Google lance la Propriété de domaine dans la Search Console - Arobasenet.com




Google lance la Propriété de domaine dans la Search Console

Google a toujours recommandé de vérifier toutes les versions d'un site Web - http, HTTPS, www, et non-www - afin d'obtenir la vue la plus complète de votre site dans Google Search Console.

Google lance la Propriété de domaine dans la Search Console



Vous devez être en mesure de prouver que le site (ou la section appropriée de ce site) vous appartient afin de l'ajouter à votre compte Search Console.

Vous pouvez créer une propriété qui comprend l'ensemble d'un domaine (example.com) ou qui ne comprend qu'une seule branche (example.com/basket/).

Malheureusement, comme le dit Google lui-même, de nombreuses listes distinctes peuvent rendre difficile pour les webmasters de comprendre l'image complète de la façon dont Google "voit" leur domaine dans son ensemble.

Pour rendre cela plus facile, aujourd'hui, Google annonce les “Propriétés de domaine” dans la Search Console, une façon de vérifier et de voir les données de Google Search pour un domaine entier.

Ainsi, Google vient officiellement de lancer la Propriété de domaine (Domain Property) dans Google Search Console, un jour après qu'il a annoncé la fermeture de la fonctionnalité “Ensemble de propriétés”.

Globalement, le concept derrière la Propriété de domaine est similaire à l’Ensemble de propriétés. Elle vous permet de combiner plusieurs propriétés dans la Search Console en une seule, pour avoir une vue agrégée des données.

Google déclare son post d’annonce :

Les propriétés de domaine affichent des données pour toutes les URL sous le nom de domaine, y compris tous les protocoles, sous-domaines et chemins d'accès.

Elles vous donnent une vue complète de votre site Web dans la Search Console, réduisant ainsi la nécessité de combiner manuellement les données.

Donc, peu importe si vous utilisez des URL m-dot pour les pages mobiles, ou êtes (enfin) en train de mettre en place la migration vers HTTPS, la Search Console sera en mesure d'aider avec une vue complète des données de votre site en ce qui concerne la façon dont Google Search le voit.

Si vous avez déjà configuré la vérification DNS, la Search Console créera automatiquement de nouvelles propriétés de domaine pour vous au cours des prochaines semaines, avec des données sur tous les rapports.

Sinon, pour ajouter une nouvelle propriété de domaine, accédez au sélecteur de propriété, ajoutez une nouvelle propriété de domaine et utilisez la vérification DNS.

Nous vous recommandons d'utiliser les propriétés de domaine dans la mesure du possible.

Syntaxe de la propriété de domaine


Une URL de propriété de domaine correspond donc à un domaine, un nombre quelconque de sous-domaines et un suffixe public.

Le suffixe public fait partie de la définition de la propriété : la propriété de domaine "example.com" ne comprend donc pas à "example.org" ni à "example.il.com". Les URL suivantes, par exemple, sont toutes des propriétés de domaine valides :

  1. example.com

    • m.example.com
    • support.m.example.org
    • support.m.example.co.es

Sachez que "www" n'est pas accepté.

Si vous ajoutez "www" au nom de votre propriété, le "www" sera ignoré. Par exemple, si vous spécifiez www.example.com comme propriété, celle-ci deviendra example.com.

Couverture de la propriété de domaine


Une propriété de domaine regroupe des données pour tous les sous-domaines, protocoles et sous-chemins.

Par exemple, si vous définissez votre propriété de domaine comme "example.com", les données comprennent example.com, tous les sous-domaines de example.com (par exemple, m.example.com, support.m.example.com, www.example.com, etc.) et tous les sous-chemins de ces domaines, à la fois sur http et sur https.

Voici quelques exemples de propriétés de domaine et les URL comprises :

  1. example.com :

    • http://example.com
    • https://example.com
    • http://m.example.com
    • http://a.b.c.example.com
    • https://m.example.com/any/path/here


  2. m.example.com :

    • http://m.example.com
    • https://m.example.com
    • https://support.m.example.com
    • https://support.m.example.com/any/path/here


  3. example.co.cn :

    • http://example.co.cn
    • https://example.co.cn
    • https://support.example.co.cn
    • https://support.example.co.cn/any/path/here

Google précise qu’une propriété de domaine est atomique, c'est-à-dire qu'elle contient des données pour toutes les URL incluses et pour la durée de vie entière de la propriété.

Par exemple, la propriété example.com ne peut pas afficher les données des deux mois derniers pour www.example.com, mais les données de m.example.com du mois dernier sont incluses.

Si vous souhaitez segmenter les données de propriété de domaine par sous-domaine, chemin ou protocole, utilisez l'une des techniques suivantes :

  1. Ajoutez un filtre de page dans le rapport sur les performances pour afficher les données de protocoles ou sous-domaines spécifiques.

  2. Créez des propriétés supplémentaires avec les préfixes d'URL correspondants aux segments de la propriété de domaine. Par exemple, pour la propriété de domaine example.com, vous pouvez créer des propriétés supplémentaires pour m.example.com, http://example.com, https://example.com/spain/, etc.

2 commentaires: