Instagram prépare la monétisation des vidéos IGTV pour les influenceurs - Arobasenet.com




Instagram prépare la monétisation des vidéos IGTV pour les influenceurs

Instagram veut enfin partager une partie de ses 20 milliards de dollars de recettes publicitaires avec les créateurs influenceurs.

Instagram prépare la monétisation des vidéos IGTV pour les influenceurs




Repéré par Jane Manchun Wong, Instagram, le réseau social appartenant à Facebook, serait en train de tester une plate-forme de monétisation pour sa fonctionnalité de vidéo verticale de longue durée, IGTV.


Instagram travaille sur IGTV Ads pour permettre aux influenceurs de monétiser leur contenu en diffusant des annonces courtes sur leurs vidéos IGTV.

Dénommée Instagram Partner Program, le programme partenaire Instagram, cette plate-forme permettra aux influenceurs admissibles de gagner de l’argent en « diffusant des annonces courtes » sur leurs vidéos IGTV.

Semblable à d’autres plates-formes vidéo telles que YouTube, Instagram aura fixé des critères pour décider quels comptes peuvent monétiser leur contenu.

On ne sait pas encore si elle sera basée sur le nombre d’heures de vues qu’un créateur a accumulé sur une certaine période ou leur nombre de followers ou les deux.

Le programme partenaire YouTube, par exemple, exige des éditeurs qu’ils aient plus de 4.000 heures de vues publiques valides au cours des 12 derniers mois ainsi qu’au moins 1.000 abonnés.

Sur Facebook lui-même, les pages Facebook doivent avoir un minimum de 10.000 abonnés et 30.000 vues d’une minute en moyenne sur les vidéos durant les 60 derniers jours pour faire de l’argent sur les annonces vidéo en streaming.

Il n’y a pas de mot sur le partage des revenus publicitaires non plus. À l’heure actuelle, Facebook permet aux créateurs de gagner une part de 55% sur les coupures publicitaires sur Facebook Watch.

Instagram exécute déjà des publicités à l’intérieur des flux des utilisateurs et entre les Stories. Cependant, la société n’a pas étendu ce réseau d’annonces à sa plate-forme dédiée à la vidéo de courte durée.

Instagram a d’abord confirmé qu’il allait éventuellement apporter un moyen pour les créateurs de monétiser leur contenu IGTV en avril 2019.

Dans une interview avec The Verge, le responsable des partenariats de contenu et de créateurs Justin Antony a déclaré :
Nous avons toujours dit que IGTV va être la première plate-forme monétisable sur Instagram. C’est juste une question de temps, et je suis sûr qu’il y a plus à venir sur ce sujet.
Le nouveau programme de monétisation arrive juste à temps pour la poussée accrue d’IGTV contre YouTube et TikTok.

En mai de l’année dernière, Instagram a fait marche arrière sur son objectif initial de construire exclusivement une plate-forme de vidéo verticale et a commencé à autoriser le contenu en mode paysage.

Le même mois, Instagram a remanié le flux d’IGTV pour fonctionner plus comme TikTok en remplaçant le carrousel à défilement latéral par une seule liste verticale basée sur l’IA.

Peu de temps après la publication de ses conclusions par Jane, le PDG d’Instagram, Adam Mosseri, a confirmé l’existence du programme Instagram Partner et a ajouté dans un tweet :


Ce n’est un secret pour personne que nous avons exploré cette question. Nous nous sommes d’abord concentrés sur l’assurance que le produit tenait la route — sinon il y aurait peu à monétiser en premier lieu.

IGTV n’en est qu’à ses débuts, mais elle est en pleine croissance et nous explorons donc d’autres moyens de la rendre pérenne pour les créateurs.

Mais comme Instagram continue à retarder la monétisation, la croissance d’IGTV a largement faibli et les créateurs ont commencé à affluer vers TikTok pour finalement compromettre les espoirs de recettes publicitaires pour plus de vues.

Et puis, avec Byte, le remplaçant de Vine (déjà 1 million d’installations en 1 mois aux Etats-Unis), qui propose dès son lancement la possibilité de monétiser des vidéos courtes populaires et de partager 100% des recettes publicitaires avec les créateurs, il ne reste plus de choix à Instagram s’il veut conserver ou attirer des créateurs influenceurs.

Source

Aucun commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.