Twitter admet plus de bugs qui ont partagé vos données sans autorisation - Arobasenet.com




Twitter admet plus de bugs qui ont partagé vos données sans autorisation

Twitter a déclaré qu'il a corrigé deux autres bugs liés à la façon dont il utilise des informations personnellement identifiables pour cibler les annonces personnalisées sur la plate-forme.

Twitter admet plus de bugs qui ont partagé vos données sans autorisation





Les bugs signifient que Twitter peut avoir partagé par inadvertance vos données avec des partenaires publicitaires, même si vous n'aviez pas explicitement accordé la permission de le faire.

À cet effet, la société a déclaré qu'elle a "récemment" trouvé des problèmes où les choix des utilisateurs dans les paramètres du service peuvent ne pas avoir été respectés, avec pour résultat que certaines données telles que “code pays”, si vous avez engagé avec l'annonce et  “quand”, des informations sur l'annonce, ont été partagées avec ses partenaires publicitaires.

Cela s'est produit seulement si un utilisateur de Twitter a cliqué ou consulté une annonce pour une application mobile et a ensuite interagi avec l'application mobile, dixit Twitter.

Twitter a reconnu que la fuite se produisait au moins depuis Mai 2018 — juste au moment où la réglementation sur la protection des données du RGPD est entrée en vigueur dans l'UE.



Nous avons récemment découvert et résolu des problèmes liés à vos choix de paramètres pour la façon dont nous livrons des annonces personnalisées, et lorsque nous partageons certaines données avec des partenaires de mesure et de publicité de confiance.

Nous voulons partager plus de contexte autour de cela avec vous:

Et Twitter de déclarer dans son post officiel :

Nous avons réglé ces problèmes le 5 Août 2019.

Nous savons que vous voudrez savoir si vous avez été personnellement touchés, et combien de personnes au total ont été impliqués.

Nous menons toujours notre enquête pour déterminer qui a pu être touché et si nous découvrons plus d'informations utiles, nous les partagerons.

Qu'est-ce que vous devez faire ? Mis à part la vérification de vos paramètres, nous ne croyons pas qu'il y a quelque chose pour vous à faire.

La divulgation intervient des mois après que le site de microblogging a corrigé un bug similaire qui a donné les informations de localisation approximatives d'un utilisateur à un partenaire Twitter non-désigné.

Il a également révélé un deuxième bug qui concerne le suivi des utilisateurs pour la non-divulgation d'annonces pertinentes.

Le problème, depuis Septembre 2018, peut vous avoir montré des annonces basées sur des inférences tirées des appareils que vous utilisez (applications mobiles et navigateurs), quel que soit votre consentement.

Twitter a déclaré qu'il a corrigé les deux bugs le 5 Août dernier, bien qu'il n'ait pas explicitement indiqué combien d'utilisateurs ont été impactés.

La situation ressemble à une violation des exigences du RGPD, qui exige que les entreprises demandent l'autorisation explicite des utilisateurs avant de les suivre ou de traiter leurs données personnelles.

Par inadvertance ou non, ce que cela représente est une violation claire des préférences des utilisateurs et de la vie privée, d’après TheNextWeb.

Aucun commentaire