Combien y a-t-il vraiment de sites Web dans le monde ? - Arobasenet.com




Combien y a-t-il vraiment de sites Web dans le monde ?

La façon dont l'évolution de l'Internet se déroule ressemble bizarrement à la théorie du Big Bang de la façon dont l'univers a commencé.

Combien y a-t-il vraiment de sites Web dans le monde ?



Le Web a commencé comme une petite singularité, qui s’est donc étendue aux milliards de pages Web que nous voyons aujourd'hui. Les similitudes sont frappantes, même si l'Internet n'avait besoin que d'une fraction de ce temps pour évoluer.

L'univers est assez vaste pour inspirer notre curiosité enfantine. Nous nous interrogeons sur le nombre de planètes qu’il y a là-bas. Aujourd'hui, nous nous demandons quelque chose de semblable sur cet univers qui est de notre propre création : Internet

Bien que la question “Combien y a-t-il de sites Web dans le monde ?” peut sembler plus prosaïque, la réponse peut encore nous faire prendre conscience de l'océan des opportunités à portée de la main.

Et la réponse à cette question est...? Eh bien, il s'avère qu'il y a un près de 1,7 milliard de sites Web (1.676.120.300, au moment de la rédaction de ce post), si l’on en croit les chiffres d’Internet Live Stats :

Source : Internetlivestats.com


Ce n'est même pas l'ensemble du tableau, étant donné qu'il y a beaucoup de sites Web inactifs qui diluent la statistique globale. Et je veux dire beaucoup !

Tout comme les planètes dans notre métaphore, la plupart de l'Internet (dans ce cas, environ 85%) serait un désert désolant ou sous-développé qui a une fois tenté de prospérer.

Pourtant, le Web continue de croître par bonds avec des limites. Au moment où j'ai terminé cet article, environ 1.500 nouveaux sites Web auront vu la lumière du jour.

Un nombre stupéfiant. Mais, Internet Live Stats précise :



Par “Site Web”, nous entendons un nom d'hôte unique (qui peut être résolu, à l'aide d'un serveur de noms, dans une adresse IP).

Il convient de noter qu'environ 85% des sites Web aujourd'hui ne seraient pas actifs, mais sont des domaines parqués

Ce qui veut dire que :

Sur environ 1,7 milliard de sites Web recensés, seuls environ 255 millions sont actifs.”

Au moment où vous aurez terminé la lecture de cet article, des milliers de nouveaux sites auront été propulsés sur le Web.

Un petit bémol, quand même.

Pour parler des sites inactifs, il faut tout de même rappeler que leur fonctionnement n’est pas le même que celui des blogs et ne nécessite pas de mises à jour régulières tant qu’un changement important n’est pas intervenu dans l’entreprise propriétaire ou l’organisation.

Donc, un site Web peut être inactif mais avec des informations à jour et utiles pendant plusieurs années. Seul un relooking peut parfois inciter à modifier le contenu ou à en ajouter, avant de retrouver une nouvelle léthargie.

Alors, avant que nous puissions déterminer complètement le nombre total de sites Web, nous allons faire un voyage dans le passé et voir comment nous en sommes arrivés à l'endroit où nous sommes. Sur Internet.


La croissance de l'Internet


Le titre “Père de l'Internet” revient à Tim Berners-Lee, un physicien du CERN, qui nous a présentés le premier navigateur et éditeur, ainsi que les protocoles HTTP/HTML en Mars 1989.

Il a fallu 2 ans de plus pour que le premier site Web apparaisse en ligne, et il est encore actif aujourd'hui dans les Archives du CERN. Donc, si nous sommes toujours dans le doute de combien de sites Web il y avait en 1991, la réponse est :

Un. Un seul.

Le site lui-même contient du texte d'instruction et des hyperliens sur le Web et comment l’utiliser.

Naturellement, l'Internet a continué à croître au cours des années suivantes, mais il n'avait pas, jusqu'à la fin 2012, encore explosé. Plus de 1,7 milliard de personnes ont rejoint le Web depuis sa création, pratiquement la moitié de la «population» virtuelle actuelle.

Ce qui nous amène à nos jours


Les sites Web sont développés dans plus de 200 langues, mais seules quelques-unes dominent la statistique globale (anglais, chinois, russe, allemand et japonais). Avec tant de diversité, vous vous demandez peut-être :

Quel est le site Web le plus visité au monde ?

Allez, c’est Google !

Le moteur de recherche mondial est devenu une quintessence d'un livre sacré qui contient des réponses, a priori, à toutes les questions de la vie. Donc, il n'est pas étonnant qu'il soit tout en haut de la liste. Il est tout de même suivi de près par YouTube, Facebook, Baidu et Wikipédia.

Fait amusant : plus de 80% de toutes les recherches Google seraient initiées par le personnel de Google, dans le processus de développement et d’affinage de ses algorithmes de recherche.


Les types de sites Web


Nous pouvons diviser les sites Web en 5 catégories distinctes.



  1. Sites Web statiques :
    • Ce sont des brochures en ligne simples et non modifiables qui n'offrent aucune interaction avec l'utilisateur.

      Ils sont créés avec une combinaison de HTML/CSS et servent du contenu informatif.

      L'évolution de l'Internet a rapidement dépassé le concept de site statique et le nombre de sites Web hébergés dans le monde entier en utilisant cette technologie a commencé à diminuer.


  2. Sites Web dynamiques :
    • Le contenu dynamique a été l'étape suivante dans la programmation de pages Web. Et ce, en utilisant des serveurs Web pour traiter les demandes côté serveur.

      En termes simples, les sites dynamiques nous ont présenté le contenu actualisable, l'interface brillante, les boutons, toutes les cloches et les sifflets. La majorité des pages Web actives reposent aujourd'hui sur le contenu dynamique — Facebook, Twitter, Quora, LinkedIn.

      Vous pourriez encore vous demander combien de sites Web il y a, mais la question la plus importante est la suivante :

      “Combien d'entre eux sont actifs ?”

      Étonnamment peu en fait. L'Internet est la maison de près de 1,7 milliard de sites, mais seuls environ 15% sont actifs aujourd'hui. Bien sûr, cela sonne comme un vaste cimetière virtuel... Effrayant.


  3. Sites Web développés par CMS :
    • De nos jours, les concepteurs Web font usage d'une variété d'outils de création Web qui optimisent le concept des sites dynamiques plus loin et apportent encore plus de fonctionnalités au mix.

      L'objectif principal est pour les utilisateurs sans connaissances en programmation préalable d’être en mesure d’opérer la façon dont leurs pages Web va ressembler, ce qu'elles disent ou comment les visiteurs vont naviguer à travers elles.

      Le CMS (Content Management System) est synonyme de système de gestion de contenu, un ensemble d'outils basés sur le Web qui soutiennent la création et la modification du contenu numérique.

      Fait intéressant : WordPress est le l’outil Web le plus populaire, représentant environ 30% de tous les sites Web.


  4. Sites e-Commerce :
    • Comme son nom l'indique, ils existent dans le seul but de vendre des produits et de gagner de l'argent.

      Pour servir cette finalité, ils intègrent une passerelle de paiement, qui autorise les paiements et traite les transactions.

      Les vendeurs marchands comme PayPal, Stripe et Authorize.net sont d'excellents exemples d'une passerelle de paiement.

      Les boutiques en ligne apprécient la popularité et font une contribution clé dans la croissance du réseau mondial.

      Combien de sites Web sont créés chaque jour avec l'idée de commercer et de générer des profits ?


  5. Applications Web progressives :
    • Les Applications Progressives Web (PWA, pour Progressive Web Applications) engagent et interagissent avec différents services Web via des API (interface de programmation d'application).

      De cette façon, vous pouvez intégrer différentes applications tierces dans votre appli principale et créer un système qui correspond à vos besoins spécifiques (ou à ceux de votre client).

      Avec une telle technologie de pointe à notre disposition aujourd'hui, nous ne pouvons que nous demander ce que l'avenir nous réserve.


Nom de domaine


Chaque page Web se trouve sur un serveur et correspond à une adresse IP. Sans les noms de domaine,  nous aurions à taper une longue chaîne de chiffres chaque fois que nous voulions visiter un site Web.

En dehors du nom réel, les noms de domaine peuvent également porter une extension différente. Il existe 3 catégories générales d'extensions de nom de domaine :

  1. TLDs :
    • Domaines de premier niveau ou domaines génériques de premier niveau (gTLD).
      Exemples : .com, .net,. org


  2. ccTLDs :
    • Domaines de premier niveau de code de pays.
      Exemples:. de,. CN,. fr,. es.
      Les TLDs géographiques sont étroitement liés dans l'utilisation et incluent. kiwi,. Paris,. London, etc.


