Comment Google Analytics aide à booster le référencement du site ? - Arobasenet.com


Comment Google Analytics aide à booster le référencement du site ?

L'engagement du site peut être considéré comme un indicateur clé (KPI) du succès du référencement de votre site Web.

Référencement avec Google Analytics



Les métriques d'engagement de contenu sont importantes car elles montrent comment votre stratégie de contenu s'aligne avec l'intérêt de l'utilisateur.

En outre, l'engagement des clients est lié à la rentabilité globale, car les utilisateurs engagés sont plus susceptibles d'acheter, de devenir des clients réguliers et de partager le produit/service avec d'autres personnes.

Avant de décider des statistiques d'engagement utilisateur spécifiques que vous souhaitez suivre, vous devez déterminer lesquels KPI (indicateurs clés de performance) sont les plus judicieux pour votre entreprise.

Voici 10 statistiques d'engagement de l'utilisateur les plus courantes (et les plus importantes) dans Google Analytics qui aident à améliorer le référencement de son site.


1. Les pages vues



C’est quoi les pages vues ?


Il s'agit du nombre total de pages consultées. Les visites répétées d'un internaute sur une même page sont prises en compte.

Les pages vues, sessions et utilisateurs sont les métriques les plus courantes utilisées pour indiquer le trafic sur votre site Web. Les pages vues sont les plus basiques de toutes les métriques d'engagement des utilisateurs, en mesurant une instance d'un utilisateur visitant une page particulière sur votre site Web.

La mesure des pages vues peut vous aider à comprendre combien de fois les gens visitent votre site Web. Un nombre plus élevé peut être supposé être un indicateur d'intérêt et/ou de bonnes pratiques de référencement, puisque les moteurs de recherche sont souvent les plus grands conducteurs de trafic vers des sites Web.

Les pages vues affichent le trafic, mais sans lier dans le contexte d'autres statistiques connexes, ils ne peuvent pas vous aider à comprendre pleinement le sens derrière ces chiffres.

Comment suivre les pages vues dans Google Analytics ?


Vous pouvez utiliser Google Analytics pour suivre la plupart des statistiques d'engagement des utilisateurs. C'est peut-être l'outil analytics gratuit le plus complet disponible.

Vous pouvez trouver les métriques de page vue sous “Audience” -> “Vue d'ensemble” et sélectionner une période pertinente de temps.

Mis à part les pages vues montrant combien de personnes ont visité votre site Web sur une période de temps donnée, l'analyse des pages vues peut également être utilisée pour montrer si les changements du site Web (c.-à-d., une nouvelle mise en page, une campagne publicitaire en ligne, etc.) s'exécutent comme prévu.

Comme simple règle de base, lorsque vos pages vues augmentent, cela signifie que les modifications que vous avez implémentées doivent fonctionner, au moins en termes de trafic généré.

Comment optimiser/améliorer les pages vues ?


Une augmentation des pages vues peut être un indicateur de bonnes pratiques du référencement.

Certaines choses que vous pouvez faire pour augmenter les pages vues :

  1. Fournissez une bonne expérience utilisateur :

    • Assurez-vous que votre site Web se charge rapidement. Les utilisateurs ont tendance à abandonner les sites Web qui ne se chargent pas en 2-3 secondes.

      Pour améliorer la vitesse de chargement du site, considérez les implications de votre conception sur la convivialité, catégorisez le contenu de sorte qu'il soit trouvé facilement, et assurez-vous que votre site Web/contenu est optimisé pour le mobile.

      Compte tenu du fait que plus de la moitié du monde accède à Internet à partir de ses téléphones mobiles .


  2. Donnez à vos visiteurs un contenu intéressant pour cliquer dessus :

    • Créez du contenu viral, mais sauvegardez-le en le rendant utile dans le temps des gens qui vous visitent (pas de clickbait).

      Utilisez les meilleures pratiques SEO, comme la recherche par mots clés et le maillage interne de contenu connexe, pour vous assurer que le contenu est trouvé et lu.

      Divisez les longs articles en séries et mettez en avant les articles populaires.


  3. Promouvez votre site Web :

    • Faîtes connaître votre site et vos contenus sur les médias sociaux, les blogs invités, et les forums connexes.


