Header Ads





Les nouveaux indices des liens Nofollow sont désormais en vigueur

Voici ce dont vous devez être conscients maintenant que Google commence à afficher les liens nofollow comme des indices pour explorer et indexer.

Les nouveaux indices des liens Nofollow sont désormais en vigueur

Le grand changement de l’attribut de lien nofollow est effectif depuis le 1er Mars.

Ainsi, depuis ce dimanche 1er Mars, Google traite l’attribut de lien nofollow comme un indice, plutôt qu’une directive, à des fins d’exploration et d’indexation.

D'après Searchengineland, Google traite déjà tous les attributs de lien (sponsored, ugc et nofollow) comme des indices à des fins de classement et le fait ainsi depuis qu’il a fait l’annonce originale en Septembre 2019.

L’année dernière, Google a introduit de nouveaux attributs de lien pour le contenu sponsorisé (Sponsored) et celui généré par l’utilisateur (UGC).

  • rel=”sponsored” : Cet attribut peut être utilisé pour identifier les liens sur votre site qui font partie d’une publicité, le parrainage ou tout autre accord rémunéré.

  • rel=”ugc” : Cet attribut est recommandé pour les liens apparaissant dans le contenu généré par l’utilisateur, comme les commentaires et les messages de forum.

  • rel=”nofollow” : Cet attribut peut être appliqué à n’importe quel scénario dans lequel vous souhaitez pointer un lien vers une page, sans pour autant vouloir faire passer le crédit de classement sur cette page liée.

Gary Illyes et Danny Sullivan de chez Google, co-auteurs de l’annonce de Septembre 2019, ont déclaré que les nouveaux attributs servent à aider Google à mieux comprendre le web et permettre aux propriétaires de sites de classer la nature de leurs liens, s’ils le souhaitent.

Et c’est là la clé : le fait d’implémenter les attributs n’affecte pas votre site et le faire est entièrement volontaire.

Mais alors, pourquoi utiliser ces nouveaux attributs de liens si c’est volontaire ?

Si vous utilisiez nofollow pour bloquer les zones sensibles de votre site que vous ne vouliez pas voir explorer, il est probablement logique d’aller les bloquer d’une manière différente.

Il existe différentes façons, telles que le robots.txt ou les balises meta que vous pouvez utiliser pour réguler la façon dont Google analyse et indexe les pages.

Mais, en ce qui concerne les attributs “UGC” et “Sponsored”, leur mise en œuvre est volontaire. Si vous souhaitez fournir à Google ces informations (et avoir des liens classés pour votre propre référence), n’hésitez pas à le faire.

Que vous le fassiez ou non n’aura pas d’impact sur votre site.

Toutefois, en se fiant aux dernières actions manuelles de Google contre certains contenus de type invité, vous serez mieux inspirés d’ajouter des rel=”sponsored” aux liens sortants de ces guest posts s’il y a eu rétribution et rel=”nofollow” pour tous les autres cas.

Source





Aucun commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.