Twitter ne donnera plus aux annonceurs l'accès à des sources de données tierces - Arobasenet.com




Twitter ne donnera plus aux annonceurs l'accès à des sources de données tierces

Twitter va supprimer l'accès des données aux systèmes d'achat publicitaire tiers. Ce changement fait suite à une initiative similaire de Facebook et intervient alors que les préoccupations en matière de protection de la vie privée s'agrandissent.

Twitter ne donnera plus aux annonceurs l'accès à des sources de données tierces





Twitter a déclaré qu'il va rationaliser la façon dont les annonceurs utilisent les données d'audience et va dorénavant mettre l'accent sur l'API Twitter Ads. Et donc obliger tout le monde à passer par l'API Twitter Ads.

Twitter a annoncé mercredi qu'il supprimera les sources de données tierces de sa plate-forme publicitaire au début de l'année prochaine, selon le Wall Street Journal.

Un porte-parole de Twitter le confirme en ces termes :

Twitter rationalise la façon dont les annonceurs utilisent les données d'audience et se concentre sur l'API Twitter Ads, qui améliore finalement les résultats grâce à l'avancée technologique et à la flexibilité du développement pour nos partenaires et clients.

Une fois que la nouvelle politique prendra effet, les annonceurs devront acheter des données eux-mêmes (sans intermédiaire, NDLR) et Twitter devra toujours approuver les sources de données utilisées par les annonceurs.

Les spécialistes du marketing sur Twitter ont actuellement la possibilité d'utiliser des sources de données et statistiques tierces offertes par la plate-forme, avec des coûts d'annonces pour les données regroupées dans les coûts totaux de l'annonce.

Ce changement de politique signifie que les annonceurs devront compter sur leurs propres sources de données. Sarah Personette, vice-présidente de Global Client Solutions chez Twitter, a déclaré au Wall Street Journal que la plupart des annonceurs Twitter utilisent déjà leurs propres données pour acheter des annonces sur la plate-forme.

Twitter dit que le changement vise à améliorer le processus :

Nous voulons nous assurer de créer et de développer la meilleure expérience possible pour chaque annonceur, agence et spécialiste du marketing qui utilise le système.

Il a aussi déclaré au Wall Street Journal que la nouvelle politique n'a rien à voir avec les efforts de protection des données, mais elle survient à un moment où la confidentialité des données — et la législation — est une priorité pour la plupart des annonceurs.

Le RGPD déjà en vigueur et la California Consumer Privacy Act (l'équivalent du RGPD européen aux USA) est à venir le 1er Janvier 2020, juste le jour où Twitter prévoit de supprimer les sources de données tierces de sa plate-forme.

Mercredi dernier, Twitter avait annoncé qu'il pourrait avoir partagé des données confidentielles des utilisateurs avec ses partenaires de mesure et d'annonces sans l'autorisation des utilisateurs.

Tout en précisant :

Les données impliquées sont restées dans Twitter et ne contenaient pas des choses comme des mots de passe, des comptes de messagerie, etc...

La décision de Twitter de supprimer les sources de données tierces de sa plate-forme intervient plus d'un an après que Facebook a supprimé les données de ciblage de tiers.

Source

Aucun commentaire