Facebook teste la vidéo Shopping pour faire du téléachat - Arobasenet.com


Facebook teste la vidéo Shopping pour faire du téléachat

Facebook est en train d’expérimenter une nouvelle fonctionnalité qui permettra aux commerçants sur Facebook de présenter leurs produits dans des vidéos en direct (vidéo shopping), et donc de faire du téléachat.

Facebook teste la vidéo Shopping pour faire du téléachat



Grâce à la fonctionnalité, les commerçants peuvent informer les abonnés de leurs Pages Facebook sur leurs émissions, démontrer ou décrire leurs produits dans des vidéos en direct et prendre des paiements ou des réservations via Facebook Messenger.

Alors, vous voulez-avoir votre propre émission de téléachat depuis votre domicile ou entreprise ? Cette fonctionnalité de vidéo shopping de Facebook sera pour vous, si vous avez une Page Facebook.

En effet, grâce à cette fonctionnalité de vidéo en direct pour les commerçants, ces derniers pourront faire des démos de leurs produits pour les spectateurs et ces derniers pourront poser des questions en direct sur le produit aux commerçants.

Les clients potentiels peuvent sélectionner (capture d’écran) quelque chose qu'ils veulent acheter et utiliser Messenger pour l'envoyer au vendeur, qui peut alors demander le paiement juste directement via l'application Messenger ou via PayPal pour Messenger.

Facebook confirme la nouvelle fonctionnalité de vidéo shopping pour des émissions de téléachat sur la plate-forme.




Le test se déroule actuellement avec des pages sélectionnées en Thaïlande, et Facebook a déclaré à TechCrunch que ce pays est l'une de ses communautés les plus actives de Marketplace, ce qui en fait l'idéal pour les tests de nouvelles fonctionnalités axées sur le commerce.

Les commerçants en Thaïlande ont déclaré à Facebook que la possibilité de démo de leurs produits en direct et répondre aux questions en live des clients a été plus utile que de fournir de simples photos.

Alors que Facebook dit qu'il n'a pas actuellement de plans pour étendre la fonctionnalité, il invite les commerçants à ajouter leurs noms à une liste d’attente et recueille des commentaires de ceux qui ont déjà accès à la fonctionnalité.

Affaire à suivre.