Facebook lance Actions Communautaires pour organiser des pétitions - Arobasenet.com




Facebook lance Actions Communautaires pour organiser des pétitions

Au cours de ces dernières années, Facebook s’est concentré sur des fonctionnalités communautaires pour augmenter l'engagement des utilisateurs avec les autorités locales et politiques.

Facebook lance Actions Communautaires


Dans sa dernière mise à jour, il va déployer une fonctionnalité de pétition appelée “Actions Communautaires” que vous pouvez utiliser pour créer une campagne que d'autres personnes peuvent soutenir.

TechCrunch, qui a obtenu un aperçu de la fonctionnalité de la société, dit que Facebook vise à concentrer cette fonctionnalité autour des causes locales et de les porter à l'attention des organismes gouvernementaux et locaux en charge d'eux.

La fonctionnalité de pétition commencera à être déployée aux États-Unis à partir d'aujourd'hui.

Vous pouvez créer une action avec un titre et une description, et marquer (interpeller) l'autorité concernée qui peut agir à son sujet.

D'autres utilisateurs peuvent «soutenir» la pétition et partager la cause dans leur fil d’actualité pour l'aider à rassembler plus de personnes.

Voici d’ailleurs comment Facebook présente les "Actions Communautaires" sur la page d’accueil de cette fonctionnalité :

Soutenez une action communautaire pour plaider en faveur d'une question qui vous intéresse.

Invitez les gens à ajouter leur voix et à prendre des mesures pour la soutenir.



Un porte-parole de Facebook a déclaré à Techcrunch :

Bâtir des communautés informées et civiquement engagées est au cœur de la mission de Facebook.

Chaque jour, les gens se réunissent sur Facebook pour plaider pour les causes dont ils se soucient, y compris en contactant leurs élus, pour le lancement d'une collecte de fonds, ou pour commencer un groupe.

Grâce à ces outils et à d'autres, nous avons vu des gens rassembler plus de soutiens et obtenir des résultats sur des questions qui comptent pour eux.

L'action communautaire est une autre façon pour les gens de plaider pour des changements dans leurs communautés et de s'associer avec les élus et les organismes gouvernementaux sur les solutions.


Les “Gilets Jaunes” pourraient ainsi trouver une opportunité de se faire entendre davantage.

Source : Techcrunch.com

Vous ne pouvez participer à la discussion sur une action (ou pétition) que si vous choisissez de la prendre en charge, et donc d’y être favorable.

Et si des utilisateurs de mauvaise foi choisissaient de «soutenir» les actions uniquement pour publier des commentaires offensants ou négatifs dans le fil de discussion ?

Dans tous les cas, si vous êtes contre une action, vous ne pouvez pas enregistrer votre opposition avec un bouton de downvote (vote contre). Au lieu de cela, vous devrez soit partager la cause avec vos abonnés (ou amis) et poster un commentaire ou le signaler.

Toujours est-il que Facebook dit n’avoir rencontré aucun problème de ce type dans ses tests initiaux avec un nombre limité d'utilisateurs. Mais il va sûrement faire face à un scénario plus difficile une fois que la fonctionnalité sera disponible pour un plus grand nombre d’utilisateurs.

Cette fonctionnalité pourrait potentiellement créer une alternative à la plate-forme de pétition populaire, Change.org, qui prétend avoir plus de 250 millions d’utilisateurs.

À cet égard, Facebook a un avantage naturel avec une plus grande base d'utilisateurs et sa facilité d'utilisation. Les gens peuvent soutenir une cause juste en cliquant ou en tapant sur un bouton sur leur fil d'actualité.

Mais il reste à voir si les actions communautaires gagnent en réalité de la traction et aident les citoyens concernés à l'attention de leurs élus.

Aucun commentaire