Header Ads





Google réduit lui aussi son propre budget marketing de 50%

Pratiquement tous les services en ligne et dans la vraie vie (dont la presse et la télé) qui sont rémunérés par la vente d’espaces publicitaires se rendent finalement compte que le confinement en raison de COVID-19 a asséché leurs sources de revenus.

Google réduit lui aussi son propre budget marketing de 50%

Tout étant fermé et les citoyens du monde entier ne pouvant plus sortir de chez eux, il est évident que la gent publicitaire se fait désirée. C’est donc la "diet" à tous les étages, si je puis dire. Et Google n’est pas en reste…

En effet, un e-mail interne révèle que Google est en train de réduire jusqu’à 50% de son budget de marketing pour la seconde moitié de 2020.




Les coupes dans le budget marketing peuvent indiquer que la pandémie de COVID-19 affecte aussi les entreprises d’Alphabet, la maison-mère de Google.

Cette évolution intervient à moins d’une semaine du moment où Google devrait discuter des résultats financiers du premier trimestre 2020 le 28 Avril.


Coupes et gels des embauches dans le marketing chez Google


D’après un e-mail dont CNBC a pris connaissance, Google est en train d’instituer des réductions dans le budget marketing à travers une gamme de divisions Google.

Le courriel indiquait ce qui suit :

Il y a des coupes budgétaires et des gels d’embauche qui se passe à travers le marketing et à travers Google ... Nous, avec le reste du marketing, nous avons été invités à réduire notre budget d’environ la moitié pour H2 (second semestre, NDLR).

Google a confirmé qu’ils étaient en train de “réévaluer” ses efforts de marketing, comme l’a annoncé le PDG de Google Sundar Pichai la semaine dernière.

Bloomberg News a reçu une copie de la note de Pichai envoyée la semaine dernière sur les coupes imminentes, dans laquelle il a déclaré :

La leçon claire de 2008 (la crises des subprimes, NDLR) est que la préparation anticipée est essentielle pour résister à la tempête et émerger en mesure de poursuivre la croissance à long terme…

Nous réévaluons le rythme de nos plans d’investissement pour le reste de 2020. Cela commence par un examen plus critique du rythme de l’embauche pour le reste de l’année.

... Nous continuons d’investir, mais nous rééchelons l’accent et le rythme de nos investissements dans des domaines comme les data centers et les machines, ainsi que dans le marketing et les voyages essentiels non commerciaux.

L’annonce de Sundar la semaine dernière souligne que Google ne réduira pas dans les domaines où les utilisateurs et les entreprises continuent d’avoir besoin du soutien de Google pour leur croissance et leur succès.

Il s’ensuit donc que la réduction du budget marketing peut ne pas affecter le soutien aux clients et aux entreprises actuels.

La baisse de la publicité des plates-formes de voyage peut avoir eu un impact sur les bénéfices.

Selon un Tweet d’un spécialiste du marketing de recherche familier avec la publicité des sites de voyage, l’effondrement de la publicité liée aux voyages peut être l’un des nombreux facteurs contribuant à un frein négatif sur les bénéfices.


Lorsque près de 10% de votre entreprise est un fournisseur de marketing de performance pour Expedia et Priceline, et qu’ils cessent la publicité, les effets sont forts.
Et que dire du géant du e-commerce Amazon qui n'a plus besoin en cette période de diffuser de la publicité sur Google pour enregistrer de très nombreuses commandes de produits de première nécessité durant cette période de COVID-19.

Les actions Google seraient en baisse de 2% dans les échanges boursiers après les heures de trading :


“Les actions de Google sont en baisse de 2% quelques heures après les informations sur les réductions budgétaires du marketing, le gel des embauches.”

Source : Searchenginejournal




Aucun commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.