Header Ads





L’antivirus gratuit Avast vend votre historique de navigation aux marketeurs

Lorsque vous installez un programme antivirus - même un programme gratuit - vous avez une hypothèse raisonnable qu'il va vous aider à garder vos données en toute sécurité.

L’antivirus gratuit Avast vend votre historique de navigation aux marketeurs




Mais une enquête conjointe réalisée par Motherboard et PCMag a découvert que l'antivirus gratuit d'Avast collecte des données utilisateur. Bien que cela soit censé être «désidentifié», et donc en principe anonyme, il est vendu à des spécialistes du marketing d'une manière qui peut être liée à un individu.

Les données sont vendues par Jumpshot, filiale d'Avast, et bien que les données ne soient jamais liées au nom d’individu, au courriel ou à l'adresse IP d'une personne, chaque historique d'utilisateur est attribué à un identifiant connu sous le nom d'ID de l'appareil, qui persistera à moins que l'utilisateur ne désinstalle le produit antivirus Avast.

D’après Betanews qui relaie l’information, les données sont recueillies sur des clics individuels et la combinaison de ces informations avec d'autres données qu'une entreprise peut détenir, telles que les données et le temps d'achat, pourraient permettre à un utilisateur d'être identifié.

Les conditions d’utilisation permettent également à Jumpshot de conserver les données pendant 3 ans.

Gunes Acar, un chercheur en protection de la vie privée qui étudie le suivi en ligne a déclaré à  PCMag :

Peut-être que les données (Jumpshot) elles-mêmes n’identifient pas les gens.

Peut-être que c'est juste une liste d'identifiants hâtifs d'utilisateur et quelques URL. Mais elle peut toujours être combinée avec d'autres données d'autres spécialistes du marketing, d'autres annonceurs, qui peuvent essentiellement arriver à l'identité réelle.

Un client particulier pour les données, le fournisseur de marketing Omnicom Media Group, a reçu des flux de données « tous les clics » avec les ID de périphérique qui s'y rattachent.

Lorsque PCMag a interrogé Avast sur les données recueillies, il a refusé de répondre à la plupart des questions, mais n'a pas dit s’il a cessé de recueillir des données de marketing via les extensions de navigateur Avast et AVG.

Acar estime qu'il n'est pas nécessaire pour l'entreprise de collecter des URL visitées :

Cela peut être fait d'une manière plus privée. Avast devrait certainement adopter cela. Mais il semble qu'ils sont dans l'entreprise en train de faire de l'argent à partir des URL.

Lors de l'installation d'AVG ou Avast, il y a un pop-up demandant la permission de recueillir des données anonymisées, mais il ne mentionne pas comment les données pourraient être utilisées pour recueillir à nouveau vos données ni qu'elles peuvent être conservées pendant 3 ans.

Vous pouvez désactiver la collecte d'historique de navigateur depuis le panneau “Paramètres” du logiciel. Par conséquent, si vous exécutez Avast, c'est une bonne idée de le faire si vous ne l’avez pas déjà fait.





Aucun commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.