Header Ads





Que pensent les SEO de leur job suite aux changements d’algo de Google ?

Google, l'acteur dominant dans la recherche, introduit des centaines de modifications dans son algorithme chaque année. Dans le cas des updates majeures, des catégories entières de sujets peuvent être substantiellement réorganisées, brouillant les classements des mots clés.

Que pensent les SEO de leur job suite aux changements d’algo de Google ?

D'autres innovations restructurent les priorités du moteur de recherche, modifiant la façon dont l'algorithme discerne l'intention de l'utilisateur dans le texte.

Pour les experts en SEO et leurs clients, ces changements algorithmiques peuvent avoir des conséquences désastreuses.



À la suite d'une mise à jour importante, les sites touchés peuvent voir leur trafic organique réduit. Dans certains scénarios cauchemardesques, les entreprises peuvent être pénalisées pour des tactiques de SEO mal avisées. Un désastre que tous les professionnels du SEO redoutent.

Qu'est-ce que ça fait de travailler dans ce domaine où l'incertitude est une évidence et où les erreurs peuvent s'avérer si coûteuses ?

Une enquête menée par BestSEOcompanies.com auprès de 496 spécialistes du référencement Web révèle que moins de la moitié se sentent en sécurité dans leurs positions, citant les changements d'algorithme comme une source d'inquiétude.

Il s’agissait donc d’une enquête sur leurs expériences professionnelles, y compris l'anxiété de viser la cible en constante évolution de Google. Les résultats révèlent les défis qu'ils rencontrent fréquemment et les approches qu'ils adoptent pour rester informés dans une industrie en évolution.

Ainsi, environ 80% des SEO craignent que les changements d'algorithmes aient un impact négatif sur leur carrière. Près de 3 personnes sur 4 craignent que les changements d'algorithmes de Google n'aient des répercussions négatives sur l'ensemble de l'industrie.

Ces préoccupations ne sont pas sans fondement, comme 60% des spécialistes SEO disent qu'ils ont connu des chômages techniques ou des licenciements à la suite de changements d'algorithme.

Bien que près d'1 SEO sur 4 perçoivent leur sécurité d'emploi comme précaire, la plupart signalent un niveau élevé de satisfaction au travail.

(Cliquez sur les images pour les agrandir)

Bien que près d'1 SEO sur 4 perçoivent leur sécurité d'emploi comme précaire, la plupart signalent un niveau élevé de satisfaction au travail.


Comme tout emploi, être un SEO, c’est aussi faire face à son propre ensemble de frustrations. Par exemple, 3 jours en moyenne par semaine, les sondés ont déclaré qu'ils dépassaient la journée de travail typique de 8 heures.

En outre, environ un quart des experts en SEO ont travaillé pendant plus de 8 heures, 5 jours ou plus par semaine. La raison de tant d’heures de travail nécessaires pourraient être des délais serrés rencontrés par beaucoup dans l'industrie.

Près de 44% des référenceurs SEO se sont dits frustrés par ces délais courts.

D'autres frustrations courantes parmi les SEO sont énumérées dans le graphique ci-dessous :

Près de 44% des référenceurs SEO se sont dits frustrés par ces délais courts.


La plupart des référenceurs disent que le SEO n'est pas leur carrière à long terme.

Les gens dans l'industrie du SEO n'ont pas l'intention de rester dedans pour longtemps, comme la majorité des répondants au sondage disent qu'ils veulent rester dans leur domaine pour seulement 1 à 6 ans de plus.

Seuls moins de 12% des SEO disent qu'ils resteront dans l'industrie pour le reste de leur carrière.

Moins de 12% des SEO disent qu'ils resteront dans l'industrie pour le reste de leur carrière.


Pour plus d'informations sur les défis auxquels sont confrontés les SEO en 2020, ainsi que sur les prévisions pour l'avenir de la recherche, voir l'étude complète ici.

Source




Aucun commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.