LinkedIn classe désormais le contenu en fonction de son intérêt professionnel - Arobasenet.com



LinkedIn classe désormais le contenu en fonction de son intérêt professionnel

LinkedIn ne veut pas devenir un Facebook-bis ou un Instaram-bis et a décidé de ne mettre en avant que les contenus à caractère professionnel.

LinkedIn classe le contenu en fonction de son intérêt professionnel





LinkedIn change donc la façon dont les publications sont classées dans les flux des utilisateurs, adaptant le contenu à leurs centres d'intérêt professionnels.

Plutôt que de donner plus de poids au contenu viral, les messages s'affichent plus haut dans le flux si un utilisateur est plus susceptible de se joindre à la conversation.

L'algorithme de LinkedIn suit le nouveau cadre de l'entreprise :

Les gens que vous connaissez, qui parlent de choses qui vous tiennent à cœur.

Voici ce que déclare LinkedIn à propos de son nouveau fil de nouvelles (Feed) :

Notre mission est d'aider les gens à être plus productifs et prospères, et c'est ce qui nous motive au quotidien.

Nous croyons fermement que les gens ont besoin de leur communauté professionnelle pour les aider en cours de route, qu'il s'agisse de collègues actuels ou anciens, de confrères de la même industrie ou de ceux qui partagent des centres d'intérêt ou des ambitions de carrière similaires.

Et de poursuivre :

Plus la conversation est précieuse, plus le message se classe plus haut dans votre flux.

Comment savoir si c'est une conversation précieuse ? Nous utilisons le cadre “Que les gens que vous connaissez, Qui parlent des choses qui vous intéressent”.

Le nouvel algorithme de LinkedIn détermine qui un utilisateur connaît en regardant les signaux suivants:

  1. Leurs connexions (contacts)

  2. Avec qui ils ont interagi directement

  3. Avec qui ils ont travaillé

  4. Avec qui ils ont partagé leurs centres d’intérêt et leurs expériences (sur la base d'informations dans leur profil)

Le flux de nouvelles LinkedIn peut également mettre en avant des publications de personnes avec lesquelles un utilisateur n'est pas connecté si elles sont pertinentes pour les centres d’intérêt professionnels de l'utilisateur.

Cela est déterminé par des signaux tels que les Groupes LinkedIn de l’utilisateur, ainsi que les hashtags, les personnes et les Pages LinkedIn qu'il suit.

Les publications recevront un coup de pouce encore plus grand si elles proviennent d'une connexion qui utilise un hashtag pertinent.

LinkedIn résume ainsi ses changements d'algorithme :

Pour résumer, votre flux LinkedIn ou LinkedIn Feed est composé de conversations qui se déroulent dans vos communautés professionnelles : entre les contacts, dans les groupes que vous avez rejoints, et les gens, les pages et les hashtags que vous suivez.


Les bonnes pratiques recommandées par LinkedIn


Si vous êtes un profil qui publie activement sur LinkedIn, la plate-forme vous aide à comprendre les meilleures pratiques pour atteindre une audience avec le flux LinkedIn :

  1. Encouragez les conversations :

    • Publiez des choses qui encouragent une réponse. Par exemple, si vous publiez un lien, ajoutez lui un commentaire personnel.

    • Pensez à utiliser le meilleur type de publication pour le sujet. Malgré les rumeurs, l'algorithme ne favorise aucun format particulier.

      LinkedIn dit avoir des vidéos, des images, des images multiples, du texte et des articles de longue durée. D'autres sont en route.

    • Utilisez “@mentions” pour attirer d'autres personnes que vous connaissez dans une conversation lorsque vous pensez qu'elles auront quelque chose de précieux à ajouter.

    • Soyez réfléchi : ne mentionnez que les gens que vous pensez sont susceptibles de répondre, maximum 5 est une bonne règle de base.

    • Participez à la conversation, répondez aux commentateurs et encouragez les allers-retours.


  2. Favorisez les niches par rapport à la marque :

    • LinkedIn dit savoir d'après ses données que les membres sont plus intéressés à approfondir les sujets qui les intéressent.

      Constamment, il dit voir une meilleure conversation autour des idées de niche (par exemple #performancemanagement) par rapport aux idées larges (#management).

    • Utilisez des hashtags (pas plus de 3) pour aider les autres membres à trouver les conversations qui correspondent à leurs propres centres d’intérêt.

En fin de compte, l'accent principal de ce nouvel algorithme du fil principal de LinkedIn semble se focaliser sur comment susciter ou encourager la conversation. Donc, si vos publications incitent à parler d’elles, alors vous êtes sur la bonne voie.

Pour LinkedIn, l'authenticité est la clé : tous les conseils ci-dessus fonctionnent mieux lorsque les membres parlent de choses dont ils se soucient vraiment, d'une manière qui est naturel pour eux.

Une véritable conversation autour d'expériences réelles suscite une meilleure conversation et plus profonde. Une meilleure conversation, à son tour, conduit à une communauté plus forte et à la connexion.

Source

Aucun commentaire