2. Temps moyen passé sur la page


Avec tant de sites Web qui publient du contenu sur une base régulière, acquérir une compréhension de combien de temps les gens passent réellement sur votre contenu est devenu une métrique importante d'engagement de l'utilisateur.

Il existe deux façons d’observer la durée moyenne par session :

  • Vue Micro : Temps passé sur la page

  • Vue Macro : Durée moyenne de la session ou temps moyen passé sur le site


Qu'est-ce que le temps passé sur la page ?


C'est assez simple : la statistique de l’engagement de l’utilisateur “temps passé sur la page“ mesure le temps qu'un utilisateur passe sur une page de votre site Web. Cette métrique fournit une indication d'intérêt.

Par exemple, le visiteur moyen lit à un taux d'environ 200-250 mots par minute.

Si vous avez un article qui est long de 2.100 mots et que les visiteurs n’ont passé que 10 secondes sur cette page, vous pouvez être sûr qu'ils n'étaient pas très intéressés par le contenu.

Qu'est-ce que la durée moyenne des sessions via Google Analytics ?


La durée moyenne de la session (anciennement connu sous le nom de temps moyen passé sur le site) mesure la durée moyenne d'une session (durée de la session), sur une période spécifique, divisée par le nombre total de sessions sur une période de temps spécifique.

Les sessions font référence à un groupe d'interactions utilisateur avec votre site Web. La durée moyenne de la session se rapporte au temps total passé sur votre site Web.

C'est différent du temps passé sur la page parce qu'il suit toute l'activité qu'un visiteur a accompli sur votre site Web par rapport au suivi de juste le temps passé sur une certaine page.

Comment suivre le temps passé ?


Vous pouvez utiliser Google Analytics pour suivre le temps passé par les personnes sur votre site Web. Vous pouvez trouver les deux métriques de durée de session moyenne sous l'onglet “Acquisition”.

Google Analytics suit les activités de la page à l'aide d'horodatages (timestamps) chaque fois qu'une page est chargée ou lorsqu'une activité déclenche plus d'événements. Ceci est mesuré en examinant la différence entre le moment où le premier événement s'est produit par rapport au suivant.

Par exemple: si une page a été visualisée à 9h23 et la suivante a été consultée à 9h26, le temps passé sur la page pour la première page est de 3 minutes.

Le problème avec l'utilisation des horodatages pour suivre l'activité est qu'il ne peut pas suivre le temps passé sur la page de sortie. La page de sortie est la dernière page que le visiteur voit avant de quitter complètement le site Web.

Cela signifie que si un visiteur passe 5 minutes sur votre site Web mais ne visite pas une autre page, Google Analytics n'a aucun moyen de le savoir ou de l'enregistrer, d’après Searchenginejournal.

Par conséquent, si quelqu'un n'a visité qu'une seule page et l'a quittée, Google Analytics enregistre la durée de la session comme 0, quel que soit le temps qu'il a réellement passé sur votre site Web.

Mais, voici ce que dit Google :

La durée de chaque session est calculée différemment selon que la dernière page consultée au cours de la session a enregistré ou non des engagements.

Un engagement résulte d'un événement auquel le paramètre opt_noninteraction n'est pas appliqué. Par exemple, si vous configurez le suivi d'événements comme la lecture de vidéos, chaque lecture génère un engagement. Si vous appliquez le paramètre opt_noninteraction à un événement, cela ne génère plus un engagement. En savoir plus.

Ainsi, les valeurs de la durée moyenne de la session et du temps passé sur la page notés sont généralement inférieures à ce qu'ils sont réellement et ne doivent pas être pris à leur valeur nominale.

Au lieu de cela, examinez la distribution des données de durée de session pour avoir une meilleure idée de la session classique, et supprimez les valeurs aberrantes.

Qu'est-ce qui compte pour le temps passé ?

Beaucoup de gens s'interrogent sur ce qui compte exactement pour le temps passé sur la métrique d'engagement de l'utilisateur du site. Le décompte du site Web commence lorsque vous ouvrez un onglet ou une page et la laissez ouverte pour lire le contenu.

La réponse est que cela dépend de la façon dont le code Google Analytics est déclenché et de la rapidité avec laquelle il est envoyé à Google Analytics.

D’ailleurs, Google indique :

Par défaut, une session se termine après 30 minutes d'inactivité. Vous pouvez cependant régler cette durée (de quelques secondes à plusieurs heures).

