Google fait machine arrière sur l'URL des pages sur Chrome - Arobasenet.com


Google fait machine arrière sur l'URL des pages sur Chrome

Google envisageait de changer l’affichage de l'URL des sites Web visités dans son navigateur Chrome. Pour ce faire, il avait déjà commencé à déployer le premier étage de cette nouvelle expérience de navigation.

Google fait machine-arrière sur l’’URL des pages sur Chrome

Cela consistait à n'afficher que le nom de domaine du site sans le faire précéder du “https://www” ou du “https://m” pour les sites sécurisés.



Mais voilà, c’était sans compter la grogne des utilisateurs, et notamment des propriétaires de sites Web.

Ainsi, Google affiche à nouveau “https ://www” et “'https://m” devant les URL dans la barre d'adresse de Chrome après que sa décision de les supprimer a fait l’objet de nombreuses plaintes d'utilisateurs.

Pour ceux qui ne le savaient pas, lorsque la version Chrome 69 a été lancée la semaine dernière, Chrome a surpris tout le monde quand “www” et “m” ne s’affichaient plus dans la barre d'adresse.

Apparemment, Google pensait qu’il rendait service aux utilisateurs en supprimant ces parties d'une URL, mais la critique qui a suivi dit le contraire.

L'argument principal contre la décision de Google était que masquer “https://www” et “https://m” pourrait exposer davantage les utilisateurs à des menaces de phishing.

Google a donc décidé de faire machine arrière et a publié un post pour déclarer ce qui suit :

Dans Chrome M69, nous avons déployé un changement pour masquer les sous-domaines de cas spéciaux "www" et "m" dans l’Omnibox Chrome.

Après avoir reçu des commentaires de la communauté sur ces changements, nous avons décidé de retirer ces changements dans M69 sur Chrome pour Desktop et Android.

Toutefois, ce retour en arrière semble n’être que temporaire. Car, Google poursuit en expliquant qu'il va reprendre la masquage du sous-domaine “www” lorsqu’il déploiera Chrome M70 :

Dans Chrome M70, nous avons l'intention de renvoyer une version ajustée : nous allons éluder “"www” mais pas “m”.

Nous n'allons pas ignorer “m” dans M70 parce que nous avons trouvé de grands sites qui ont un sous-domaine “m” contrôlé par l'utilisateur. Il y a plus de consensus communautaire sur le fait que les sites ne devraient pas permettre au sous-domaine “www” d'être contrôlé par l'utilisateur.

Nous envisageons d'entamer une discussion de normalisation publique avec les organismes de standardisation appropriés pour réserver explicitement “www” ou “m” comme sous-domaines de cas spéciaux.

Nous n'avons pas l'intention d'uniformiser la façon dont les navigateurs devraient traiter ces cas spéciaux dans leur interface utilisateur.

Nous avons l'intention de revisiter le sous-domaine “m” à une date ultérieure, après avoir eu l'occasion de discuter davantage avec la communauté.”
Google recule donc aujourd’hui pour mieux sauter demain et faire évoluer l’URL des pages Web comme il le souhaiterait.