Google explique comment il lutte contre la désinformation - Arobasenet.com




Google explique comment il lutte contre la désinformation

Comme toutes les plateformes en ligne, Google n'est pas immunisé contre le fléau des fausses nouvelles (fake news) qui ont dominé les titres au cours des dernières années.

Google explique comment il lutte contre la désinformation



Google a pris diverses mesures dans la lutte contre le problème des fake news, des partenariats avec des réseaux de vérification des faits au lancement des 300 millions de dollars pour Google News Initiative.



Maintenant, il a élargi ses efforts de transparence, beaucoup plus loin, en détaillant longuement les étapes qu'il prend pour lutter contre la désinformation dans ses services.

Lors de la Conférence de Munich sur la sécurité, le week-end dernier, Google a présenté un livre blanc expliquant comment il aborde “les efforts délibérés pour tromper et induire en erreur en utilisant la vitesse, l'échelle et les technologies de l'Open Web" à travers les Likes de Search, Google News et YouTube.

Son travail est largement divisé en trois catégories : la qualité, les acteurs malveillants et le contexte.

Par exemple, sous la qualité, Google organise le contenu en utilisant des algorithmes de classement qui ne reflètent pas les points de vue idéologiques des personnes qui créent ou auditent ce contenu. Ceci est mesuré par les évaluateurs de la qualité de la recherche.

Le livre blanc détaille également l'expérience de 20 années de la société dans la lutte contre le spam, et comment cela peut être utilisé contre les créateurs de contenu qui tentent de tromper les systèmes de classement pour obtenir plus de visibilité.

Et l'entreprise pointe vers ses Knowledge Panels et autres panneaux d'information dans Google Search et YouTube pour aider à donner aux utilisateurs plus de contexte et de background sur les informations qu'ils voient, et pourquoi ils les voient.

Le document aborde brièvement les plans de l'entreprise pour l'avenir, notant que l'amélioration de l'éducation des médias jouera un rôle majeur dans la lutte contre les fausses nouvelles, tandis que les menaces sont susceptibles d'inclure une activité néfaste autour des élections démocratiques, et des "deepfakes", ou “synthetic media” générés par l'Intelligence Artificielle (IA) qui pourraient contourner les couches de protection.

Le document contient des informations qui peuvent facilement être trouvées ailleurs, mais en regroupant tout cela dans un même document cohérent, Google fait clairement une déclaration sur son rôle dans les fake news et sa position dans la lutte contre elles.

C'est un niveau de responsabilisation inédit chez Google, mais qui pourrait inciter d'autres plateformes à prendre des mesures très nécessaires.

Aucun commentaire