Dans Google Analytics, le décompte commence lorsque l'utilisateur, que nous appellerons Jean, accède à votre site.

Si Jean n'interagit pas avec votre site pendant 30 minutes, la session se termine. Toutefois, chaque fois qu'il interagit avec un élément (par exemple, un événement, une action sur les réseaux sociaux, l'ouverture d'une nouvelle page), Analytics réinitialise le délai d'expiration en ajoutant 30 minutes à partir du moment où cette interaction s'est produite.

Une question similaire que vous pourriez avoir : est-ce que regarder la vidéo compte pour le temps passé sur le site? La réponse est Oui ! Google Analytics suit les événements d'interaction ou les événements où un utilisateur a interagi avec le site Web.

Une session correspond à un groupe d'interactions effectuées par les utilisateurs sur votre site Web au cours d'une période donnée.

Par exemple, une session peut inclure plusieurs pages vues, événements, interactions sur les réseaux sociaux et transactions de commerce électronique.

Comment optimiser/améliorer le temps passé sur la page ?


Parce que chaque site Web est différent (en termes d'industrie, de taille, d'optimisation), vous devez vous concentrer sur la comparaison de vos statistiques actuelles de site Web avec vos propres données passées.

Choisissez un laps de temps spécifique (une année est recommandée) et utilisez les options de filtrage avancées de Google Analytics pour déterminer les pages qui reçoivent le plus de trafic, de manière cohérente :

  1. Aller à la section “Comportement” -> “Contenu du site” -> “Détail par URL”

  2. Dans le champ “Dimension principale” choisissez “Page”.

  3. Ensuite, allez cliquez l'option de filtrage “Avancés”, à droite du champ de recherche.

  4. Choisissez de filtrer par pages “Vues uniques”, puis choisissez un nombre à associer, à droite du bouton “Supérieur(e) à”.

  5. Cliquez sur le bouton “Appliquer” pour voir le résultat.

Vous pouvez essayer plusieurs fois de suite en changeant juste le nombre “Supérieur à” à associer aux pages “Vues uniques”.


Vous pouvez essayer plusieurs fois de suite en changeant juste le nombre “Supérieur à” à associer aux pages “Vues uniques”.

Si vous savez que votre billet de blog moyen est d'environ 500 mots, et que vos lecteurs passent entre 1 à 2 minutes pour les lire, alors vous êtes dans une bonne gamme.

Mais si ils passent moins de temps sur la page, alors, analysez ce qui pourrait les faire sortir prématurément : est-ce votre style d'écriture? Est-ce que votre page prend beaucoup de temps à se charger ? etc, etc...

Les durées de session sont un peu plus difficiles à optimiser. Parce qu'elles mesurent plus une vue macro, il y a des considérations différentes que celles du temps passé sur la page.

Pour certaines sessions, vous devez tenir compte de l'expérience utilisateur globale sur votre site. Cela inclut :

  • La variété et la valeur du contenu de votre site.

  • La facilité de navigation sur votre site et l'expérience utilisateur du site.

  • Des appels à l'action (CTA) clairs.

Si vous êtes en mesure d'optimiser ces 3 choses-là, vous pouvez voir augmenter la durée moyenne de la session.

3. Le taux de rebond


Le taux de rebond est étroitement lié au temps passé. Une tendance commune observée est que le taux de rebond est inversement proportionnel à la durée moyenne de la session :

 A mesure que le taux de rebond augmente, la durée moyenne de la session diminue.

Qu'est-ce que le taux de rebond ?


Le taux de rebond est le pourcentage de visiteurs d'un site Web qui sortent après avoir consulté une seule page. Le taux de rebond donne une indication de la qualité de votre contenu, parce que si les gens partent sans faire d'action, alors votre contenu ne fait pas son travail.

Les utilisateurs peuvent rebondir pour plusieurs raisons :

  1. Votre appel à l’action ou offre n'est pas clair.

  2. Votre contenu ou offre n'est pas ce à quoi ils s’attendaient.

  3. Ils s'ennuient.

  4. Vous n'offrez pas quelque chose de différent.

Bien qu'il soit important de mesurer la façon dont vos visiteurs sont engagés, il est également important de mesurer la façon dont vos visiteurs se désengagent ou vous quittent.

Vous pourriez avoir des chiffres de trafic élevés, mais si vous avez également des taux de rebond élevés, cela signifie que votre contenu n'est pas assez engageant pour inciter les visiteurs du site Web à rester.

Comment suivre le taux de rebond ?


Dans Google Analytics, accédez à :

“Comportement” -> “Contenu du site” -> “Toutes les pages”.

Vous verrez une colonne pour le taux de rebond.

Rappelez-vous que l'utilisation de Google Analytics peut être légèrement problématique parce que vous avez besoin d'un événement déclencheur afin que Google Analytics ne compte pas une sortie anticipée vers votre colonne “Taux de rebond”.

Comment améliorer le taux de rebond ?


Regardez vos pages avec un engagement élevé et des taux de rebond bas.

Essayez de déterminer ce que vous avez fait directement sur la page qui pourrait être appliquée à d'autres pages.

Similaire à la durée moyenne de session, voici quelques manières spécifiques pour abaisser des taux de rebond :

  1. Produisez du bon contenu et utilisez le maillage interne pour inciter les personnes intéressées à cliquer sur d'autres pages connexes sur votre site Web.

  2. Détaillez tant que faire se peut votre contenu. Soyez fiable, utile et mémorable.

  3. Utilisez des appels à l’action (CTA) clairs.

  4. Fournissez une expérience utilisateur irréprochable : aucune publicité pop-up, audio ou vidéo en lecture automatique.


4. Le Top des pages de sortie


Qu'est-ce que la page de sortie ?


Les pages de sortie sont les dernières pages consultées avant de quitter un site Web.

“Comportement” -> “Contenu du site” -> “Pages de sortie”

Le taux de sortie mesure le pourcentage de personnes qui quittent votre site Web à partir d’une page de sortie spécifique.

Les pages de sortie (et par la suite, les taux de sortie) sont liées aux taux de rebond en ce qu'ils considèrent tous les deux les dernières pages qu'un visiteur quitte sur un site Web.

La principale différence entre ces métriques d'engagement utilisateur ?

Le taux de rebond prend en compte le nombre de visiteurs qui sortent de votre site Web après avoir visité une seule page.

Calculer le taux de sortie peut être utile, en particulier lorsque votre site Web encourage les clients à suivre un certain chemin (le parcours de l'acheteur). Connaître le Top de vos pages de sortie peut vous aider à comprendre pourquoi votre taux de sortie est ce qu’il est.

Certaines pages sont conçues pour avoir des taux de sortie élevés, comme votre page de contact, ou une page de remerciement. Lorsqu'une page est désignée d’avance comme étant une page de sortie, un taux de sortie élevé indique que les clients ont terminé l'action souhaitée.

Un taux de sortie élevé sur une page non-de-sortie peut être provoqué par :

  1. Informations mal organisées sur votre site Web (problèmes hiérarchiques).

  2. Des appels à l’action manquants, de sorte que le visiteur quitte le site Web sans rien faire.

  3. Quantité écrasante d'informations.

  4. Manque d'informations ou informations incomplètes.


Comment suivre le Top des pages de sortie


Les pages de sortie peuvent être déterminées en allant à :

“Comportement” -> “Contenu du site” > “Pages de sortie” 

Là, vous verrez :
  • Le nombre de sorties : Il s'agit du nombre de fois où les visiteurs ont quitté votre site depuis une page ou un ensemble de pages spécifiées.

  • Le nombre de pages vues : Il s'agit du nombre total de pages consultées. Les visites répétées d'un internaute sur une même page sont prises en compte.

  • Le taux de sortie (en %) : Il s'agit du pourcentage de sorties du site ayant eu lieu sur une page ou un ensemble de pages spécifié.

Pour calculer le taux de sortie, divisez le nombre de fois qu'un visiteur quitte une page particulière par le nombre total des pages vues.

Il est intéressant de noter qu'un taux de sortie élevé est corrélé au temps sur les valeurs de page qui varient beaucoup, et peuvent, en fait, contribuer à des données exagérées.

Comment optimiser/améliorer les pages de sortie ?


Planifiez soigneusement votre flux utilisateur/parcours afin que vous puissiez programmer quelles pages devraient avoir des taux de sortie élevés.

Puisque les pages de sortie supérieures et les taux de sortie sont liés aux taux de rebond, pour les optimiser, vous pourrez :

  1. Améliorer votre contenu.

  2. Améliorer la convivialité du site/Organisation de l'information.

  3. Avoir des CTA ou appels à l’action clairs.


5. Les pages par session


Qu'est-ce que les pages par session ?


Une autre façon de mesurer l'intérêt pour votre contenu, c’est via les pages par session, ou le nombre de visites de page uniques par session.

Du point de vue de l'entreprise, plus élevés sont les nombres des pages par session, mieux c'est. C'est parce qu'un nombre élevé de pages par session montre que vos visiteurs de site Web regardent autour et visitent plus d'une page, et donc engagent vraiment avec votre site Web.

Les taux de rebond sont similaires aux pages par session, mais alors que les taux de rebond regardent l'étape suivante (ou la page suivante), des pages par session examinent l'ensemble du chemin que le visiteur suit.

La colonne “Pages/session” (nombre moyen de pages) est donc le nombre moyen de pages vues au cours d'une session. Les visites répétées d'un internaute sur une même page sont prises en compte.

Comment suivre les pages par session ?


Rendez-vous sur Google Analytics à :

“Acquisition” -> “Tout le trafic” -> “Canaux” 

Vous verrez une colonne pour “Pages/session”.

Pour calculer le nombre de pages par session, prenez la somme du nombre de pages visitées par chaque utilisateur et divisez-la par le nombre total de sessions.

Une valeur élevée de pages par session ne signifie pas nécessairement que les gens sont intéressés par votre contenu. C'est pourquoi il est important de regarder les pages par session en conjonction avec la durée moyenne de la session et le taux de rebond.

Une page avec des pages élevées par session, mais avec une durée de session et un taux de rebond faibles, peut indiquer le comportement d’abandon de page en raison du désintérêt, du contenu non pertinent, ou de la difficulté à naviguer sur votre site Web.

Comment optimiser/améliorer les pages par session


Fournissez les «prochaines étapes» (pages suivantes), ou le contenu qui s'aligne avec l'intérêt des visiteurs.

Alignez votre hiérarchie/flux de contenu avec le parcours de l'acheteur ou du visiteur.


6. page/profondeur du défilement

Qu'est-ce que la page/profondeur du défilement ?


La profondeur de la page (ou du défilement) mesure la façon dont votre public consomme votre contenu en suivant l'emplacement de la page où il arrête de lire.

Cela peut indiquer deux choses :

  1. Lisibilité :
    • Si votre contenu est facile à lire, les gens vont plus loin dans la page.


  2. Intérêt :
    • Il est supposé que plus les lecteurs font défiler la page vers le bas, plus ils veulent consommer votre contenu.

Comment suivre la page/profondeur du défilement ?


Google Analytics ne dispose pas d'une option intégrée pour mesurer la profondeur du défilement. C'est pourquoi vous devez installer si possible le plugin Scroll Depth Google Analytics pour activer le suivi.

Le plugin suit le pourcentage de votre page où les visiteurs s'arrêtent : 25%, 50%, 75%, ou 100% de profondeur, ainsi que les éléments qu'ils font défiler en allant vers le bas, et la profondeur des pixels.

La profondeur des pixels fournit une mesure absolue de l'endroit où le public s'arrête, en comparant ces différents appareils où les hauteurs d'écran varient.

Le plugin envoie les données à Google Analytics via “Events” :

“Comportement” -> “Evénements”

Une autre option consiste à utiliser “Google tag Manager”. Tout comme le plugin de profondeur de défilement, il vous permettrait de suivre le pixel et le pourcentage de la profondeur.

Comment améliorer la page/profondeur du défilement ?


Considérez les éléments qui correspondent aux différentes profondeurs du défilement où les personnes abandonnent la page :

  • Que se passe-t-il?

  • Y a-t-il quelque chose sur la page qui a un impact négatif sur l'expérience utilisateur ?

  • Le contenu commence-t-il à être inintéressant alors que les visiteurs font leur chemin plus profondément dans un article ?

Armés des données et de la compréhension que vous avez maintenant derrière les métriques les plus populaires de l'engagement des utilisateurs, vous aurez plusieurs options pour commencer à résoudre ce problème et améliorer votre référencement.

7. Les visiteurs uniques


Qu'est-ce qu'un visiteur unique ?


