Twitter rachète l’appli Highly pour le partage de captures d’écran et d’extraits ? - Arobasenet.com




Twitter rachète l’appli Highly pour le partage de captures d’écran et d’extraits ?

Twitter a acquis Highly, l’application de partage de contenu en surbrillance. Le PDG Andrew Courter a annoncé le rachat dans un post, mais n’a pas donné de détail sur ce que sera le rôle de Highly chez Twitter.

Twitter rachète l’appli Highly pour le partage de captures d’écran et d’extraits ?



Twitter a confirmé à TechCrunch que l’accord était un “Acquihire”, ce qui signifie que Twitter rachète Highly pour son personnel et son savoir-faire, mais pas vraiment pour le service lui-même.

Bien qu’il n’est pas clair ce que Twitter envisage exactement de faire avec Highly, le staff de Highly aura sans doute à jouer un rôle dans l’objectif plus large de la plate-forme d’améliorer ses fonctionnalités de conversation.

Highly, qui est à la fois un plugin de navigateur et une application iOS, permet aux utilisateurs de mettre en évidence des citations entières d’articles et de les partager avec des amis par e-mail, les médias sociaux, Slack et le SMS.

Highly, qui vient à la fois un plug-in de navigateur et de l’application iOS, permet aux utilisateurs de mettre en évidence des citations entières d’articles et de les partager


Les utilisateurs peuvent également accéder à une archive des citations qu’ils ont partagées au fil du temps.

À la lumière de l’acquisition, Highly va fermer son application pour Slack et iOS le 26 avril 2019, mais promet qu’il conservera tous les points saillants du lecteur.

Les plugins du navigateur Highly, qui sont disponibles sur Chrome, Safari et Firefox, semblent être maintenus pour l’instant. Les produits payants de Highly seront désormais gratuits.



Partager des captures d’écran à partir d’articles de news sur Twitter n’est rien de nouveau. Les journalistes le font tout le temps.

Partager des captures d’écran à partir d’articles de news sur Twitter n’est rien de nouveau--les journalistes le font tout le temps.


Les réseaux sociaux sont déjà saturés de titres, donc parfois le partage d’un passage pertinents ou d’une citation racontée d’une histoire donne aux gens plus d’incitation à cliquer.



Le partage de citations oblige également les gens à lire l’histoire au-delà du titre.



Cette fusion-acquisition de Twitter est somme toute un signe que la plate-forme pourrait intégrer la pratique dans son application native.

Ce qui ne fera que contenter les adeptes de cette pratique répandue sur Twitter.

Aucun commentaire