L’achat in-app compte pour plus de 50% dans les transactions en ligne - Arobasenet.com


L’achat in-app compte pour plus de 50% dans les transactions en ligne

Les transactions mobiles représentent maintenant plus de 50% des transactions en ligne dans de nombreux pays, selon le rapport du 2ème trimestre 2018 de Criteo Global Commerce Review.

L’achat in-app compte pour plus de 50% dans les transactions en ligne



Le rapport a analysé les activités, les comportements et les préférences des clients dans tous les périphériques et les environnements de navigation, en utilisant des données de plus de 5.000 détaillants, dans plus de 80 pays.

Criteo révèle dans son rapport :

Les détaillants du monde entier continuent à voir les préférences des acheteurs se décaler à mesure qu'ils deviennent plus tributaires de la commodité et de la personnalisation que les expériences d’achat dans l'application (in-app) peuvent offrir.

Pourtant, comme les ventes dans l'application s’envolent, il est impératif pour les détaillants de comprendre que le simple lancement d'une application ne signifie pas nécessairement qu'elle va générer des rendements immédiats.

Notre rapport sur le commerce mondial au 2ème trimestre 2018 a trouvé une forte corrélation entre la croissance des transactions via les applications et les détaillants qui se développent et s'engagent dans une stratégie de promotion de l'application de shopping.

Les trois principaux éléments à retenir dans ce rapport comprennent :

  • La part du mobile continue à croître, notamment en raison de l’augmentation du nombre de transactions sur smartphone.

  • Pour les retailers qui promeuvent activement leur application de shopping, le mobile représente 65 % des transactions.

  • Pour les retailers qui promeuvent leur application de shopping, les transactions In-App continuent de croître.

  • La part la plus élevée de transactions In-App revient aux retailers qui vendent uniquement en ligne et qui promeuvent leur application de shopping.

Bref, les données de ce rapport peuvent être utilisées pour mieux comprendre et délimiter les opportunités et les tendances au sein du Web mobile et des applications mobiles.


Autres constatations clés


Les applications de shopping génèrent des taux de conversion supérieurs. En Europe, ceux-ci sont au moins 3 fois plus importants que sur le Web mobile

Les applis sont un conducteur significatif des ventes en ligne, d’après le rapport, avec une augmentation de 30% d'une année sur l’autre de la part des transactions dans les applications mobiles.

Les clients sont plus enclins à se convertir lorsqu'ils font des achats sur l'application dédiée d'un détaillant par rapport à un site Web mobile.


En Amérique du Nord, le taux de conversion des applications de shopping est plus de 3 fois plus élevé que le Web mobile.

Parmi les détaillants en ligne qui font la promotion de leur application, 31% des transactions proviennent du canal d'achat in-app.

Ce nombre double plus en regardant les détaillants de l’omnicanal qui favorisent activement leur application, avec des achats mobiles représentant 65% de leurs transactions.

Les ventes offline permettent de mieux connaître les consommateurs et d’obtenir de meilleurs résultats online.

Les retailers omnicanaux qui combinent leurs données online et offline peuvent exploiter 4 fois plus de données de vente pour optimiser leurs actions marketing.

Les achats mobiles ne montrent aucun signe de ralentissement dans tous les pays inclus dans l'étude.

Actuellement, l'Europe du Nord et le Japon sont des leaders dans le shopping mobile. Cela signifie qu'il y a beaucoup de possibilités pour les détaillants américains de faire croître leur part des transactions mobiles dans les années à venir.

Aucun commentaire