Visiteur unique est un terme utilisé pour désigner une personne qui visite un site Web au moins une fois au cours de la période du rapport. Google met davantage l'accent sur le suivi des pages vues (ou des visites), mais la statistique des visiteurs uniques montre combien de personnes votre site Web atteint réellement.

Comment suivre les visiteurs uniques ?


Chaque fois que vous visitez un site Web, Google Analytics vous attribue un ID client stocké dans un cookie dans votre navigateur.

Cet ID client est unique à chaque navigateur et non l'adresse IP, donc si vous visitez un site Web en utilisant un autre navigateur, Google Analytics vous reconnaîtra comme un autre utilisateur unique.

Cela peut poser un problème ou signaler des résultats erronés en raison de situations telles que :

  • Plusieurs personnes dans un ménage partageant un même ordinateur. Il peut y avoir plusieurs visiteurs, mais un seul est enregistré.

  • Un seul utilisateur peut visiter votre site Web à partir de différents ordinateurs ou différents navigateurs. Cela sera compté comme des visites multiples, alors qu’ils sont effectivement venus d'une personne.

  • Quelqu'un efface manuellement ses cookies et sera compté comme deux utilisateurs dans le Rapport.

Dans Google Analytics, accédez à “Audience” -> “Vue d'ensemble” et examinez la métrique utilisateurs. Cela vous indiquera le nombre de visiteurs uniques sur votre site.

Le suivi et la comparaison de vos statistiques pour les visiteurs uniques sur une période de temps spécifique peut vous indiquer si les nouveaux visiteurs découvrent votre site Web (utile lorsque vous lancez de nouvelles campagnes ou annonces), ou si votre trafic provient des utilisateurs de retour.

Comment optimiser/améliorer les visiteurs uniques ?


  1. Connaissez votre audience :

    • Si vous avez une bonne compréhension de qui est votre public existant, vous pouvez utiliser ces statistiques pour prendre des mesures pour trouver un nouveau segment d'audience/connexe.


  2. Promouvez votre site Web :

    • En prenant soin de regarder vers l'impact sur différents segments d'audience.


8. Visiteurs nouveaux vs visiteurs connus


Quels sont les nouveaux utilisateurs et les utilisateurs qui reviennent ?


Les nouveaux utilisateurs sont des utilisateurs qui accèdent à votre site Web pour la première fois sur un appareil spécifique.

Comme mentionné, Google utilise des ID client pour suivre les utilisateurs. Si vous utilisez un téléphone mobile pour accéder à un site Web, puis utilisez votre ordinateur pour visiter à nouveau le même site Web (mais la première fois sur desktop), Google compte cette activité comme deux nouveaux visiteurs.

À son crédit, Google devient plus intelligent à ce sujet. Lorsque vous êtes connecté sur Google Chrome à l'aide de deux appareils différents, il n'enregistrera que le premier appareil en tant que nouveau visiteur et le deuxième appareil en tant que visiteur de retour.

Les utilisateurs connus (de retour) sont ceux qui ont déjà visité votre site Web. Google définit les nouveaux utilisateurs dans un laps de temps de deux ans.

Si vous revenez sur un site Web dans le délai de deux ans, vous êtes considéré comme un visiteur de retour. Et si vous visitez un site Web à nouveau après plus de deux ans, vous serez compté comme un nouveau visiteur à nouveau.

Comment suivre les nouveaux visiteurs vs les visiteurs connus


Trouvez ces données sous :

“Audience” -> “Comportement” -> “Visiteurs nouveaux/Connus”

Vous verrez un tableau comparant le comportement des visiteurs nouveaux et visiteurs connus (Returning visitors) avec certaines des statistiques précédemment discutées, telles que le taux de rebond, pages/session, et la durée moyenne de session.

Vous pouvez vérifier les nouveaux utilisateurs sous “Acquisition” -> “Vue d'ensemble”.

Sous l'onglet “Acquisition”, vous pourrez également voir la “Source/support”, ainsi que les “Sites référents” du trafic, dans la sous-section “Tout le trafic”.

“Acquisitions” -> “Tout le trafic”

Si votre statistique de visiteurs connus est plus élevé que les nouveaux utilisateurs, cela peut être un signe que vous avez un groupe de lecteurs fidèles. La situation opposée démontre que vous avez du travail à faire pour faire revenir les gens.

