WordPress : 5 erreurs de contenu dupliqué à corriger - Arobasenet.com


WordPress : 5 erreurs de contenu dupliqué à corriger

WordPress facilite la vie aux petites entreprises, aux blogueurs, ainsi qu'aux grands sites de news.

WordPress : 5 erreurs du contenu dupliqué à corriger



Vous avez les meilleures pratiques SEO souvent appliquées automatiquement dans de nombreux cas comme les liens canoniques, et il y a des plugins pour pratiquement tout ce dont vous avez besoin.

Avec la facilité de publier du contenu et des designs, vous avez aussi un nouveau problème : le contenu dupliqué vu par Google.

Même si le contenu en double n’est pas un critère de pénalité Google, le duplicate content est une raison commune pour laquelle un site WordPress se classera moins bien.

Bien qu'il soit différent de ce que nous connaissons traditionnellement dans le référencement comme le contenu en double (une réplication exacte du contenu de la formulation au code), il est très similaire et doit être abordé.

Voici les 5 types de problèmes les plus courants du contenu en double dans WordPress et comment les corriger.

1. Les Tags


Les tags ou mots-clés sont un énorme problème pour de nombreux sites Web WordPress. Lorsque vous étiquetez un article, il crée une page unique qui est remplie d'autres contenus que vous jugez pertinents.

La page mettra en vedette des extraits d'articles ou des articles complets.

Si l’étiquette ou le tag est identique à une catégorie ou une page principale sur votre site Web principal (en supposant que ce n'est pas un blog), alors vous avez maintenant créé un concurrent à cette page sur votre propre site.

Les tags sont également des versions généralement modifiées d'eux-mêmes, ce qui crée un contenu incroyablement similaire qui va rivaliser avec lui-même. Lorsque cela se produit, aucune des pages ne sera (sans doute) classé et il peut potentiellement dévaluer le site.

La solution ? Vous pouvez soit vous débarrasser tout à fait des tags, ou vous pouvez ajouter une balise meta robots noindex dofollow :

<meta name="robots" content="noindex, follow" />

La balise “noindex dofollow” va dire aux moteurs de recherche que c'est une page qui n’est pas intéressante, mais suivez quand même les liens inclus dans cette page et continuez à explorer et indexer mon site.

Maintenant les moteurs de recherche sauront que la page n'est pas aussi utile que d'autres et vous leur avez montré comment découvrir votre bon contenu, les pages et les articles individuels qui comptent pour vous.

2. Les catégories


Les pages de catégories ont tendance à présenter de nombreux articles comme le fait le tag.

Elles auront en général des balises H1 qui sont les mêmes que les articles, elles ne répondent pas toujours à une question ou ne fournissent pas une bonne solution, car ce sont des extraits d'articles.

C'est pourquoi les pages de catégories sont habituellement considérées comme du contenu de faible qualité.

Mais il y a une exception.


Par exemple, un site WordPress où les catégories sont dédiées aux canaux et aux niches dans un canal. Un utilisateur recherchant des informations sur un canal, en général, peut trouver une catégorie très utile. Pour cette raison, vous voulez l'aborder différemment contrairement à un tag ou mot-clé.

Dans ce cas, ajoutez des balises meta robots index et dofollow, mais aussi, vous créez des titres uniques et du contenu (description) pour la catégorie pour l'introduire et, si le balisage Schéma est pertinent, ajoutez le aussi.

Maintenant, vous avez aidé à définir les types de requêtes et de personnes pour lesquelles afficher la page. Vous pouvez être récompensé par les moteurs de recherche pour cela.

Assurez-vous simplement qu'elles ne sont pas en concurrence avec vos pages Web de base.

3. Sujets concurrents


La situation suivante que l’on voit aussi lors de l'audit des sites WordPress est un problème de contenu unique.

Prenez l’exemple des blogueurs traitant des recettes de cuisine.

