Google: La profondeur du clic vers une page compte plus pour le SEO - Arobasenet.com


Google: La profondeur du clic vers une page compte plus pour le SEO

Google révèle que plus de poids est aussi donné aux pages dans les résultats de recherche en fonction du nombre de clics qu'il faut pour les visiter à partir de la page d'accueil du site par rapport à la structure d'URL.

Google: La profondeur du clic vers une page compte plus pour le SEO



La révélation fournie par John Mueller de chez Google fait suite à une question d’un propriétaire de site ecommerce qui demandait, lors d'un hangout SEO, la meilleure façon de structurer son site :

Nous disposons de deux magasins physiques à différents emplacements. Nous avons un site Web unique.

Pour diverses raisons, les deux emplacements ont des stocks distincts. Il nous faut des vitrines de magasins e-commerce séparées.

Nous essayons de décider s'il faut relier ces magasins directement à partir de la page d'accueil, ou si nous devrions avoir une sorte de lien “Accueil” suivi de “/magasins” et puis un lien vers chacun des magasins en ligne à partir de là ?

Dans sa réponse, John Mueller a déclaré que le nombre de barres obliques dans une URL n'a pas d'importance.

Ce qui importe, c'est combien de clics il faut pour arriver sur chaque page à partir de la page d'accueil.

Si cela demande un clic pour obtenir à un contenu depuis la page d'accueil, alors Google pourrait considérer la page comme plus importante. Par conséquent, il pourrait lui donner plus de poids lors du classement dans les résultats de recherche.

D'autre part, Google verrait une page comme étant moins importante si elle demande plusieurs clics pour la visiter après l'arrivée sur la page d'accueil du site.

Ainsi, l’élément clé à considérer par les propriétaires de site est : si vous voulez qu’une page particulière se classe mieux que les autres, assurez-vous qu'elle est facile d’accès à partir de la page d'accueil.

Voici la réponse complète de John Mueller :



En général, ces deux configurations fonctionnent. Donc, je ne vois pas un grand avantage en ayant les URL dans des sous-répertoires distincts, encore plus loin.

De notre point de vue, nous ne comptons pas les barres obliques (slashes) dans les URL. Si vous la mettez dans «/magasins» et puis «/localisation», et c'est la façon dont vous voulez gérez votre site sur votre serveur, alors c’est parfaitement correct.

Ce qui importe un peu pour nous (Google), c'est comment il est facile de trouver réellement le contenu.

Donc, surtout si votre page d'accueil est généralement la plus forte sur votre site Web, et que depuis la page d'accueil, il faut plusieurs clics pour réellement arriver à l'une des pages de ces magasins, alors cela rend beaucoup plus difficile pour nous de comprendre que ces magasins sont en fait assez importants.

D'autre part, s'il faut un clic depuis la page d'accueil vers l'un de ces magasins, alors cela nous dit que ces magasins sont probablement assez pertinents, et que sans doute, nous devrions leur donner un peu plus de poids dans les résultats de recherche aussi.

Il s'agit donc plus d'une question de sur combien de liens vous avez à cliquer pour réellement lire ce contenu plutôt qu’à quoi ressemble la structure de l’URL elle-même.