Comment optimiser/améliorer le rapport “Nouveaux visiteurs/connus” ?


Votre graphique nouveaux visiteurs vs visiteurs connus peut refléter les résultats des campagnes que vous avez utilisées pour promouvoir votre site Web.

Quelques exemples :

  • L'affichage publicitaire vise à cibler de nouveaux utilisateurs (pertinents), donc si la campagne a été couronnée de succès, attendez-vous à une augmentation des nouveaux utilisateurs (légèrement supérieure à celle de la société, selon le budget publicitaire).

  • La recherche organique tend à se traduire par une distribution uniforme.

  • Le marketing par e-mail de votre CRM devrait conduire à plus de visiteurs de retour (connus). S'il s'agit d'une nouvelle liste de prospects, attendez-vous à plus de nouveaux visiteurs.

  • Le trafic direct est compté quand les gens saisissent l'URL de votre site Web dans leur navigateur ou le récupèrent de leurs sites marqués par signet (favoris). Ceci montrera principalement des utilisateurs connus.

Vous pouvez segmenter vos canaux en fonction de ces sources de trafic.

Il est important d'empiler ces dimensions par rapport à d'autres métriques, comme l'achèvement des objectifs.

Si vos visiteurs connus convertissent plus que les nouveaux visiteurs, pensez à des stratégies pour faire appel à ce groupe.

Ou, s'il y a un taux de rebond plus élevé avec les visiteurs connus, il peut y avoir quelque chose de pas bien avec votre contenu ou l'expérience utilisateur.

9. Le taux de conversion


L'engagement du client est lié à la rentabilité globale et peut entraîner des conversions.

Qu'est-ce que le taux de conversion ?


Le taux de conversion est le pourcentage de visiteurs du site Web qui complètent les actions souhaitées, telles que :

  1. L'achat de vos produits ou services.

  2. Téléchargement de votre application, ebook, etc.

  3. Prise de contact avec votre entreprise/soumission d’un formulaire.

  4. Engagement avec votre site Web d'une certaine façon.

Un taux de conversion élevé vous indique que vos tactiques de marketing sont efficaces parce qu'elles ont abouti à inciter vos visiteurs du site Web à compléter votre objectif final.

Comment suivre le taux de conversion ?


La chose la plus importante au sujet des taux de conversion est que vous pouvez les adapter pour être supérieurs ou spécifiques en termes de choses comme :

  • Taux de conversion global

  • Taux de conversion du canal marketing

  • Taux de conversion des mots clés

La plupart des plateformes de médias sociaux comme Facebook, Twitter et Pinterest ont leurs propres outils analytics intégrés qui peuvent être utilisés pour suivre les taux de conversion.

Pour les sites Web, vous pouvez utiliser des outils tels que Google Analytics ou Google Ads pour suivre certains taux de conversion.

Il existe un onglet dédié sur Google Analytics pour les conversions, qui vous permet d'analyser les données en fonction des objectifs (“Conversions” -> “Objectifs”), de l'attribution (“Conversions” -> “Attribution”) ou des entonnoirs multicanaux (“Conversions” -> “Entonnoirs multicanaux”).

Il y a aussi une option spécifique au commerce électronique (“Conversions” -> “Commerce électronique”).

Comment optimiser le taux de conversion ?


Étant donné que les conversions sont l'objectif final, le marketing est souvent chargé de l'optimisation des taux de conversion, qui vise à maximiser le nombre de conversions.

Le principe de base du taux de conversion ?

Rendre tout transparent et facile pour les visiteurs du site à convertir. Ce qui rend le taux de conversion unique, c'est qu’il vise à augmenter les revenus avec le trafic que vous obtenez actuellement, de sorte que vous puissiez réaliser le même taux de conversion même si vous n'avez pas beaucoup de trafic pour commencer.

Le taux de conversion commence par mesurer l'analytique pour connaître votre ligne de base, analyser ces données et implémenter des modifications (généralement appelées test fractionné ou A/B).

Google Optimize offre une alternative gratuite pour le test A/B.

10. Le taux d'abandon


Qu'est-ce que le taux d'abandon ?


Le taux d'abandon du panier (également appelé taux d'abandon) est le pourcentage de paniers abandonnés par rapport au nombre de transactions initiées (ou terminées).

Ceci est particulièrement pertinent pour les entreprises de commerce électronique.

