Header Ads





Etude comparative entre les conversions mobiles et desktop

Les conversions mobiles sont de plus en plus croissantes, mais la plupart des gens préfèrent encore l’ordinateur pour les transactions.

Les conversions mobiles augmentent, mais celles sur desktop sont plus précieuses

Malgré le fait que les appareils mobiles sont maintenant la façon dominante dont les consommateurs naviguent et recherchent sur Internet, les clics sur les annonces mobiles et les conversions sont moins précieux que celles sur ordinateur.

C'est la conclusion principale d’une étude qui a permis à l'agence de marketing numérique AccuraCast d’analyser 10 millions de clics d'annonces sur 100 de ses comptes d’annonceurs.

Les conversions mobiles se développent mais restent moins précieuses. Mais si les conversions mobiles ont augmenté de 10 points entre 2018 et 2019 (de 39% à 49%), la majorité des conversions proviennent encore du desktop.

AccuraCast a déclaré dans son rapport d’étude :

Dans l'ensemble, les visiteurs de bureau convertissent 60% de plus que les visiteurs mobiles, et les conversions à partir d'un appareil de bureau valent 93% de plus que les conversions mobiles, en moyenne.

Pour les sociétés B2C, la valeur de conversion a été calculée comme la valeur moyenne des commandes, et pour les B2B, elle a été calculée comme la valeur du lead (contact) et la propension à l'achat.

Ce qui confirme qu’en général, les consommateurs naviguent sur les appareils mobiles et ont tendance à acheter sur ordinateur - bien que cela change.

AccuraCast s'est penchée sur les clics publicitaires mobiles et de bureau entre Août 2018 et Août 2019.

Les impressions, les clics et les conversions mobiles (commerce électronique ou recrutement de leads) ont augmenté au cours de la période de 12 mois.

Les impressions, les clics et les conversions mobiles (commerce électronique ou recrutement de leads) ont augmenté au cours de la période de 12 mois.


AccuraCast semble ne pas prendre en compte les conversions influencées par la diffusion d'annonces mobiles qui se produisent hors connexion.

Si les ventes hors ligne étaient prises en compte dans les données B2C, cela pourrait changer quelque peu le calcul et la conclusion. Toutefois, l'agence ne s'intéresse qu'au commerce électronique.


Problèmes d’expérience utilisateur sur mobile


AccuraCast attribue la responsabilité d'impressions d'annonces mobiles plus élevées, mais de conversions plus faibles, à une gamme de problèmes potentiels liée à l'expérience utilisateur mobile.

Parmi eux :

  • Applications/sites de faible qualité qui stimulent le trafic mais pas les conversions.

  • Les pages de destination peu performantes qui ne sont pas favorables aux transactions.

  • Des formats publicitaires qui génèrent des clics accidentels.

AccuraCast admet aussi que les conversions latentes sur différents appareils (exposition à une publicité mobile avec une conversion ultérieure de bureau) peuvent contrecarrer le suivi - et potentiellement fausser les données dans une certaine mesure.

Cette question n'est pas vraiment discutée dans le rapport, sauf qu'AccuraCast recommande le reciblage publicitaire des utilisateurs mobiles non-convertis sur ordinateur où ils sont plus susceptibles d'acheter.


Pourquoi on devrait s'en soucier ?


Depuis des années, des consultants et des experts de l'industrie conseillent aux détaillants et à d'autres personnes d'accélérer et de simplifier l'expérience utilisateur mobile.

En ces temps, ces conseils ont clairement porté leurs fruits sous la forme de conversion et de croissance des revenus sur les appareils mobiles.

Ce que le rapport AccuraCast indique, c'est qu'il reste encore du chemin à parcourir.

Toutefois, les détaillants et les autres vendeurs ne devraient pas considérer l’ordinateur et le mobile comme des canaux mutuellement exclusifs.

La plupart des acheteurs utilisent plusieurs appareils pour prendre des décisions d'achat, selon le niveau de considération de l'achat.

Une exception peut être les jeunes utilisateurs qui sont moins engagés avec les PC et ont tendance à privilégier les appareils mobiles et les magasins physiques au-dessus du commerce électronique traditionnel.


Conseils aux annonceurs


Les annonceurs doivent se méfier du seul suivi des clics mobiles comme un KPI (indicateurs clés de performance, en français) primaire.

Ils doivent s'assurer que les clics mobiles génèrent de la valeur et qu'ils ont les bonnes données d'attribution en place pour être en mesure d'enregistrer une telle valeur.

Voici quelques conseils à prendre en compte :

  • Pour éviter les baisses de conversion, assurez-vous que votre site Web ou la page de destination connectée à l’annonce mobile est conviviale pour les utilisateurs mobiles et qu'elle se marie bien avec les transactions mobiles.

  • S'il n'est pas possible de suivre les conversions inter-appareils, offrez des options de partage et de signets faciles pour assurer les conversions ultérieures. Vous devriez alors ajouter cette liste de visiteurs du site à une campagne de remarketing, leur rappelant de convertir.

  • Gardez une trace des applications de mauvaise qualité - celles qui apportent beaucoup de trafic, mais pas de conversions - et bloquez ces applications dans votre campagne.

  • Essayez différentes variantes de formats d'annonces et essayez d'éviter les formats qui pourraient conduire à des clics accidentels, c'est-à-dire de plus grandes bannières près d'un petit bouton d'action.

Source

Aucun commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.