouveau Google à connaître et suivre vos positions géographiques.

Et je ne suis pas certain que vous passerez votre temps à suspendre et autoriser Google à suivre et enregistrer vos déplacements.

Surtout que dans son esprit, la désactivation n’est qu’une simple pause dans l’enregistrement de vos déplacements.

Vous ne pourrez pas indéfiniment le bloquer. CQFD.


Aucun commentaire