Messenger Kids permet aux enfants d’initier les demandes d’amis - Arobasenet.com




Messenger Kids permet aux enfants d’initier les demandes d’amis

L’application Facebook Messenger Kids, une messagerie pour enfant, a jusqu'à présent été stricte sur l'ajout d'amis. Très tôt, ce service a même exigé que les enfants comptent leurs parents en tant qu'amis.

Messenger Kids permet aux enfants d’initier les demandes d’amis

Mais, désormais, Messenger Kids est prêt à assouplir les choses. Cependant... juste un peu.

Il ajoute maintenant à ses versions Android et iOS une fonctionnalité facultative qui permet aux enfants de commencer ou initier les demandes d'amis, contrairement à avant.

Ainsi, dès le lancement de l’appli, Messenger Kids crée un mot de passe aléatoire de 4 mots pour votre enfant. Ce mot de passe est ensuite montré à l'autre enfant qui le saisit dans sa propre application Messenger Kids.

Facebook déploie donc actuellement une nouvelle fonctionnalité de mot de passe (en fait une phrase de 4 mots) dans son application Messenger Kids pour les enfants, permettant aux enfants d'envoyer et accepter des demandes d'amis d’eux-mêmes.

Toutefois, comme auparavant, il est important de noter que les 2 parents des 2 enfants reçoivent alors une notification que leur progéniture veut se connecter avec un autre, et ils doivent l'approuver ensemble.

La fonctionnalité est désactivée par défaut et est strictement activée sur une base volontaire par les parents des enfants et devrait être disponible à partir d'aujourd'hui.
L'objectif est de rendre l’appli de chat Messenger Kids plus facile à utiliser par les enfants, et leur laisser l’initiative de la la communication et de la connexion les uns avec les autres, tout en maintenant un élément de sécurité pour les moins de 13 ans.



Une fois de plus, soyez rassurés, les deux parents doivent être au courant et approuver les demandes d'amis entre les deux enfants (sans que les adultes soient eux-mêmes amis sur Facebook), et ils peuvent encore surveiller les messages de leurs enfants à leur discrétion.

Aucun commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.