Sur la base de la compilation de la recherche de l'Institut Baymard, environ 69,23% des paniers de boutique en ligne sont abandonnés, ce qui signifie que pour chaque 10 transactions, seules 3 réussissent.

Si vous êtes un propriétaire d'entreprise ecommerce, l'objectif est de maintenir les taux d'abandon bas, et pour les clients de convertir ou d'acheter à partir de leurs paniers abandonnés.

Comment suivre le taux d'abandon sur Google Analytics ?


Google Analytics a maintenant un onglet "Conversions" spécifiquement pour le commerce électronique.

Une fois que vous avez configuré, allez à :

”Conversions” -> “ecommerce” > “Comportement d’achat”

Là, vous verrez des informations sur les différentes étapes du parcours client pour la période que vous avez sélectionnée. Cela inclut les clients qui :

  1. Aucune activité d’achat.

  2. Aucun ajout au panier.

  3. Abandon du panier.

  4. Annulation du paiement.

Le suivi de l'abandon du panier à différents stades vous permet de surveiller les changements inhabituels.

Par exemple, si le taux d'abandon d'une étape est plus élevé que d'habitude, cela peut être un signe de problèmes d'utilisabilité.

Par exemple, si le taux d'abandon d'une étape est plus élevé que d'habitude, cela peut être un signe de problèmes d'utilisabilité.


Lorsque vous cliquez sur la flèche rouge sous chacune de ces dimensions, Google vous demandera de créer un segment. Ceci peut être appliqué à d'autres rapports et facteurs, tels que l'appareil utilisé, le navigateur utilisé, les données démographiques et les sources de trafic.

Ceci est utile pour que vous puissiez déduire ce qui a influencé l’abandon du panier. Par exemple, si les visiteurs abandonnent leur panier au moment du paiement, il se peut que votre processus de paiement soit trop long, ou que les options de paiements soient trop limitées ou que vos frais d'expédition soient trop élevés, etc.

Comment optimiser/améliorer le taux d'abandon


Pour améliorer les taux d'abandon, AcquireConvert suggère une stratégie avant et après, en particulier:

  • Améliorer le processus d'achat avant que les gens vérifient

  • Mettre en œuvre une stratégie de suivi après l’abandon du panier
Avant

Assurez-vous toujours que votre site Web est sécurisé via HTTPS et fonctionne bien, avec des appels à l’action clairs.

En outre, ayez un processus de paiement rapide. Amazon, le géant du ecommerce, gagne beaucoup d’argent en raison de son processus de paiement rapide qui comprend un clic pour commander, des boutons de tableau de bord, et plus encore.

De plus, envisagez d'offrir le paiement sans ouverture de compte afin que les gens n'aient pas à créer un compte pour faire un achat.

Enfin, évitez les surprises, comme les frais d'expédition. Le coût d'expédition est la raison numéro 1 des abandons de panier.

D’autre part, pour aider à éviter les surprises, montrez les indicateurs de progression des clients jusqu'à ce que le paiement soit terminé.

Après

Plus important encore, envoyez des e-mails aux utilisateurs ayant abandonné leurs paniers ou utilisez le reciblage publicitaire pour les inviter à nouveau.

En fonction de votre logiciel de marketing par e-mail, c'est assez facile à configurer.

Envoyez au moins 3 courriels : le premier dans l’heure qui suit. S'ils sont clients pour la première fois, vous pouvez leur envoyer un code de réduction pour les inciter à acheter. Créez de l'urgence avec une offre sensible au temps.

En conclusion


Les statistiques d'engagement des utilisateurs sont importantes à suivre car l'engagement accru est lié à une rentabilité accrue.

La bonne nouvelle est qu'un compte Google Analytics gratuit peut suivre la plupart de ces métriques, et toutes ces métriques sont interdépendantes. Cela signifie que l'optimisation d'une statistique peut aider à améliorer une autre.

Pour de meilleurs résultats, concentrez-vous sur la création de bon contenu que votre public cible souhaite lire, avec des call-to-actions (CTAs) clairs.

De là, concentrez-vous sur l'optimisation de votre site Web et l'expérience utilisateur du site. Et vous verrez que votre référencement se portera de mieux en mieux dans les pages de résultats de Google avec un bon retour sur investissement (ROI).

Aucun commentaire