63% des consommateurs ignorent comment les résultats Google sont classés - Arobasenet.com


63% des consommateurs ignorent comment les résultats Google sont classés

Une étude menée auprès des consommateurs américains en cette période des Fêtes montre que beaucoup ne comprennent pas vraiment ce qui entre dans le classement des pages Web dans les résultats de recherche.

63% des consommateurs ignorent comment les résultats Google sont classés





Et il faut dire que l’ajout du nom du site et de son logo dans les pages de résultats Google ne facilite pas la différenciation entre les annonces Google Ads et les résultats organiques.

BrandVerity, une société de protection des marques en ligne, a constaté que 63% des consommateurs croient que les résultats de recherche Google sont classés par pertinence ou par dépenses publicitaires, ou qu'ils « ne savent tout simplement pas » comment les résultats sont classés.

Seuls 37% des consommateurs comprennent que les résultats de recherche sont classés en fonction d'une combinaison de pertinence et de dépenses publicitaires.

(Cliquez sur les images pour les agrandir)

Seuls 37% des consommateurs comprennent que les résultats de recherche sont classés en fonction d'une combinaison de pertinence et de dépenses publicitaires.
Source : Brandverity.com


Bien que 31% disent que les moteurs de recherche ne font pas un bon travail pour indiquer quels résultats sont des annonces commerciales.

C'est troublant quand on considère que 54% des consommateurs font plus confiance aux sites Web en tête des résultats de recherche par rapport aux autres, y compris les liens commerciaux Google Ads.

C'est troublant quand on considère que 54% des consommateurs font plus confiance aux sites Web en tête des résultats de recherche par rapport aux autres, y compris les liens commerciaux Google Ads.


Cela signifie qu'il y a des internautes et mobinautes qui cliquent toujours sur le premier résultat de recherche visible pensant que c'est le plus pertinent, ne réalisant pas qu'ils cliquent en réalité sur une publicité.

Du point de vue de la marque, il est important de savoir que les annonceurs peuvent exploiter le manque de compréhension des consommateurs sur le fonctionnement des résultats de recherche.

Par exemple, les concurrents peuvent enchérir sur les mots clés d'une marque et se classer au-dessus du propre site Web de la marque dans les résultats payants.

Ce faisant, les concurrents peuvent attirer des clients potentiels peu méfiants des entreprises qui sont à la recherche de l'autre marque.

Cela dit, BrandVerity encourage les marques à être vigilantes en cette période des Fêtes :

Les concurrents, les mauvais affiliés qui cherchent à gagner des commissions rapides, et d'autres mauvais acteurs vont travailler des heures supplémentaires pour détourner le trafic d’achat de fin d’année vers leurs propres sites. Et ne vous méprenez pas, l'impact est significatif.

Nous avons constaté que 52% des consommateurs disent qu'ils achèteront parfois un produit concurrent parce qu'il « apparaît également dans les résultats de recherche » parmi la marque de produit qu'ils recherchent.

50% des consommateurs disent que lorsqu'ils recherchent des informations sur un produit, ils se sentent parfois induits en erreur par l'un des sites Web dans les résultats de recherche.

1 sur 4 (25%) se sent « souvent » ou « toujours » induit en erreur. Encore plus loin, 1 sur 4 dit aussi qu'il finit souvent dans un endroit inattendu qui ne lui fournit pas ce qu'il cherchait en cliquant sur un résultat de recherche.

50% des consommateurs disent que lorsqu'ils recherchent des informations sur un produit, ils se sentent parfois induits en erreur par l'un des sites Web dans les résultats de recherche.


Cela signifie que malgré les meilleurs efforts de la marque pour faire de son site Web la destination de choix, les consommateurs peuvent se retrouver sur des sites d'affiliation ou de revendeur (dont certains peuvent ne pas respecter leurs accords de partenariat avec les marques).

Au pire, les consommateurs peuvent acheter le produit d'un concurrent et potentiellement devenir un nouveau converti à cette marque.


Autres chiffres clés de cette étude de BrandVerity


Voici d'autres résultats intéressants de l'étude de BrandVerity :

  • Les dépenses du e-commerce de détail aux États-Unis devraient augmenter de 13,2% pour atteindre les 135 milliards de dollars.

  • Lors de la recherche d'une marque spécifique, 56% des consommateurs disent qu'ils commencent leur recherche sur Amazon, comparativement à 30% qui disent qu'ils commencent sur Google.

  • Lorsqu'ils ne recherchent pas une marque spécifique, 52% des consommateurs commencent leur recherche sur Google contre 37% qui se tournent vers Amazon.

  • 65% des acheteurs font une « quantité importante » de recherche en ligne avant d'acheter un produit.

Source

Aucun commentaire