  3. TLDs sponsorisés :
    Domaines génériques de premier niveau qui servent une utilisation spécifique, généralement associé à une communauté ou un service spécifique.
    Exemples:. gov,. edu,. mil, .gouv.fr

Vous êtes-vous déjà interrogés sur le nombre de domaines enregistrés dans le monde ?

Selon la dernière présentation de l'industrie VeriSign, il y avait plus de 350 millions de noms de domaine enregistrés à la fin du 3ème trimestre 2018, soit une augmentation de 2,6 millions de domaines par rapport au 2ème trimestre 2018.

Près de la moitié de ces noms de domaine sont.en .com et .net.

Le plus surréaliste, c'est que les domaines étaient libres pour l'enregistrement pendant les 10 premières années de leur existence. Certains d'entre eux valent maintenant des millions de dollars. Le domaine le plus coûteux à ce jour est LasVegas.com, qui a été vendu pour 90 millions de dollars.

Fait à retenir : le nombre total de sites Web dépasse le nombre de noms de domaine enregistrés, car de nombreux sites s'exécutent sur des sous-domaines. Les plateformes de blogs comme WordPress.com et Tumblr hébergent des millions de sites sur des sous-domaines.


Croissance actuelle des sites Web


Les 5 dernières années ont beaucoup contribué au nombre de sites Web qu'il y a aujourd'hui.

En 2013 seulement, l'Internet a augmenté d'un tiers, et il a été rapidement en expansion depuis. Trois ans plus tard, soit en 2016, nous avons franchi la barre du milliard de sites Web.

Soit environ 380 nouveaux sites qui apparaissent chaque minute, soit 547.200 nouveaux sites par jour.

Si nous parlons de pages Web (chaque site Web pouvant contenir plusieurs pages), les chiffres sont encore plus ahurissants.

Il y aurait actuellement 4,2 milliards de pages sur le Web, réparties sur 8,2 millions de serveurs Web.

Cependant, juste parce qu'elles existent ne signifie pas qu'elles sont actives. Cela nous ramène à nouveau vers la question :

“Combien y a-t-il de sites Web sur Internet ?”

Selon l’étude trimestrielle de Netcraft de Février 2019, les sites Web actifs n'ont pas bénéficié de la même croissance rapide que les chiffres globaux.

Bien au contraire, il y a une diminution constante depuis 2013, ce qui réduit leur nombre de 186 millions à moins de 171 millions.

Cela signifie que non seulement les sites Web inactifs constituent désormais 85% de l'Internet, mais ce pourcentage augmente au fil du temps.

Sans doute que l'existence des réseaux sociaux et des plates-formes telles que Google My Business, Facebook Local, Yelp, et bien d'autres qui permettent d'avoir une présence sur le Web y sont pour quelque chose.


Ce que l'avenir des sites Web détient


L'évolution technologique jette les bases de l'expansion future. Les fournisseurs d'hébergement Web auront une tâche difficile pour accueillir des projets de plus en plus compliqués et lourds.

Y a-t-il une limite à cette expansion ?

J'espère que non. Si l'Internet était un pays, il serait déjà le pays le plus peuplé dans le monde. Avec plus de 3,7 milliards de personnes connectées, nous avons une source infinie de news, d'informations et de points de vue à notre disposition.

Les statistiques du blogging révèlent de grandes perspectives pour cette niche aussi.

Chaque jour, plus de 500 millions de blogs et 19 millions de blogueurs publient une quantité massive de nouveau contenu facilement disponible à portée de main.

L’intelligence artificielle, la blockchain, la technologie cognitive, les appareils vocaux, ce sont déjà des technologies dont nous pouvons profiter aujourd'hui.

Qui sait ce que demain nous réserve ?

La prochaine fois que quelqu'un vous demande “Combien de sites Web y a-t-il ?”, vous devriez lui demander ce que cela signifie. Le nombre total de sites Web est en milliards, alors qu'environ seuls 15% d'entre eux sont actifs.

Les domaines enregistrés dépassent les 350 millions et les extensions point-com sont de loin les plus populaires.

En l'espace de seulement 2 ans, entre 2013 et 2015, plus de 700 nouveaux TLDs comme .travel, .blog et .shop ont été libérés et ont notamment modifié les règles du jeu du nom de domaine.

Une chose est sûre. L'Internet ne ralentit pas.

Source

Aucun commentaire