Google a annoncé qu’en général, les scores de PageSpeed augmenteront tous à partir du 3 Mars 2021.

Google met à jour les scores de vitesse de PageSpeed Insights

Les scores de PageSpeed Insights se sont récemment améliorés dans l’ensemble. Mais les améliorations n’ont rien à voir avec les modifications apportées aux sites Web qui connaissent de meilleurs scores.

Les améliorations se sont produites du côté de Google.


PageSpeed Insights est un outil SEO de Google qui fournit des rapports sur les performances de vitesse de chargement d’un site Web. L’outil fournit à la fois des rapports de vitesse de page mobile et de bureau ainsi que des informations exploitables sur les différents problèmes qui ont été découverts.

Google PageSpeed Insights fournit deux types de rapports, les données de laboratoire et les données sur le terrain.

  • Données de laboratoire (Data Lab) :

    Les données de laboratoire sont un rapport généré à l’aide d’appareils simulés et de vitesses Internet. Le but de tester un site à l’aide d’environnements simulés est de fournir un aperçu des problèmes qui peuvent causer une expérience utilisateur plus lente.

    Les données de laboratoire peuvent noter les facteurs au niveau du code qui peuvent entraîner une dégradation de l’expérience utilisateur et suggèrent des moyens de résoudre ces problèmes. Les données de laboratoire sont un moyen de vérifier une page Web et d’identifier les domaines qui doivent être améliorés.

  • Champ de données (Data Field) :

    Les champs de données ou données sur le terrain sont des informations recueillies par les utilisateurs réels qui naviguent sur le site avec Chrome et sont archivées dans le Rapport d’expérience utilisateur Chrome (CrUX).

    Les champs de données sont utiles pour comprendre quel type de performance les visiteurs du site vivent réellement sur le site dans des environnements réels.

    Les scores Core Web Vitals proviennent des données de champ archivées dans le Rapport d’expérience utilisateur Chrome (CrUX).

    Ces mesures sont constituées de Largest Contentful Paint, First Input Delay et Cumulative Layout Shift.

    Les données de champ qui sont rapportées dans l’outil PageSpeed Insights proviennent d’un cycle précédent de 28 jours. Les modifications récentes apportées au site Web peuvent ne pas être rapportées dans la partie des données de champ du rapport.

    C’est pourquoi les améliorations ciblées apportées à un site Web ne seront pas reflétées dans les données de champ, en particulier les scores Core Web Vitals, jusqu’à ce que le prochain cycle de 28 jours soit signalé.



Google a mis à jour la façon dont PageSpeed Insights recueille des données


Google a annoncé un changement important dans la façon dont les outils PageSpeed Insights recueillent des informations.

La modification est un passage à l’utilisation du protocole HTTP/2 pour se connecter à une page Web.

HTTP/2 est un protocole de connexion réseau avancé qui permet une transmission plus rapide des données. En vertu du protocole HTTP/1.x précédent, il y avait des limites à la quantité de données qui pouvaient être transmises, ce qui a mené à diverses solutions de contournement.

Le protocole HTTP/2 n’a pas ces limitations. Selon une explication de HTTP/2 publié par Google :

HTTP/2 modifie la façon dont les données sont formatées (encadrées) et transportées entre le client et le serveur, l’ensemble des deux qui gèrent tout le processus, et cache toute la complexité de nos applications dans la nouvelle couche de cadrage.

Par conséquent, toutes les applications existantes peuvent être livrées sans modification.


HTTP/2 permet donc un transfert plus rapide des données. Cela à son tour améliore les scores PageSpeed Insights à travers toutes les mesures. Le seul raccrochage est si votre serveur ne prend pas en charge HTTP/2.

Il est très probable que votre serveur prenne en charge HTTP/2. Si le serveur hébergeant votre site ne prend pas en charge HTTP/2, vous pouvez envisager d’appeler le support client de votre hébergeur web pour savoir comment l’activer.

Il existe de nombreux outils qui testent les sites Web pour la compatibilité HTTP/2. L’outil Google Lighthouse va plus loin en signalant si des ressources tierces sont chargées par un site qui ne supporte pas HTTP/2.

HTTP/2 offre un coup de pouce aux performances pour les clients (navigateurs et robots) qui prennent en charge HTTP/2. C’est pourquoi les scores PageSpeed Insights augmentent dans l’ensemble, car les données PageSpeed Insights sont maintenant collectées en utilisant le nouveau protocole plus rapide.


Annonce de mise à jour de PageSpeed Insights de Google


Selon l’annonce de Google :

Depuis le 3 Mars 2021, PageSpeed Insights utilise HTTP/2 (h2)pour faire des requêtes réseau, si le serveur le prend en charge.

... Avec ce changement, les connexions réseau sont souvent établies plus rapidement. Etant donné que vos demandes sont servies en h2, vous pouvez probablement vous attendre à ce que les mesures et le score de performance s’améliorent.

En général, les scores de performance sur l’ensemble des pistes PageSpeed Insights ont augmenté de quelques points.


Si vous avez été agréablement surpris de voir de meilleurs scores PageSpeed Insights depuis le 3 mars 2021, c'est pour cette raison.

Ce n'est donc pas forcément votre optimisation de page qui en est la cause. CQFD.

Source : Searchenginejournal