Google Ads introduit AdLingo pour des annonces display conversationnelles - Arobasenet.com


Google Ads introduit AdLingo pour des annonces display conversationnelles

Google Ads a récemment déployé un nouveau format d'annonce conversationnelle à travers une plate-forme appelée AdLingo.

Google Ads introduit AdLingo



Les utilisateurs seront en mesure d'engager avec une fonctionnalité de chat (conversation) directement dans une annonce display, avec la possibilité de poser directement des questions et de recevoir des réponses sans avoir besoin de visiter un site Web.

Comme les chatbots sont à la hausse et chaque grand réseau social offre maintenant sa propre version de messagerie instantanée, les utilisateurs peuvent de plus en plus engager avec les marques via une sorte de plate-forme de messagerie.

Les annonces AdLingo s'afficheront via le Réseau Display de Google, en utilisant les enchères au CPM.

Les annonceurs pourront voir dans leurs rapports de performance les clics, impressions et statistiques d'engagement.

Pour le moment, il apparaît que vous avez besoin d'aller directement sur le site AdLingo pour demander l'accès avant de pouvoir lancer une campagne.

Il serait curieux de voir si ce format d'annonce devient finalement une partie de l'interface principale de Google Ads car elle devient plus mainstream.



Ce que vous devez savoir sur la publicité AdLingo


Afin d'utiliser ces annonces AdLingo, les annonceurs doivent déjà avoir un Assistant de conversation développé par Dialogflow, Microsoft bot Framework, Blip, ou LiveEngage.

Ils peuvent demander l'accès pour d'autres intégrations, donc nous devons nous attendre à voir plus d’assistants conversationnels ajoutés à la liste par la suite.

Pour les personnes concernées par la vie privée, AdLingo ne stocke aucun dossier de transcription. Les utilisateurs seront en contrôle de la façon dont ils stockent les transcriptions dans la plate-forme qu'ils utilisent pour les chats.

Les annonces AdLingo sont servies programmatiquement via le réseau publicitaire de Google, et, comme la plupart des annonces display, le coût est basé sur l'impression CPM.

Mais la valeur réelle pour les commerçants est l'interaction de l'utilisateur, qui pourrait durer quelques minutes et pour lequel il n'y a pas de frais supplémentaires.

Quel impact sur la publicité en ligne ?


En tant que format unique, ces publicités devraient se démarquer des publicités display standards.

Dans le même temps, certains utilisateurs peuvent être ennuyés par un chatbot tentant de les engager dans un contexte où ils ne sont pas prêts à commencer une conversation.

Une grande partie de la performance dépendra de la qualité de l'Assistant conversationnel qu'une marque a mis en place dans les coulisses.

Plus de la moitié des utilisateurs sont à l'aise avec les chatbots pour répondre à des questions simples, d’après une étude réalisée par Drift.



Une conversation chat pourrait aider à affiner un produit que recherche une personne, d'après les critères qu'elle choisit, tels que le choix de la meilleure gamme de pneus pour leur voiture et le modèle.

Cependant, pour des aspects tels que l'expérience client positive et les réponses à la question complexe, le pourcentage baisse en dessous de la moitié des utilisateurs disposés à engager avec un chatbot.

D’après Clixmarketing, ce type d'annonce peut ne pas fonctionner aussi bien pour les personnes ayant besoin de réponses à des questions plus précises sur les logiciels B2B complexes.

Conclusion


Nous sommes intéressés à voir combien d'annonceurs utilisent ce format et comment les consommateurs s'y engagent.

Bien que la barrière à l'entrée implique d'avoir une solution de chatbot existante déjà en place, il serait certainement plus utile de tester plus de méthodes pour inciter les personnes à contacter votre marque avant de décider du choix final.

Les annonces display conversationnelles sont disponibles sur Google Ads, via AdLingo, mais Google travaille également avec Valassis Digital, LivePerson et Take.