Header Ads





Google : Nous espérons que nos signaux vont s'aligner sur E-A-T

Google déclare que ses systèmes ne sont pas à la recherche de E-A-T, mais il espère que ses signaux vont s’aligner sur le concept EAT.

Google: Nous espérons que nos signaux vont s'aligner sur E-A-T

Danny Sullivan de chez Google a en effet déclaré que bien que ses systèmes de recherche ne sont pas à la recherche de EAT spécifiquement, Google espère que le résultat des résultats de recherche que l’algorithme montre va “s’aligner avec ce qu’une bonne évaluation humaine EAT pourrait être".


Nos systèmes ne sont pas à la recherche de EAT. Nos évaluateurs s’en chargent pour voir si nos systèmes fonctionnent bien pour montrer de bonnes informations.

Il y a beaucoup de signaux différents qui, si nous faisons les choses correctement, s’alignent sur ce qu’est une bonne évaluation humaine de l’EAT.

C’est une distinction importante. Les choses spécifiques que Google dit à ses évaluateurs humains (Raters) de la qualité de la recherche de regarder ne sont pas les mêmes choses que ce que les algorithmes de recherche de Google recherchent.

Google vise le même résultat, mais les signaux que les algorithmes recherchent sont différents des signaux que les Raters humains recherchent.

Et donc, les évaluateurs de la qualité de la recherche ne créent pas un ensemble de données qui auto-apprennent (machine learning) pour que les algorithmes s’améliorent :


Ce n’est pas comme ça. Les données de l'évaluateur ne vont pas directement dans les systèmes de classement.


D’où l’importance d’avoir des évaluateurs, pour comprendre si un changement algorithmique proposé semble bénéfique lorsqu’il est évalué par les humains.

Tout cela remonte à Google qui dit qu’il n’existe a pas de score EAT.

D’après Seroundtable.com, Gary Illyes de chez Google avait auparavant déclaré aux SEO qu’il n’y a pas un score unique pour EAT. Il n’y a pas de score EAT.

EAT n’est pas une chose réelle chez Google. EAT est composé de nombreux algorithmes, de petits algorithmes, constitués dans l’algorithme de base de Google.

Google ne vous donne donc pas un score pour votre site sur la façon dont le site applique le concept EAT.

En fait, il existe probablement plusieurs algorithmes pour chaque lettre dans l’acronyme E-A-T : Expertise, Autorité et Fiabilité.

Chacune d’elles a probablement de nombreux algorithmes qui déterminent divers signaux pour mesurer l’autorité qu’un site pourrait avoir en fonction de qui sait et détient la connaissance, le PageRank, les citations, les mentions, la précision du contenu et plus encore.

Voici ce qu’a dit Gary Illyes lors de la dernière PubCon en Octobre dernier :

  • Y a-t-il un score E-A-T ?
    • Gary : « Il n’y a pas de score EAT ou de score YMYL en interne.

      Les lignes directrices sur les évaluateurs de la qualité sont des lignes directrices pour les évaluateurs. EAT et YMYL sont des concepts qui permettent aux humains de minimiser les algorithmes. Il n’y aucun algorithme qui cherche YMYL.

      Gary Illyes a dit que Google a une collection de millions de minuscules algorithmes qui travaillent à l’unisson pour fournir un score de classement. Beaucoup de ces petits algorithmes recherchent des signaux dans les pages ou le contenu.

      Lorsque vous les assemblez de certaines façons, ils peuvent être conceptualisés comme YMYL. Ce n’est pas pour autant comme si Google avait un score YMYL aussi.


  • Google reconnaît-il les auteurs sur les sites ?
    • Gary : “Si vous demandez si Google le fait, je pense que oui, mais pour Google Actualités."

      Dans Google Education, ils ont le concept d’auteur. Dans la recherche sur le Web, “Nous avons des entités pour les auteurs très populaires comme si vous étiez un cadre pour le Washington Post, alors vous avez probablement une entité. Il ne s’agit pas de l’auteur, il s’agit de l’entité, dixit Gary Illyes.

    On a toujours eu des conseils dans le passé que chaque article important sur votre site devrait avoir une bio auteur. Mais, ce que dit Gary, c’est que les biographies d’auteur ne sont pas nécessaires. La mise en avant de l’E-A-T de vos auteurs peut souvent aider les utilisateurs à croire que le contenu qu’ils lisent est exact et bon.


  • Google recherche-t-il une page “A propos” ou une page de contact sur un site ?
    • Gary : Le Knowledge Graph est très probablement à la recherche de celles-ci, surtout avec de plus grandes entités.


  • Peut-on augmenter le E-A-T pour un site et augmenter le classement ?
    • Gary : Cela dépend, parce qu’il y a beaucoup de choses qui peuvent entrer en jeu. Augmenter votre EAT est probablement une bonne chose si vous êtes dans l’espace YMYL.




Aucun commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.