Google Ads va désormais éviter de diffuser des annonces répétées - Arobasenet.com



Google Ads va désormais éviter de diffuser des annonces répétées

Google a annoncé qu'il sera bientôt en mesure d’utiliser l'apprentissage automatique (machine learning) pour gérer la fréquence des annonces lorsque les cookies tiers sont manquants.

Google Ads va désormais éviter de diffuser des annonces répétées




Ce changement sera d'abord déployé dans les prochaines semaines sur Display & Video 360, bien que Google a des plans pour apporter cette capacité à ses offres Display dans les annonces Google Ads aussi.

Google déploie ce changement dans le cadre d'un effort plus large pour améliorer la vie privée des utilisateurs tout en étant en mesure de diffuser des annonces d'une manière qui est efficace pour les éditeurs et les spécialistes du marketing.

Habituellement, lorsque des cookies tiers sont bloqués ou restreints, les annonceurs n'ont plus la possibilité de limiter le nombre de fois que quelqu'un voit une publicité.

Cela signifie que quelqu'un qui bloque les cookies peut finir par voir la même publicité encore et encore.

Voici la solution que prévoit Google pour gérer la fréquence des annonces lorsque les cookies tiers sont bloqués :

En utilisant des modèles de trafic où un cookie tiers est disponible, et en les analysant à un niveau agrégé à travers les éditeurs Google Ad Manager, nous pouvons créer des modèles pour prédire les modèles de trafic lorsqu'un cookie tiers n'est pas présent.

Cela nous permet d'estimer la probabilité pour les utilisateurs de visiter différents éditeurs qui desservent les mêmes annonces via Google Ad Manager.

Ensuite, lorsqu'il n'y a pas de cookie tiers présent, nous sommes en mesure d'optimiser la fréquence à laquelle ces annonces doivent être diffusées aux utilisateurs.

Étant donné que toutes les données utilisateur sont agrégées avant que Google n'applique ses modèles d'apprentissage automatique, aucune information au niveau de l'utilisateur n'est partagée entre les sites Web.

Cette fonctionnalité s'appuie uniquement sur les données de première partie d'un éditeur pour informer la fréquence des publicités pour les visiteurs de son propre site.

Google affirme que cette solution offre une plus grande intimité pour les utilisateurs que d'autres solutions de contournement telles que la prise d'empreintes digitales (fingerprinting), qui repose sur des signaux au niveau de l'utilisateur comme l'adresse IP.


Plus de publicités diversifiées


Qu'on le veuille ou non, les annonces font fonctionner Internet. Cependant, elles sont devenues parfois odieuses et intrusives au fil des années, conduisant certains à installer un bloqueur de publicité sur leurs appareils.

Il est donc difficile pour les annonceurs de diffuser une variété d'annonces à ces utilisateurs, plutôt que de diffuser la même annonce encore et encore.

En tant que contournement axé sur la vie privée, Google - qui domine le monde de la publicité en ligne - utilisera donc désormais le machine learning pour gérer la fréquence à laquelle une annonce est montrée à un utilisateur lorsque des cookies tiers sont bloqués par les utilisateurs.

Servir des annonces répétées peut nuire à tout le monde dans le pipeline de la publicité, dixit Google.

Les annonceurs paient généralement sur une base de « Coût Par Clic » (CPC), mais le « coût par mille » ou CPM (où l'annonceur paie pour chaque 1 000 fois qu'une annonce est affichée) n'est pas inconnu, de sorte que l'affichage de la même annonce au même utilisateur peut être un gaspillage d'argent.

Si l'éditeur AdSense n'obtient pas de clics publicitaires, il n'obtient pas de revenus publicitaires. Et si les utilisateurs voient la même annonce à plusieurs reprises, ils vont probablement être ennuyés.

Google va donc déployer sa solution d'apprentissage automatique dans le prochain mois ou deux. Il viendra d'abord à la plate-forme de publicité Display & Video 360, et sera plus tard une fonctionnalité pour les annonces display dans les Google Ads (anciennement appelé Google AdWords).

Le résultat final de cette solution est que si Google prédit que vous avez déjà vu une annonce particulière sur un site, il évitera de servir la même annonce sur un site autre que vous visitez.

Cela peut sembler rebutant que Google veuille surfer à travers les données pour mettre des publicités en face des utilisateurs soucieux de la vie privée, mais la mise à jour, nous l'espérons, aura à coeur d’améliorer les expériences de toutes les personnes impliquées, des annonceurs aux éditeurs en passant par les utilisateurs.

Aucun commentaire