Featured Snippets : Les jeunes préfèrent les résultats Google sans clic - Arobasenet.com


Featured Snippets : Les jeunes préfèrent les résultats Google sans clic

Une nouvelle enquête auprès des consommateurs sur l’engagement dans les résultats Google confirme que les résultats de recherche organique dominent encore l’attention des utilisateurs.

Featured Snippets : Les jeunes préfèrent les résultats Google sans clic





Mais les plus jeunes utilisateurs de Google Search sont plus enclins à s’intéresser au contenu des featured snippets et du Panneau Knowledge sans cliquer pour visiter les sites tiers à l’origine de ce contenu.

Ce phénomène a été surnommé résultats de recherche “Sans clic” (No-click) et est une tendance inquiétante pour de nombreux éditeurs.

L’étude de Path Interactive, qui a interrogé des utilisateurs de plusieurs pays (dont 72% de répondants américains), a cherché à déterminer comment les consommateurs interagissent aujourd’hui avec la myriade de fonctionnalités de la page de résultats de Google Search.

(Cliquez sur les images pour les agrandir)

Ce phénomène a été surnommé résultats de recherche “Sans clic” (No-click) et est une tendance inquiétante pour de nombreux éditeurs.
Source : Searchenginejournal.com

Les participants à cette enquête avaient entre 13 et 70 ans, et la plupart se considéraient comme «un peu avertis de la technologie».


Les résultats organiques toujours favorisés


Interrogés sur la question de savoir s’ils ont principalement cliqué sur les annonces Google Ads ou les résultats de recherche organique :

  • 72% ont dit qu’ils favorisaient les résultats organiques

  • Mais 47% ont déclaré qu’ils n’ont jamais ou rarement cliqué sur les annonces.

  • 19% reconnaissent avoir cliqué sur les annonces et les liens organiques également.

Les utilisateurs plus âgés étaient plus susceptibles de regarder plus en profondeur ou plus loin que les premiers résultats de recherche.

Les utilisateurs plus âgés étaient plus susceptibles de regarder plus en profondeur ou plus loin que les Top résultats.

Cependant, et un peu paradoxalement, ces utilisateurs plus âgés étaient également moins susceptibles de faire la différence entre les annonces et les liens organiques, selon l’enquête.

  • Les utilisateurs plus jeunes étaient plus susceptibles de s’engager dans un comportement «Sans clic» lorsqu’ils voient des featured snippets tout en haut des résultats sur Google.

  • Les utilisateurs plus âgés ont tendance à regarder au-delà des extraits optimisés pour plus d’informations via d’autres liens organiques.

  • Mais, près des trois quarts (72,5%) de tous les répondants ont trouvé les featured snippets (en position 0) dignes de confiance ou à peu près.



Panneau Knowledge et les résultats enrichis


Les réponses étaient très similaires pour le contenu du panneau Knowledge.

Une majorité écrasante (92,1%) des utilisateurs sondés ont consulté les résultats du Knowledge Panel.

Au sein de ce groupe, 55% ont continué à visiter d’autres liens, mais les 37% restants ont dit qu’ils «considéraient leur recherche terminée» avec le Panneau Knowledge.

Une majorité écrasante (92,1%) des utilisateurs sondés ont consulté les résultats du Knowledge Panel.

Un autre scénario de résultats “Sans clic”.

< Les réponses étaient également assez cohérentes pour les résultats enrichis et la box des réponses directes.

Pourtant, cette fois, seule une petite minorité (14%) a estimé qu’elle était satisfaite et qu’elle n’avait plus besoin de lancer une autre recherche.

Cependant, 43% des sondés disent avoir utilisé des résultats enrichis ainsi que d’autres informations sur la page.

Et un étonnant 33% des sondés ont dit qu’ils ignoraient ces réponses directes et se concentraient plutôt sur les liens organiques plus traditionnels.

Et un étonnant 33% des sondés ont dit qu’ils ignoraient ces réponses directes et se concentraient plutôt sur les liens organiques plus traditionnels.


Les reproches faits aux résultats Google


Interrogés pour savoir s’ils avaient des plaintes à propos de Google Search, 25% ont dit qu’ils n’en avaient pas.

Étonnamment, les 75% restants offraient des critiques diverses, toutes fournies sous la forme de réponses à choix multiples :

  • 24,1% disent que Google affiche un trop grand nombre d’annonces

  • 20,8% reproche à Google de donner la priorité à l’information des grandes entreprises (ce qui rend difficile pour les PME de rivaliser ou apparaître)

  • Pour 17,3%, Google affiche un trop grand nombre d’éléments ou d’informations appartenant à Google (ils préfèrent les liens bleus réguliers)

  • 7,5% n’apprécient pas que les utilisateurs aient à interagir avec le contenu appartenant à Google

  • Les résultats sont souvent de faible qualité, inexacts ou biaisés, pour 5,5% des participants.



Pourquoi nous devrions nous en soucier ?


Les réponses de cette étude de Path Interactive publiée par Moz.com révèlent une série d’attitudes et de comportements, souvent liés à l’âge, en réaction aux différents éléments de la page de résultats de Google.

Les utilisateurs plus jeunes sont moins intéressés par les annonces mais plus enclins à être satisfaits par le contenu tout en haut ou près du haut de la page de résultats, souvent sans cliquer sur les liens.

Les utilisateurs plus âgés cliquent sur les annonces mais sont plus enclins à chercher des informations supplémentaires, parfois au-delà de la 1ère page de résultats de Google.

Les résultats fournissent des munitions aux critiques qui prétendent que les extraits optimisés ou featured snippets, les Knowledge Panels et d’autres contenus structurés de Google n’incitent pas au clic ou découragent les clics vers des sites tiers.

Mais cela ne raconte pas l’histoire complète du comportement de l’utilisateur, qui devient de plus en plus varié et plus discriminant dans une certaine mesure, comme les SERPs évoluent.

Aucun commentaire