Google accepte les données structurées via JSON-LD dans corps de la page - Arobasenet.com



Google accepte les données structurées via JSON-LD dans corps de la page

Oui, vous pouvez ajouter des données structurées JSON au corps de vos pages. Que ce soit dans l’en-tête ou corps, Mueller explique que Google peut lire très bien les deux.

Google accepte les données structurées via JSON-LD dans corps de la page





Les données structurées JSON peuvent être insérées dans l’en-tête ou Header ainsi que dans le Body ou corps de vos pages, a expliqué John Mueller, Webmaster Trends Analyst, dans l'édition du 11 septembre de #AskGoogleWebmasters.

La question posée par l’ utilisateur @largow via Twitter était celle-ci :

Est-il possible d'insérer des données structurées JSON après le <body> au lieu de l’espace <head> ?

Cela semble très bien fonctionner pour de nombreux sites Web.

En réponse, J. Mueller dit «OUI».

Les données structurées JSON-LD peuvent absolument être insérées dans l’en-tête ou le corps de la page. Tout comme la personne qui a soumis la question l’a supposé - cela fonctionnera très bien de toute façon.

JSON-LD peut également être inséré dans les pages en utilisant JavaScript, si c'est ce qui arrive de mieux vos pages.




Quelle différence entre JSON-LD et d'autres types de données structurées?


Avant de répondre à la question, John Mueller a donné une brève explication de chaque type de données structurées et comment ils sont différents les uns des autres.

Oui, vous pouvez insérer des données structurées JSON soit dans le corps soit dans l’en-tête. Mueller a également profité de l'occasion pour expliquer les 3 formats de données structurés que Google prend en charge.

  1. RDFa : Une extension HTML5 qui prend en charge les données de lien à travers des attributs supplémentaires ajoutés aux balises HTML existantes sur la page

  2. Microdata : Une spécification HTML communautaire ouverte utilisée pour insinuer des données structurées dans le contenu HTML. Comme RDFa, elle utilise également des attributs de balises HTML pour cela.

  3. JSON-LD : Une notation JavaScript intégrée dans une balise de script dans l’en-tête de la page ou dans le corps. Le balisage n'est pas entrelacé avec le texte visible par l'utilisateur, ce qui rend les éléments de données imbriqués plus faciles à exprimer.

    John Mueller a également mentionné que ce format peut être injecté dans vos pages via JavaScript.
John Mueller n’a pas omis de mentionner que Google préfère l'utilisation de JSON-LD.

Source

Aucun commentaire