Header Ads





Les SEO se fâchent contre Google qui conseille des audits gratuits de site

Après avoir publié une vidéo SEO pour fournir des recommandations sur comment recruter un créateur de site, Google a publié une nouvelle vidéo dans sa série Search for Beginners sur la façon de recruter un référenceur SEO.

Les SEO se fâchent contre Google qui conseille des audits gratuits de site

Google a alors formulé 2 recommandations raisonnables. Mais la troisième a provoqué l’émoi de la communauté SEO qui n’a pas manqué de réprimander Google pour ce 3ème conseil.

Les conseils de Google manquent de nuance qui devrait venir avec l’expérience réelle dès lors qu’il s’agit de référencement orienté client.


Comment embaucher un référenceur SEO ?


La vidéo énumère trois étapes pour l’embauche d’un consultant en référencement. Les deux premières recommandations sont les suivantes :

  • Interviewer (ou discuter avec) le consultant SEO

  • Vérifier les références

Ce sont des recommandations tout à fait raisonnables.

Cependant, la troisième recommandation était de demander un audit technique et de recherche avant que l’entreprise n’embauche le prestataire en référencement.

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)



Il faut souligner qu’il s’agit de 3 mesures à prendre avant d’embaucher un référenceur SEO.

Il n’y a aucune ambiguïté que Google recommande que les entreprises ont besoin d’un «audit technique et de recherche gratuit» avant de signer avec le consultant en référencement.


Google recommande donc aux SEOs de travailler gratuitement


La communauté SEO a rapidement fait savoir sa désapprobation à Google pour avoir émis ces conseils aux propriétaires d’entreprises.

Voici ce que Bill Slawski a tweeté :


Google offre des conseils douteux sur le référencement. Un audit technique est un excellent moyen de commencer le référencement.

S’attendre qu'un bon référenceur SEO en fasse un gratuitement pour vous est ce que @google recommande ? 

Danny Sullivan a été interpellé dans la discussion pour qu’il donne son avis.

Danny a dit qu’il n’a pas produit la vidéo et a suggéré que peut-être la vidéo demandait un aperçu général de ce qui devait être fait.


Je suis mentionné dans ce but, mais je n’a pas produit la vidéo. Donc je laisserai à @johnmu ou d’autres de cette équipe de commenter.

Mais je n’aurais pas pris cela pour signifier un audit approfondi, mais plutôt un aperçu général raisonnable / aperçu du travail qui pourrait être fait ....

Mais après quelques commentaires de la communauté SEO, Danny a concédé que peut-être un audit léger n’est pas quelque chose à donner (gratuitement surtout, NDLR).


Il est assez juste que même un audit léger peut être vu comme une consultation précieuse qui ne serait pas offerte gratuitement.

Mais il est également assez juste que vous n’avez pas seulement à recruter un SEO sans avoir une idée de ce qu’il va faire. Alors peut-être que la vidéo pourrait être mise à jour pour équilibrer plus cela.

Le spécialiste respecté du marketing de recherche, Bill Hartzer, a été parmi les premiers à remarquer ce mauvais conseil. Il a offert ses idées dans un billet de blog :

... Demander un audit technique d’un site Web avant même que le référenceur SEO n’ait été embauché, est un mauvais conseil. Très mauvais conseil...

Il a ensuite souligné qu’un audit SEO superficiel et gratuit du site est la marque d’un escroc.

Les consultants SEO qui fournissent un « audit technique » gratuitement ou qui appellent même cela un « audit technique » avant même d’être embauchés sont trompeurs, des plaisantins et ne sont pas des personnes avec lesquelles vous voudriez traiter en premier lieu.

Un bon consultant en référencement vous expliquera qu’il ne fournira pas gratuitement un audit technique de référencement de votre site Web.

Et bam !


Qu’est-ce qu’un audit technique approprié au référencement ?


Dans son post, Bill Hartzer explique, selon lui, ce qu’est un audit SEO technique.

Un audit technique approprié d’un site Web, c'est quand un consultant SEO utilise des outils tels que Googlebot, les robots de Google, pour explorer un site Web et recueillir des données.

Le consultant SEO passe en revue manuellement les données de Google Analytics, Google Search Console, les fichiers logs du site Web et d’autres sources de données.

Ensuite, une fois que les données sont recueillies (ce qui peut prendre jusqu’à plusieurs jours pour les rassembler pour certains sites Web), le consultant SEO examine manuellement les données, et trouve des problèmes techniques, tels que les problèmes de crawl, les problèmes de codage, et les questions de formatage avec le site Web.

Des problèmes qui doivent être corrigés, généralement qui empêchent le site Web d’être exploré correctement et de s’afficher dans les résultats du moteur de recherche.

Cela peut impliquer des problèmes de codage, des problèmes de conception Web, ou même des questions de contenu (comme un manque de contenu de qualité sur le site). Ensuite, tout cela est écrit dans un document (appelé un document d’audit technique SEO), et il devrait inclure des captures d’écran et des explications de tout.

Le consultant en référencement devrait également passer du temps avec l’entreprise pour expliquer tout, que ce soit par e-mail, ou même via un appel vidéo ou en face à face.

Il devrait également proposer d’aller de l’avant non seulement pour mettre en œuvre les changements ou les suggestions, mais il devrait également formuler des recommandations pour le soutien continu de l’optimisation et du référencement technique.

Un audit technique appropriée du référencement devrait être payé par l’entreprise une fois qu’il été a convaincu que le consultant SEO possède l’expertise nécessaire pour fournir et effectuer un audit technique approprié de référencement.

Et Google semble suggérer dans cette vidéo qu’un audit technique est quelque chose qui peut être fourni, dans un court laps de temps, gratuitement, avant que le consultant SEO ne soit même recruté.

Si tel est le cas, il ne devrait pas s’agir d’un audit technique parce que ce n’est pas un audit technique. Ce n’est qu’une série de suggestions de haut niveau qui sont techniques. Ce n’est PAS un audit technique d’un site Web, dixit Bill Hartzer.

Bien sûr, il faut demander au prestataire SEO quelques suggestions techniques et des recommandations de haut niveau.

Mais demander à un prestataire SEO un audit technique du site avant même de l’embaucher pour faire le travail d’optimisation vous met vous, et le consultant SEO lui-même, en position d’échec.


Conclusion


Pour Searchenginejournal, la vidéo SEO de Google a été mal conçue. Tous les conseils sont bons, sauf la partie où il recommande un audit gratuit du site avant d’embaucher le référenceur SEO.

Un audit de site gratuit est une astuce pour générer des contacts. Cette tactique est utilisée par des spammeurs peu recommandables via email.

On ne peut que spéculer que les auteurs de la vidéo de Google ont reçu des e-mails de spam offrant un audit technique et de recherche gratuit et ils ont présumé que c’était une façon courante de faire des affaires de SEO.

Les conseils de cette vidéo démontrent que l’expérience vécue de première main est supérieure à la connaissance d’occasion.

Si un employé ayant une expérience réelle de référencement face au client était dans l’équipe de Google qui a produit cette vidéo, cette personne aurait été en mesure de souligner l’erreur dans ce que Bill Slawski a appelé, “des conseils douteux”.

Voici les conseils de Google pour embaucher un spécialiste du référencement dans la vidéo de Search for Beginners :







Aucun commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.