Quelles alternatives à l’offre gratuite de Pingdom qui n’existe plus ? - Arobasenet.com


Quelles alternatives à l’offre gratuite de Pingdom qui n’existe plus ?

Pingdom est un outil qui permet de tester et surveiller la disponibilité (accessibilité) de vos sites Web, applications et services en ligne qui sont cruciaux pour votre organisation via son réseau de +70 serveurs Probe dans le monde entier, aussi souvent que chaque minute.

Quelles alternatives à l’offre gratuite de Pingdom qui n’existe plus ?





Quand un incident technique se produit sur votre site, Pingdom vous alerte immédiatement avec toutes les informations dont vous avez besoin pour résoudre le problème rapidement et en toute confiance.

Pingdom surveille beaucoup plus que de savoir si votre site Web est disponible : vous êtes alertés sur les messages d'erreur, l'état HTTP, les changements de contenu (hacking), et beaucoup plus.

Lorsque votre site Web devient disponible à nouveau, son système vous notifiera que tout va bien.

Toutefois, Pingdom, le service populaire de surveillance et de gestion des performances du site Web, cessera bientôt d'accueillir les utilisateurs non payants. Dans un e-mail envoyé aux utilisateurs, Pingdom a annoncé qu'il mettra fin à son option jusqu’à maintenant gratuite, le 6 Février prochain :

Pour assurer la meilleure expérience de produit possible pour les utilisateurs de SolarWinds ® Pingdom ®, et pour concentrer nos ressources et investissements sur cette prochaine phase de notre développement de produits, nous n'offrirons plus nos forfaits gratuits à partir du 6 février 2019.

Pour continuer à profiter des avantages de Pingdom, tous les utilisateurs gratuits devront migrer vers une option de plan d'abonnement payant à cette date.

Vous pouvez mettre à niveau votre plan et recevoir une offre spéciale au prix réduit de 50% pour une période de deux ans !

À partir de maintenant, vous avez un accès complet à toutes les fonctionnalités de Pingdom jusqu'au 6 février 2019.


Des utilisateurs mécontents s’expriment sur Twitter


Bien évidemment, une telle annonce ne peut susciter que désapprobations et désolation, comme le montrent les Tweets ci-dessous :







Fondé en 2007, Pingdom a attiré plus de 500.000 utilisateurs de 200 pays en 7 ans, avant d'être racheté par SolarWinds.

Plusieurs grandes entreprises, dont Google, CloudFlare, Spotify, Microsoft, Twitter, Slack, Evernote, MailChimp, GitHub, Walmart, Square, Instagram, et beaucoup d'autres comptent parmi les clients de Pingdom.

Le service a également attiré un certain nombre de clients individuels et de boutiques en lignes. Grâce à son offre gratuite, Pingdom offrait aux utilisateurs la possibilité de suivre la disponibilité, de surveiller les performances et de recevoir des alertes textuelles pour un site Web unique.


Des alternatives à Pingdom


Si vous êtes un utilisateur de Pingdom à la recherche d'une alternative gratuite, il y a une poignée de services que vous pouvez essayer.

Voici 3 options :

  1. StatusCake propose 10 tests de disponibilité toutes les 15 minutes et un test de vitesse d'une page chaque jour. Il compte Microsoft, Netflix et GoDaddy parmi ses clients.

  2. Pingbreak est toujours en version bêta, mais vous permet de suivre le SSL et le temps de réponse. Il double contrôle les résultats avec une agence externe. Jusqu’à maintenant, l'inscription se fait via un compte Twitter.

  3. Uptime Robot offre 5 minutes d'intervalles de surveillance et 50 instances de surveillance en une journée. Vous pouvez également examiner deux mois de journaux logs. Uptime Robot compte Expedia, Fandango et Staples parmi ses clients.

Aucun commentaire