Le balisage Schema des recettes de cuisine et d'autres choses vont aider à différencier les recettes, mais que faire si vous ne l'utilisez pas ou ne savez pas par où commencer ?

Si vous avez 20 recettes pour les biscuits aux pépites de chocolat, les chances sont que beaucoup d'entre elles vont utiliser les mêmes mots et ingrédients. Ce qui pourrait créer de la concurrence.

Chaque recette est unique et peut servir un but différent, mais si vous n’ajoutez pas du travail supplémentaire, elles peuvent ne pas être en mesure de s’afficher parce qu'elles sont en concurrence les unes avec les autres.

Dans ce cas, vous souhaiterez peut-être créer une catégorie ou une sous-catégorie pour les cookies. Si vous ne pouvez pas, revisitez-les et ajouter des modificateurs (par exemple : épicé, salé, moelleux, pour les surprises-parties, pour les grands groupes).

Ensuite, commencez à ajouter du contenu (pas nécessairement beaucoup, parce que vous voulez livrer la recette réelle rapidement à l'utilisateur) sur le produit fini. Assurez-vous que le contenu reste pertinent pour le sujet et montre pourquoi, comment et où est-ce qu’elle est unique par rapport aux autres.

D'autres exemples?

Avez-vous créé un guide-cadeau à thème ou un post sur les vacances ? Quelque chose a changé au cours de l'année ? Des idées pour la fête des mères ? Des cadeaux romantiques pour la Saint-Valentin pour XYZ ?

Ce n'est pas assez unique. Si vous avez plusieurs articles, ils pourraient tous rivaliser les uns avec les autres.

Si vous ajoutez en plus une année à votre titre (par exemple, 2016, 2017), les gens peuvent vous zapper sur les moteurs de recherche parce qu’ils pourraient estimer que vous n’êtes pas pertinents pour cette année en cours. C'est là que les stratégies ci-dessus peuvent aider.

4. Les URL de la boîte de recherche interne


Ce n’est pas quelque chose qu’on rencontre aussi souvent, mais les moteurs de recherche internes sur les sites WordPress peuvent générer des URL.

Si quelqu'un pointe des liens externes vers l'une de ces URL, ou si les moteurs de recherche (Google ou Bing ou autres) peuvent les explorer et les trouver, ces URL peuvent être indexables.

Bien que vous pourriez essayer d'ajouter automatiquement une balise meta robots noindex dofollow comme dans les tags (voir plus haut), cela risque de ne pas être suffisant.

Pour résoudre ce problème, vous devez trouver l'identificateur unique que les URL de la boîte de recherche ont en commun. C'est habituellement un "?" après l'URL principale.

Maintenant, allez dans votre fichier robots.txt et ajoutez un interdit à ce paramètre. En théorie, et si c’est fait correctement, cela aidera à réduire les problèmes de contenu de faible qualité ou de contenu dupliqué.

5. Autres


Avec des systèmes qui automatisent beaucoup de travail et rendent la vie facile, d'autres situations peuvent surgir et créer des problèmes de contenu en double ou non pertinents.

Cela pourrait inclure la création de versions PDF du contenu pour l'impression qui sont également indexables, ou des versions alternatives dans des guillemets qui peuvent être mauvaises pour les articles courts.

Vous pouvez avoir un flux RSS qui publie des pages de contenu au lieu d’extraits et seulement le flux des titres ou des descriptions.

Ce sont des situations que vous devez régulièrement vérifier pour savoir si elles existent ou non sur votre site WordPress afin de les corriger si nécessaires.

En résumé


Globalement, la plupart de ces questions WordPress sont faciles à détecter et à résoudre en utilisant les stratégies ci-dessus. En éliminant votre contenu dupliqué, vous pouvez aussi obtenir le classement de recherche organique escompté.

Mais, beaucoup d’autres critères SEO rentrent en ligne de compte pour atteindre le saint-graal.

Bref, ce sont juste de petites pistes qui peuvent s’avérer utiles pour certains webmasters…

Source